LUNDI

Pour tous les goûts. De Keersmaeker sourit encore, Carrefour ouvre son 1er Red Devils Corner. Du vernis à ongles à la couette via la saucisse Zwan franchisée, les Cornettos ou la charcuterie d'Aubel, tout est dispo, ça promet pour les Fêtes des Mères & Pères. Et même un kicker Diable Rouge : " Avec un Eden très statique ", ajouterait José de Londres. SN Airlines a 50 places vides dans le charter des Diables : avis aux candidats, c'est 3.499 euros le siège en Economy. Mais les joueurs au VIP Lounge et en Business Class.
...

Pour tous les goûts. De Keersmaeker sourit encore, Carrefour ouvre son 1er Red Devils Corner. Du vernis à ongles à la couette via la saucisse Zwan franchisée, les Cornettos ou la charcuterie d'Aubel, tout est dispo, ça promet pour les Fêtes des Mères & Pères. Et même un kicker Diable Rouge : " Avec un Eden très statique ", ajouterait José de Londres. SN Airlines a 50 places vides dans le charter des Diables : avis aux candidats, c'est 3.499 euros le siège en Economy. Mais les joueurs au VIP Lounge et en Business Class. Vidéo-gag. Déjà si fort au tableau noir, Maes place aussi les caméras de surveillance : Coach Peter a coincé le gus qui faisait les poches au vestiaire, c'était le coach des gardiens Espoirs. Depuis, les briefings images du T1, les joueurs de Daknam adorent. Manchester City félicite Maes par lettre officielle pour sa Coupe : depuis un duel de C2 en 2004, les 2 clubs keep in touch. Oui, même Anelka a foulé le brin sacré de Daknam. Vive la Gazelle. Soulagement chez MPH, Bruges est champion pour cette année : les Espoirs griffent le titre en cacao, même Verhaeghe est venu sur place coiffer sa 1re couronne en plastoche. Profite bien, Bart : la cellule foot envisage 5 ans d'exclusion pour le câlin viril à la gorge de la steward de Daknam. La vérité... Plus besoin de passer aux CP avant Algérie-Russie-Corée, Willie refile la moitié de la compo à ses meilleurs ennemis du Laatste Nieuws : " Courtois, Kompany, Witsel, De Bruyne et Hazard sont mes 5 intouchables. " Au moins Eden pourra glander tranquille quelque part (hein, José ?), Vince cornaquer ses cocktails pour son bar et Axel faire des selfies-banane pour poto Alvès. Et le duo Thibaut-Kevin recauser de leur bimbo commune ? ... selon Willie. Batshuayi peut oublier le Brésil : " Michy est trop égoïste. " Vossen s'en charge tout seul : " J'ai besoin de vacances. " Mirallas ne sera pas T2 même s'il a tenté la compo sans Januzaj et avec lui sur le côté : " Kevin doit se taire et jouer. " Moi laisser courir ballon. Najar rempile au parc : si Andy explose au Brésil, sûr Herman va palper gros. Vanden Borre ne craint plus l'excès pondéral : la salle de kiné a son tapis de course anti-gravité, on court en apesanteur sans risquer la surcharge. Grands travailleurs (suite), Stoica compare son époque et celle-ci : " Quand je vois l'entrejeu actuel, je rigole. " Mauve ou jaune, Alin ? Vieilles gammes. GareMannaert, Ostende pique encore le vieux ruban blauw-zwart : le duo Devroe-Orlans signe Hoefkens (Lierse), séduit par " ce club rock'n roll " (sic). Du vieux rock alors, vu le casting avec Coulibaly (34) et Ruytinx (33). Le KVO signe aussi Jean... Chopin (gardien, Lens) : sûr, Ovono va faire des gammes à 4 octaves.Siani rembobine son passé mauve : " Si on m'avait donné ma chance au milieu, j'aurais percé. " Malgré Zetterberg, Biglia et Boussoufa. Besnik nique Peter. Le marché bruxellois de la vidéosurveillance se referme pour Maes, Hasi est confirmé pour 2 ans. St-Guidon a ressorti le vieux missel des Dockx, Vercauteren & Jacobs : faire monter le T2 en T1, ça fait plaisir... et ça coûte moins que des Lokerenois avec clause à 1,2 brique. Déjà orphelin du Mondial, Gillet et Kljestan biffent aussi le mauve : ils sont transférables. Leur Soulier... L'urne du Footballeur Pro tourne dans les clubs : tiens, on a supprimé le prix pour le Ref de l'année. À Anderlecht, Vanden Borre vote pour ses potos : " Michy, Mboyo et Bia, suivis de Kagé. " Mitrovic demande comment s'écrit " Batshuayi ", personne ne vote van den Brom... Sauf De Camargo à Sclessin : on peut rire, Igor, pas se moquer. ... d'Or. À Lokeren, Luzon sort plus souvent que Maes, la 5e saison du grand Peter s'annonce électrique. Pour les portiers, Fauré choisit Mandanda... mais Steeve. A Courtrai Raman vote pour... Deman, le coach des gardiens (45 ans) ! Au Lierse, l'ego est bien en place : Diagne et Wanderson votent pour eux-mêmes. Citron pressé. Peter Maes ne perd pas tout : il rempile à Lokeren avec le 2e salaire de D1 sur l'échelle MPH... et Michel tout en haut bien sûr. " J'ai reçu des garanties sportives " jure l'élu. Harbaoui (cité au Standard...), Vanaken & co vont donc rester : malgré une 5e saison de suite, l'excité du dug-out va encore trouver du jus dans le citron. C(l)ause toujours. Pas deplateaux moules sur la digue avec Berthelin, Van Imschoot & Werner pour Matthys : Tim signe libre à Malines, c'était écrit dans son contrat. L'Albert zappe les petits caractères et veut du pèze : les traces de l'affaire Mokulu ? Dans la smala Benteke, Malines demande le cousin : Stevy Okitokandjo brillait au scrabble avec les Espoirs de Gand. Et sa papatte à lui est intacte. Pas comme Tonton. Entre nous. Plus fort que Ramos laissant choir du bus sa Coupe du Monde, Westerlo fête son titre au village... en chariot tiré par des chevaux campinois. Avec médaille communale remise par l'échevin des Sports N-VA... Herman Wijnants. De quoi annoncer un 1er transfert : Benneth Valen brillait à Maasmechelen en... 2e Provinciale. Sinon, Jef Delen va bien. Son cochon aussi. Zwanze... S'il veut encore envahir" ce terrain qui est le sien " pour engueuler le ref pour 6 minutes jouées en trop, Vermeersch devra le faire en D3. Les investisseurs de Monaco, le ciment de Ternat, ses 412 matches en D1 (dont " 403 mauvais ", sic), les arbitres de la CBAS n'ont pas morflé. Les gars du stade Machtens repartent le porte-monnaie troué, l'estomac vide et la chaudière en mode pause. ... à gogo. Sterke Johan revient en 2e semaine : il promet un grand projet avec retour en D1 dans les 3 ans, financé par des Géorgiens d'Ukraine - confirmé, Vermeersch ne suit pas le JT. Au moins en D3 avec l'Union, Coppenolle reverra son copain Bossemans. Zu(l)t(e) alors.Gaille avait tout juste, ses Rouches sont trop forts sous la pression : Zulte déguste et inhume ses rêves, Sclessin replante son drapeau en haut du Mont Jupiler (4-1). De Camargo est full-options : Igor repasse en mode Brazil... et mesure les studs à Boucaut. Sentant l'arnaque, Delferière a laissé la roulette au collègue qui, pour sa soirée-belote, avait justement ses cartons sur lui : 3 pénos & 4 rouges, sors de ce corps Gumienny. Pour le 2e retour de MPH, Sclessin fera sans son duo comique Jelle & Will. Et Zulte sans son Bossut : 3651 minutes que Sammy préférait ses bois à Madame. Encore des briques. Sûrement l'effet Maes : Lokeren gagne à Genk malgré Pelé qui cause encore Brésil et Buffel qui marque... mais sans lober - trop nul, ce Thomas (1-2). 2 victoires en 11 matches, Genk va resigner son winner d'Emilio. Avec un dernier cadeau à 9 briques (tarif Kompany à Hambourg...) signé Degraen : Koulibaly part à Naples. Teddy, cet ours. Mazzù a trop vite coupé son DVD pourri de Chevalier & Laspalès : à Courtrai le Teddy local en glisse deux chez Parfait, Charleroi zappe l'Europe au goal-average (2-1). Le vieux Fauré est rougi comme un bleu, mais pas autant que Dewaest, qui gagne encore des groupies gore. Felice promet de rester, même s'il écoute les offres... " par politesse ". Van Haezebrouck conclut, modeste : " Chelsea et le Bayern avaient aussi besoin d'un but, nous on l'a fait. " Tous au Barça. Sale clap de fin pour Bob Peeters : contre Ostende, il veut mettre Coosemans dans le jeu vu les blessés, la buvette se fait voler 10.000 boules. Vanderbiest gagne encore, Coucke rêve déjà de Barcelone... ou de Breda (0-1). Soupe aux canards. Y a bien la division des points en PO1, Habibou propose donc pour les PO2 les... buts multipliés par deux. Face au Lierse, Habib claque son 3e hat-trick et fait son Mitrovic sur péno (4-0) : avec Michy & Hamdi, un fameux plan à 3. Dommage, les PO2 c'est fini : à moins d'un retour express à Zulte, petit canardou ? Preuve que c'est débile les PO2, voyez Malines-Cercle : Junker bute double mais " n'aime pas le foot et préfère une carrière dans le journalisme ", Staelens reçoit la grande dis du sextuple nullard (2-0). Sommet... Vous vouliez des PO1 ? Demandez Bruges-Anderlecht :suspense, vice, ref abusé, déchets par quintaux, tumulte, stress et cynisme, tout y était. Engels (" Anglais " en flamand) bafoue le fair-play des anciens de Cambridge et la joue Perfide Albion sur Mitrovic, vulgaire puceau piégé. " A ma place, tout le monde aurait fait pareil " : 19 ans, 1re saison en D1, ce garçon a tout pigé. Elle est pas belle, la vie ? ... du cynisme. Le Sporting à 10 version Hasi émerge au coeur et à la chance. Dans ce clash des fourbes, c'est le gentil Meunier qui troue sa propre cause : silence assourdissant dans ce Breydel mesuré 127 décibels avant kick-off (0-1). À vous bouliers. Tout en bas, on rigole plus qu'en PO1 : le FC Charleroi prend 16-0 à Ingelmunster, le record de Jauche contre Melin (38-0) tient toujours. En P3 Brabant, Rixensart a gagné ses 30 matches : 14-0 pour finir contre Mont-St-Guibert. Mais côté thriller, c'est quand même mieux chez Gaille, Besnik & Miche.PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT