LUNDI

Foie d'oie confus. À Visé, le foie d'oie se déguste dès potron-minet : le coach local convoque ses Oies à... 6 h du mat pour un entraînement punitif, Philippe Médery n'a pas digéré la branlée pris par ses ouailles la veille à Lommel (5-1). Jadis, Cartier avait fait marcher ses joueurs de nuit en plein Tubize. Même au grand Bayern, Magath avait levé tout le monde après un simulacre de match : Van Buyten s'en souvient, le Syndicat des Boulangers l'avait torché car Big Dan avait dit que personne ne se levait à des heures pareilles. Et Daniel a fait du chemin.
...

Foie d'oie confus. À Visé, le foie d'oie se déguste dès potron-minet : le coach local convoque ses Oies à... 6 h du mat pour un entraînement punitif, Philippe Médery n'a pas digéré la branlée pris par ses ouailles la veille à Lommel (5-1). Jadis, Cartier avait fait marcher ses joueurs de nuit en plein Tubize. Même au grand Bayern, Magath avait levé tout le monde après un simulacre de match : Van Buyten s'en souvient, le Syndicat des Boulangers l'avait torché car Big Dan avait dit que personne ne se levait à des heures pareilles. Et Daniel a fait du chemin. Au suivant. Une chance pour Bruges, l'Union belge adore l'Armistice : le Club est donc exonéré pour sa cabale anti-Boucaut. " L'opinion publique l'a déjà puni ", ose le communiqué. Staelens éructe : " Moi, on me convoque quand je critique le ref, d'autres font ce qu'ils veulent. " Qui traduit C'est todi li p'tit qu'on spotche en sabir de Menin ? Après, Lorre révèle son secret pour son 14/18 : il ne quitte plus son survêt noir. Dans le vestiaire d'en face, MPH peut ressortir son pull orange. Bouillon... Les footeux analphabètes ? Que nenni. " Moi, je lis beaucoup ", glisse Vertonghen, venu avec Dembélé signer le Livre des Diables à la Bourse d'Anvers. Ça marche, le bouquin est dans le top 10 des ventes depuis 5 semaines. Le soir, au bizutage, Meunier promeut la rime riche : il fait Julien Clerc sans se gourer sur Ma Préférence, même si en fond de classe certains n'ont pas capté Toto-le-timide. À Bruges, Pifounet avait fait Julos en massacrant La P'tite Gayole : depuis, Vazquez ne quitte plus ses pulls en laine arc-en-ciel. ... de culture. Témoignage d'ex-T1, Leekens se souvient du reggae de Vertonghen, du conte de St-Nicolas de Courtois et de la chanson paillarde... du CEO Steven Martens - dire qu'on le pensait sérieux. Long Couteau n'a pas kiffé Khaled façon El Ghanassy sur Aïcha : " Il parle mieux avec ses pieds qu'avec sa bouche. " Pour les karaokés au Brésil, Willie compterait sur... JF Gillet, pressenti comme ambianceur. Pour les soirées-paris ? Laisse béton. Courtois entre dans le dico des blessures cons : Thibaut se tord le genou en se calant le pied... dans ses filets. Ciman reste un solide, foi de son Papa : " Moi je m'appelle Ciman, et sa Maman... Canon. " Au cas où les séances manqueraient de niaque, Gattuso postule comme stagiaire-coach chez les Diables. Et si Rhino a le coup de volant facile, il peut postuler comme chauffeur : Willie vire le précédent, sans doute pour son coup de frein trop brusque. À la place du préposé aux gourdes et oranges de la mi-temps, on se méfierait. Pierre, papier, ciseaux. Pour Daum, ce terrain ne méritait même pas les vaches du fermier voisin : pour la 4e fois en 18 mois, le Breydel change son gazon moisi. " À San Siro, c'est même 6 fois par an ", ose l'attaché de presse : confirmation, le Club et le Cercle c'est comme l'AC et l'Inter. Depuis le cas Boucaut, l'Union Belge a épinglé www.clubbrugge.be dans ses raccourcis : la Fédé a repéré le journal de bord tenu depuis sa chambre par Meunier et fait interdire la chose illico. Tremble, Bart. L'Employé du mois. Van den Brom fait son bilan perso : " Les médias m'ont mis plus bas que terre, même les joueurs ont douté de moi. " Mbemba file son truc : " Je ne sors pas, je ne bois pas, je ne fume pas, les boîtes de nuit c'est pas pour moi. " Réserviste modèle, Bruno fait son fayot chez DG Herman : " Je vais plus bosser, les jours de congé c'est fini pour moi. " Allusion à Praet et son Bongo avec Madame à Lille ? Sauvons la Sécu. Toujours sans permis, Lestienne pourra faire l'auto-école avec une VW, il est repéré en visite à Wolfsbourg. Qui reluquerait un deal type Malanda : achat en janvier, transfert en juin et, entre les deux, prêt... à Bruges. Qui confirme les discussions et fixe le tarif : 15 briques ! Lestienne insiste, il ne veut jouer qu'en Bundesliga : si après ça, Tonton Willie n'est pas conquis... Blondel ruine toujours les assureurs : pour la... 11e fois en 10 ans, il repasse sous le bistouri pour le tendon d'Achille. Encore un trou pour la Sécu. Allô c'est qui ? Les Diables déjeunent avec des cadres de Belgacom, Bellens était empêché - quel snob, celui-là. Et dans quelques jours, Didier postule comme chauffeur du bus ? Sinon, Nainggolan donne des news de Luis Oliveira : " Je le croise à la pompe, pour lui je dois être titulaire. " Pigé, Willie ? Chez les Espoirs, même en 2e lecture Cissé n'a toujours pas pigé le code de conduite : Walem n'aurait pas aimé une remarque au vestiaire, le Rouche peut rentrer chez lui. Madame rentre aussi ? Les alexandrins d'Alain. Mons fête sa 1re victoire de la saison... sauf que ça compte pour bulle : c'était un amical au White Star (1-2). Dur pour Janevski... d'autant que Chatelle rejoint Werner à l'infirmerie. Lommers annonce la grande lessive au mercato : " Si les joueurs voient la peur, nous on voit la mort. " En plus de ça, il est poète. Maux croisés. La rupture des croisés est contagieuse au Mambour : après N'Ganga, Houdret clôt déjà sa saison. Sinon, le Sporting repose ses casseroles au Salon des Arts Ménagers, séance-dédicace pour les fans. La direction attend Batibouw : on y trouve tout en toitures, bâches, chaudières, robinets d'eau chaude, etc. Une mer d'huile(s). Bart Verhaeghe voulait voir la mer, il en rapproche son futur stade. Après 6 ans de baffes, le boss brugeois a enfin trouvé un site qui agrée le maïeur : ce sera 5 km au nord du Breydel, on sent déjà les embruns. Il ne devra même plus s'y farcir ce nain de voisin circulaire qui le fesse une fois sur deux. Car fini l'arène commune, en 2018 chacun aura son propre stade... à 300 m de distance, avec juste le parking en commun. Ces fauchés du Cercle auront un truc rikiki de 12.000 places payé par le contribuable. Tandis que Cousin Bart, ce grand libéral, paiera lui-même son écrin de 44.000 sièges. Elle est si belle, la life. Chacun a sa pilule ? NAC, c'est pas le nec : Anderlecht se fait niquer les nicnacs par Breda (2-4). Mais Proto rejoue, Vargas aussi (même qu'il a buté...), Sissoko fait son Biglia durant 90 minutes... avec le 75 dans le dos - pas son âge quand même ? Pour un dopage tonique, le Sporting aurait du savoir-faire, du moins c'est Arie Haan qui le dit : " Un jour on m'a donné une pilule, je courais... en arrière. " Verschueren est tout choqué : " Arie invente toute, il règle des comptes. " Razzia... " Pas des clinches, ces Colombiens ! " : ayant noyé son Manuel du Hors-Jeu dans le pot de gouache, Meunier vit sa p'tite gayole face aux Cafeteros. Dribblés sur l'efficacité, les Diables se font torréfier et retouchent terre : une défaite parfois, ça fait du bien (0-2). Comme prévu, Falcao a posté sa lettre dans la boîte à Mignolet. Et si l'ex-étudiant en journalisme (oui, oui) a des mollets si costauds c'est, selon son Papa, car " petit, je lui frottais les jambes avec du blanc d'oeuf. " Arie, un commentaire ? ... sur la chnouf. Entre deux frottements de cuisse avec poto Luciano, Mourinho a snobé les quolibets laekenois, souri devant son Kevin traînaillant et noté les caramels de son Radamel préféré. Wilmots a encore vu clair avant tout le monde : ses Twin Towers ne tournent pas en 4-4-2, seul demeure son 4-3-3. Sur l'autre banc, Senor Pekerman, ex-taximan à Bogota, a maté Willie-le-tank : et le chauffeur du car, il en pense quoi ? La voix de son maître. Deux petits matches et retour banquette, au Standard Thuram fulmine : " Quand j'ai signé, on m'a promis d'être n°1. " De Sart complète : " Yohann est juste un vrai gagneur. " Duchâtelet brise son mutisme médiatique, mais le disque n'a pas changé : " Un Président a toujours raison, les fans n'ont pas toutes les infos. " Sinon, les Rouches seront champions car " on va laisser les autres se battre pour la 2e place, on a la meilleure équipe et le meilleur coach ". Rien oublié, Président ? " Euh oui... aussi les meilleurs fans. " Ça fait mal, mais c'est dit. Et de révéler que Meunier devait signer au Standard... avant de bifurquer vers Bruges : " Je n'irai plus à Arlon négocier en plein hiver et je ne parle plus aux agents. " Allô Dudu ? Rendons à César. L'Antwerp sort ses miches pour le cheese & wine spécial Calendrier lingerie. Des fillettes plus à l'aise en studio que sur le pitch : avant-dernières en Beneligue, elles se prennent 7-0 à Twente et ont toujours... zéro victoire - Mons, tu n'es donc pas seul. Pas grave : la vente des photos rapporte 2.000 euros, de quoi acheter le mastic pour la Tribune 1 fermée par Bart 1er. Même si le secrétaire répète : " Les colonnes de béton sont solides comme celles du Colisée. " Et il centrait bien, ce Jules César ? Caramba, encore raté. Malgré tous les efforts de Mogi, Sissoko n'aura pas son contrat mauve. Selon le communiqué, le hiatus ne portait si sur le salaire, ni sur le sportif, ni sur le physique. Le bakchich d'agent alors ? Kouyaté à Arsenal en janvier, ça se précise... même que Vermaelen est déjà prié d'aller voir ailleurs. Au moins chez les jeunes, Anderlecht torche le Barça : un jeune Mauve belgo-grec de... 12 ans refuse l'offre du Camp Nou, son Papa voulait aussi refiler l'aîné mais la Masia n'en voulait pas. Banzaï. Avant de nous servir les sushis, les Nippons inondent Genk : 9.000 fans en tribune, 300 journalistes accrédités... et Kawashima sur le banc - allô Thuram ? De 2-0 à 2-2, les Oranje de Van Gaal ont vécu leur hara-kiri. Le jet-lag sans doute : pour les 250 km depuis Amsterdam, les Bataves ont pris... l'avion car T1 Louis, tout sauf écolo, " n'aime pas les bouchons ". Un bon chauffeur et c'est réglé, hein Willie ? T'as ton Nesquik ? Le plan de réforme de l'arbitrage est prêt, c'est De Bleeckere qui va s'y coller : " Je coache les jeunes par Skype, on va étudier la tactique des équipes. " MPH va être content. Frankie a gardé le meilleur pour la fin : " Le truc idéal pour récupérer, c'est un... choco chaud direct après le match. " Et malgré tout, une taille de guêpe, ce Frank. Ma pépinière... C'est de saison, chacun y va pour son futur stade : Malines rentre ses plans pour 18.000 places, avec même une crèche dedans - Madame sera libre pour voir si Monsieur picole pas trop au Bar Jupiler. À Genk aussi, on veut rafraîchir la Cristal Arena : " On veut réinvestir nos gains, on n'est pas une banque ", dit Degraen. Ah bon ? ... à moi. Le Racing ouvre déjà son Neerpede, un complexe de jeunes à 3,5 briques : avec les transferts des dernières années, le trésorier du Racing a pu assurer les liquidités. Courtois et de Bruyne sont venus (mais sans Madame au milieu...), Vossen et Ferreira-Carrasco aussi. Jos Vaessen lâche une larme, le lieu porte son nom : " On dédie les sites aux morts, j'espère que ce n'est pas mauvais signe pour moi. " Vital Style. Le patron ayant filé saluer son mentor Assauer à Schalke, l'adjoint Borkelmans se teste en T1. Raté : l'ex-mineur limbourgeois et lauréat d'une téléréalité flamande de danse sur glace peine à transmettre son autorité aux petits Diables, plutôt dissipés. Gare : un T2 devient parfois T1, pas vrai Marco ? Hazard gère le profil-carrière de son Kevin : " Il ferait mieux de quitter Chelsea. " Sors de ce corps, José.PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT