LUNDI

Plan Marshall. Louwagie lorgne le Hainaut qui gagne, Mazzù est annoncé. " Felice sera notre Ferguson ", réplique Mehdi Bayat. Louwagie, reviens dans 27 ans. Et Mazzù, achète-toi les chiques de Sir Alex... et oublie ton train comme jadis avec le Standard. Gand zieute aussi Vandendriessche (Mons) pour piquer les gants de T3 à Munaron : en se croisant, Franky (Japon 2002) et Jacky (Espagne 82, Mexique 86) pourront s'échanger leurs selfies de 3e portier des Diables. À ce train-là, Proto signe dans 12 ans chez Ghelamco.
...

Plan Marshall. Louwagie lorgne le Hainaut qui gagne, Mazzù est annoncé. " Felice sera notre Ferguson ", réplique Mehdi Bayat. Louwagie, reviens dans 27 ans. Et Mazzù, achète-toi les chiques de Sir Alex... et oublie ton train comme jadis avec le Standard. Gand zieute aussi Vandendriessche (Mons) pour piquer les gants de T3 à Munaron : en se croisant, Franky (Japon 2002) et Jacky (Espagne 82, Mexique 86) pourront s'échanger leurs selfies de 3e portier des Diables. À ce train-là, Proto signe dans 12 ans chez Ghelamco. Chaud, chocolat. Tim Matthys oublie Mons chez un artisan-chocolatier de Zottegem pour un atelier Spécial Footeux. Le futur marié Kums (Zulte) a sculpté une alliance en massepain, Van der Bruggen (Gand) a tenté la Ghelamco Arena en sucre. Féru des Diables, Matthys a taillé le portrait en pâte de Kevin De Bruyne. Dommage pour Tim, Wilmots biffe le poste Ambianceur de groupe au Brésil : Willie tenait trop à son JF Gillet. À moins que SM Philippe ? Le Roi viendra sur place contre la Russie. Si du moins Bart & Elio ne se retorchent pas après les élections. Amour au carré. Ségolène Royal proscrit les décolletés, Bruno plonge dans celui de Shérine Dandoy (36-67-85) : Massimo roucoule avec Miss Namur 2013 croisée... au Carré, le plan parfait pour oublier le désamour de T1 Besnik. Si Massimo a des questions sur le monde des miss, Oli Deschacht sait tout grâce à Annelien. Gillet teste le bouche-à-bouche sur... Pollet, victime d'un évanouissement à l'entraînement : c'était du flan, tout le monde y a cru. Sur ce, David file à Pairi Daiza bisouter Hao Hao & Xing Hui, les 2 super-pandas d'Elio et de Bart. Sinon la Juve aurait 10 briques en poche pour Tielemans. Et aussi pour Mitrovic : ce péno flasque de Genk, c'était donc ça ? Pif Gadget. Pierre François trace sa voie à Mons :l'Albert perd son Alain, Lommers ne survit pas au grand essorage à 90° de Don (Cor)Leone. Pour Zola et Le Postollec, la ponction se monte à 20 % du salaire de mai : fallait pas dézinguer en zone de Louvain. Côté coach, Dante Brogno ajoute son nom à ceux de Mercier et Brncic. Facétieux, Chatelle joue Capitaine Moustache : les suites d'un pari foireux, fallait pas miser sur le PSG face à Chelsea. Saloperie d'Eden. Justice est faite. À l'Union belge finalement, ils les aiment bien, Gaille & Duduche. Luzon est reconnu égal de Mourinho... pour les amendes anti-arbitres : l'Integrity Manager va changer le règlement, l'actuel ne s'applique qu'aux dérapages en match. Et au grand sachem rouche, la CCA montre que les refs sont déjà évalués avec des stats. Et les stats, Roland adore. Welcome... Un petit tweet de 134 signes, un grand pas pour l'Humanité diable : Wilmots a fait tope-là avec Papa Abedin, Januzaj ne refera pas son Tchité avec ses 7 passeports, ses jambières noir-jaune-rouge étaient bien un indice. " Adnan a fait parler son coeur ", ose l'agent, formule syndicale en poche. Même Fellaini aurait poussé sur place : autant tuer le temps en attendant de jouer, hein Marouane ? ... home. Leekens ne craint pas le revival 1994 : " Januzaj boycotté comme Weber ? Il est trop fort pour ça. " Mirallas prépare le comité d'accueil : " C'est trop tôt, il doit viser l'Euro 2016. " Pour Proto, c'est bien le Brésil : " Mais tout joueur repris veut jouer... " Au moins, Willie ne craint rien de... Karel D'Haene (Zulte) : " Le coach ne doit pas m'appeler, je préfère mes vacances en famille. " Et quid de Davy De fauw qui, jadis, visait back droit chez les Diables ? Côté stade. De Di Rupo à Peeters via Vervoort, Mayeur, Van Hengel etc, les sourires béats pullulent sur le cliché officiel : les photographes ont bien fait de prendre le grand angle, Bruxelles faxe son bidbook pour l'Euro 2020. Les 315 briques du stade, les privés pour douiller, le club locataire pour la rentabilité (allô Roger ?) et la moue des maïeurs de Wemmel & Grimbergen ? On s'en fout : si le budget dérape, l'Etat casquera bien. Séba superstar. Pour les fans carolos, c'est Dewaest le Zèbre d'Or : plus fort que Russell Crowe, Gladiator (75 % des voix) a mangé Mandanda (17 %) et Kebano (2 %). Bande d'ingrats, le duo Kaya-Milicevic prend zéro vote... mais Mazzù quand même 6 - faites passer chez Louwagie. Vite à la Foire de Charleroi, Séba y re-bouffe les collègues au Bulldozer-Silverado-Texas Tir. Fauré a refusé Luzenac (L2), le plus petit bled d'Europe (643 habitants) ayant un club pro : " Ils payaient mieux mais ici, je joue le haut niveau. " Bien vu, Cédric. Riff des refs. Luzon clôt la Grande Semaine de l'arbitrage et s'excuse pour Bruges : Guy ne broiera plus du noir sur l'homme en noir. La faute à un aimable bénévole rouche : " Un ancien m'a dit que le Standard était toujours lésé. " Avoue, Tchantchès, que c'est toi. Het Laatste Nieuws a re-visionné les vingt-deux heures trente de PO1 et appuie Luzon : Sclessin est défavorisé 4 fois sur 5, les refs ont foiré la moitié des phases litigieuses. Avec le bonnet d'âne pour Gumienny... Sacré destin. Stoica passe dire qu'il est candidat T2 de Hasi l'an prochain : c'est une info, Besnik reste T1. Jean Kindermans tacle Batshuayi, cet ex-talent mauve : " Son frère sera plus fort que lui. " Eddy Merckx postule aussi : tombé du vélo, le Cannibale se remuscle à Neerpede avec Suarez. Fond de mine. " Ce titre, c'est mon Mont Blanc " : Dury cite l'asbl qu'il patronne... mais bute sur le terril de Genk, Zulte loupe la 1e place, une vieille habitude (2-2). Mboyo re-marque après 7 mois et biffe le maladroit Vossen pour le Brésil : " Il y a un an, j'étais le meilleur avant de Belgique, pourquoi ça aurait changé ? " Et pour éviter les jalousies entre les candidats-caipirinha Bossut & Proto, Buffel a servi son lob hebdomadaire. Pour samedi, Copa est au jus. Banc d'essai. Désolé pour Preud'homme, Bruges passe premier. À Lokeren, Sobota fait danser la polonaise, Gudjohnsen et De Sutter expriment la force des coiffeurs (1-3). Conseil à Hasi : bien scouter la compo du banc dimanche. Harbaoui assure son destin de buteur solitaire, Delferière montre ses balls à son adjoint-drapelet malgré le vilain MPH : Jeurissen jubile. Frustré, Bart Verhaeghe moleste un steward : un tour au monastère, Président ? Triple galop. Feux de Bengale, ambiance d'ouf, le Mambour répète son futur tour préliminaire de C2 contre des Moldaves : Mazzù lâche Vercauteren sur la route de Gand, Charleroi gagne contre Malines sa finale à Courtrai (3-0). Avec un candidat The Voice au coup d'envoi, Dewaest gagne la Battle des corners, Fauré le Blind du péno, le KaVé reste aphone. Cité aux Éperons d'Or, Staelens ouvre tout à Cercle-Courtrai, Chevalier a retrouvé son képi de buteur (0-4). Grâce à Lorre, c'est vraiment les PO2 pour les nuls. Sir Fredje. " Ostende en Europe ? Une cata pour le coefficient belge " : Marc Coucke déprime, Brillant bute Gand malgré sa clavicule brisée, le KVO est en finale (1-1). Le kick-off était donné par un robot : hommage à la saison des Buffalos ? Avec ou sans Europe, les Côtiers iront en stage d'été à Manchester : forget le goitre du pélican Van Gaal, le vrai successeur de Ferguson s'appelle Fredje et son costard chic classe. Lierse & Waasland assurent le foot-camping : Balotelli Diagne domine Zorro Emond, Coach Bob Peeters a connu le Lisp plus accueillant (4-2). Retour au Kuipje. Si van Wijck veut vraiment sa chance en D1, qu'il arrête de booster les équipes de D2 : le coq de Westerlo fesse le Panda qatari d'Eupen et remonte (1-0). Chouette, on va revoir les fromages fondants d'Herman Wijnants, l'oeil fixe du beauf à Degryse, les bickyburgers de McDonald, les cochonnailles à Gnohéré et les p'tits kawas de Koffi. Et Anderlecht va re-cauchemarder de 6-0. Jos Willems, icône locale déchue de la VRT, a pu commenter pour VTM, la saga a tenu toute la Flandre en haleine. Non, Lineker n'était pas dispo. Pause-café. Au Clasico, Luzon et Hasi servent le foot à temps partiel : Michy tremblote dans l'antre qui l'avait chassé, Mbemba offre sa tête chercheuse des 2 côtés. Mitromou redevient Mitrogoal, le zéro de Genk repasse héros au Parc (2-1). Comme promis, Gaille a moins causé de Mr Wouters que de ses peis : " Pourquoi cette 2e période ? Je ne sais pas. " Dimanche, Sclessin a perdu deux fois la tête : le coup d'assommoir ? Hasi pas : Van Holsbeeck peut préparer son contrat-type de T1. Et chez MP&Silva, ils jubilent : ces PO1 de fous, c'est béton pour les audiences.PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT