LUNDI

Nuit de Chine. Procès du Chinois, ça valait le coup d'attendre 10 plombes : pour Bodart, la mafia voulait violer sa fille, son ex dit qu'il délire grave. Allatta jure que seule la soie de Zheyun Ye le branchait, Me Denis passait là par hasard, Gaone payait cash car ses joueurs... n'avaient pas de compte. Et pour Suray, les 100.000 boules proposées à Teklak & Jbari, c'était juste pour vanner. Sinon, Ye serait dans le charbon à Anshan, ferait du mécénat d'art et investirait dans les... robots à détection humaine. Des robots en short ?
...

Nuit de Chine. Procès du Chinois, ça valait le coup d'attendre 10 plombes : pour Bodart, la mafia voulait violer sa fille, son ex dit qu'il délire grave. Allatta jure que seule la soie de Zheyun Ye le branchait, Me Denis passait là par hasard, Gaone payait cash car ses joueurs... n'avaient pas de compte. Et pour Suray, les 100.000 boules proposées à Teklak & Jbari, c'était juste pour vanner. Sinon, Ye serait dans le charbon à Anshan, ferait du mécénat d'art et investirait dans les... robots à détection humaine. Des robots en short ? Couvre-feu. Séances vidéo analytiques, triple entraînement quotidien, interviews supprimées : réputé léger de la bosse, Van den Brom durcit le ton à Neerpede. " Il montre son côté méchant " confirme Gillet. Anthuenis rajoute une couche : " Sans les play-offs, il serait déjà dehors. " Le soir, Guillaume accueille Legear à dormir : Zona a 2 séances à Malines et craint la fatigue sur l'E40 - ou les mauvais conducteurs ? Dodo à 22 h : Marie Gillet et Bébé montent la garde. Affaires domestiques, suite : la couturière mauve revoit ses ourlets, Kudimbana est trop bâti pour les maillots standard. Le forcing fransquillon. Preuve queLuzon fait tout mieux que vandenBrol, Gaille apprend le frenchie via Berlitz. Mister Crazy One, repeat after me : " Je ne parle pas du titre, je ne parle que du prochain match. " Sauf que la leçon finie, Sclessin sera déjà champion. La Hazard Revolution touche Outre-Meuse : " Je veux jouer à Chelsea " dit Ezekiel. Et Michy à Everton ? Pardon, Roland. Une asbl d'animaux exotiques passe à l'Académie montrer ses serpents, crocos et varans : Cissé a serré un python de 4 mètres, Batshuayi & Mpoku ont eu la peur de leur life. À Neerpede, Coach John envoie le mandai voir s'ils n'ont pas des scorpions au chenil voisin. L'enfant et les sortilèges. " Felice est notre meilleur transfert " dit Mehdi Bayat : ça nous avait échappé, Mazzù complète le mercato carolo. Depuis le rachat à Tonton, les pertes ont chuté de 4,86 à 0,684 briques - merci à David, Onur et Danijel. " Mais je ne suis pas Harry Potter " dit humblement le CEO. Le soir, Pollet bouffe avec Marcq, François & Willems... et tweete la photo : déjà des regrets, David ? Dominique, nique, nique. " Fini de signer des chèques, l'avenir se fera sans moi " : Leone veut des biftons dans les 15 jours, sinon il remballe feutres & cigares. Le boss montois est jaloux de Sclessin et du Mambour et vomit son Tondreau " digne du Kosovo " - pas sympa pour la famille Januzaj. Un homme d'affaires suggère de vendre chaque tribune au privé : lui-même l'a fait à Roulers. L'échevin local répète qu'il ne douillera que si le matricule est lié au Tondreau... pour éviter un Albert baladeur. 58 ans ce jour, Lommers rêvait plus bel annif : " Cet avis de la Ville, un enfant aurait pu l'écrire. " Pas pour demain, la St-Valentin à trois. Ansah roquette. Grâce aux casseurs bataves, la Coupe reprend des couleurs. À Ostende, Lokeren émerge de pénos-marathon et du boxon hooligan : " Ça fait partie du foot " résume Peter Maes, certifié coach excité. Tout grelottant du genou, le gamin Ansah qualifie son Daknam, Papy Lambrecht a dansé jusqu'à 3 heures - 82 hivers, le gus (1-1, tab 8-9). En tribune, Romelu a fait des grands yeux pour le KVO à son Jordan. Et Vanderbiest respire : Fred avait juré d'aller à pied jusqu'à l'Atomium. Mais son pistolet haché fait florès : un boulanger local a conçu un cake Pannecoucke... avec dessus le faciès du CEO tweeteur. À quand la Moule Fredje ou la sole Devroe ? Ex(z)ultation. Déjà roi du canard, Habibou est aussi chat noir : ses ex de Zulte ferment boutique contre Gand (0-0). Les Buffalos stoppent là leur saison, Redniks (© les fans gantois) prépare déjà ses valises : 16 clubs en 14 ans, une cadence ça se respecte. Pour le barbec au Heysel, Dury remplace par Maes ses copains matriculaires d'Ostende. Mais gare aux pénos : le Gaverbeek a testé Ansah... le trouvant trop juste. Cure Vitalité. Willie et son ami Vital feront l'Europe en wagon-lit romantique, le duo fédéral va tailler la grappe avec chacun des futurs Brésiliens : au menu, réseaux sociaux, code de conduite, capacité à vivre en groupe. " C'est de la RH de génie " dit un psy du sport : " Le boss se déplace chez les employés qui, du coup, se sentent importants. " En juin le renvoi d'ascenseur ? Le Jugement... Les cadors ont trouvé le truc pour priver le Standard du titre : prétexter une réunion télé pour faire venir Duchâtelet... et forcer l'exclusion du vilain qui a saisi le juge pour punir son Ruytinx. Caramba, encore raté : le quorum n'est pas atteint, le vote revient la fois prochaine. Notez, une D1 sans les Rouches, ce sera coton pour convaincre les Ricains de la télé. ... dernier. Oui, Ruytinx est un romantique qui s'ignore : " Je veux offrir des fleurs à Carcela. " Ce doit être ça, l'amour-passion. Mehdi, lui, la joue catalane : " J'ai le même profil que Messi. " Mpoku serait plutôt Real et confirme : Duduche veut enfin augmenter son smicard. Mais un peu tard : " Je pars à 95 %, il faut parfois quitter sa zone de confort. " Bernabeu, une vraie zone de confort. Jouez avec les Diables. Grosse ambiance au Carrefour des Grands Prés à Mons, l'Union belge présente le Qui est-ce ? des Diables. L'inventeur du Monopoly mauve a pris Pad'R pour croquer les Diables. Avec indices ad hoc : Il a une touffe sur la tête, Il mange des burgers ou Il oublie ses chaussettes à l'entraînement. Pad'R a sélectionné les 24 Diables, la Fédé a quand même tout relu - Willie aussi ? Déjà que Jupiler veut faire le noyau en sortant 23 canettes... avec la bobine de Simons. Et même pas de Ciman. Lantin pour vous servir. Un moment idéal pour la Fédé de relancer son Foot en prison, qui avait révélé Mboyo : après l'Alostois Glouftsis emprisonné pour vol de PC, Bryan Lantin (Waremme, P1 Liège) est arrêté pour un braquage d'épicerie. On parlera de nom prédestiné. La gadoue et le bonhomme. À Courtrai, Anderlecht émerge de la gadoue, Van den Brom sort la tête du marais. Après 735 jours de cécité Cyriac re-bute, merci à Keet d'avoir tenté l'arrêt-bilboquet. Pollet rembourse la 1re tranche du transfert... avant de fracasser Le Petit Bonhomme en mousse pour son bizutage Spéciale Patrick Sébastien (2-2). Hein et John se chamaillent sur le nombre d'occases, mais l'essentiel est ailleurs : les CV de Sousa, Ravanelli, Gerets, Scifo & Jol glissés par Luciano & les confrères agents rentrent au tiroir. Pour quelques jours. Prends ça, Valentin. En semaine, le Lierse avait tout préparé au paint-ball : M'Buyu ayant loupé le scouting-peinture, Mons se prend la gouache plein pot... malgré une 7e ouverture de score (1-5). En même temps, jouer Lierselone (© Losada) avec un peu de Juve (Diagne) et de Celtic (Watt) dedans, c'était beaucoup demander. St-Valentin cramée : pourtant Miss Mons est venue au kick-off, Madame payait moitié prix, Monsieur recevait une chope. Et les fans de pourrir l'Espace VIP et de plagier Stromae façon Eliooutai : depuis l'épisode Je bent de schaam van België, l'orthographe n'a pas progressé. Vilain Onur. À Lokeren-Charleroi, Maes laisse Saglik buter mais Kaya gagne les retrouvailles : Mandanda est imparfait, le Zèbre raye vers le bas (3-1). A OHL-Malines, Cercle-Waasland ou Ostende-Gand, c'est scores-bulle sans bulles (0-0). Menottes comprises : Uchebo a raté sa Mano de Dios (n'est pas Diego qui veut), le coquin Ovono a placé la sienne pour pousser le cuir devant la chaux. Et le clou du soir : Vanderbiest avait un beau costume, il a aussi un beau contrat. Infiltration fatale. Infiltreur hors-pair, Destorme aurait bien évité cette accélération-là. Le Malinois part en tonneau dans le fossé, les secours mettent une heure à l'extirper : David revenait du Carré et s'était assoupi au volant. L'E34 porte malheur : Sterchele s'était tué 6 km plus tôt. Tarif plein. " Ce train-là ne sera plus rattrapé " : le chef de gare Dury sifflote d'admiration mais n'a rien vu passer. Contre Zulte, le Standard venge l'aller : Mpoku sort ses mines pour fesser l'impétrant Thorgan, qui avait tweeté que Zulte remettrait ça. Quand Michy ne bute pas, Pollo sert les frappes, Tatoo Jelle file en contre et Kawa reste toujours sec : oui, ce gros Rouche-là est un grand cru classé (2-0). Plein la gondole. Been espérait des roses pour sa 100e à la mine, Mariodona récolte le pot et la gondole : Genk sombre contre Bruges, chassez la crise, elle revient au galop (1-3). Le Club sort son meilleur opus sous MPH... qui a de moins beaux chiffres que Garrido, mais lui est aux PO1 et seul 2e. C'est-à-dire 1er, Standard non compris. Le Zlatan chilien a déjà passé son pif, faudra juste que Lestienne se fasse à la banquette. Et Simons a tout joué : prenez ça, les méchants analystes. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT