LUNDI

Mémé & Mimiche. Tchité re-pointe son bonnet de bain au Spelershome brugeois : grâce à son Mimiche de Sclessin, Mémé retrouve un noyau A dont ses chefs l'avaient sorti pour tenter de le refiler aux yacks de Krasnodar. Toujours peu loquace, le roi des passeports délègue à ses petons : " Mes pieds vont parler. " On est impatient d'entendre ça. Rayon pied, MPH briefe ses joueurs : " On est trop gentils, je vais leur apprendre à se laisser tomber. " Dossier Maribor, l'UEFA a durement enquêté... une semaine, le miracle n'était pas chiqué.
...

Mémé & Mimiche. Tchité re-pointe son bonnet de bain au Spelershome brugeois : grâce à son Mimiche de Sclessin, Mémé retrouve un noyau A dont ses chefs l'avaient sorti pour tenter de le refiler aux yacks de Krasnodar. Toujours peu loquace, le roi des passeports délègue à ses petons : " Mes pieds vont parler. " On est impatient d'entendre ça. Rayon pied, MPH briefe ses joueurs : " On est trop gentils, je vais leur apprendre à se laisser tomber. " Dossier Maribor, l'UEFA a durement enquêté... une semaine, le miracle n'était pas chiqué. Comparaison n'est pas raison. Au Bar Jupiler, on a les sosies qu'on peut. À Gand, Rednic a repéré un champion du monde et un triple Ballon d'Or : " Dejaegere est notre Gattuso, Pedersen vaut Van Basten. " Le dernier à avoir chopé la casserole Marco s'appelait Mika Goossens, il a plafonné à la Genoa. Pour Jelle Van Damme, Mbemba vaut déjà Kompany : alors, Chancel futur Premier ministre à Kin quand Vince aura relayé Elio ? A Mons, Beleck a le parallèle moins sympa : " Même Messi souffrirait ici. " Oui, Steve est très motivé par le maintien. Nom d'une tête. L'ambassade belge au Brésil prépare ses scénarios de crise pour les 4.000 fans annoncés. Notamment sur les rapts : le même jour, la tête d'un footeux décapité est déposée devant sa maison, Madame avait le tort de bosser à la police anti-drogue. Sinon, tout va bien : un ministre flamand rentre de Brasilia, il a adoré le stade local (73.000, 350 millions d'euros) et veut s'en inspirer pour Bruxelles. Qui prévient Grimbergen ? C'est trop injuste. Réveil téléphonique chez les De Boeck, Glen doit quitter la roulotte Waasland. Mince, on fait quoi avec les 19 transferts ? De Boeck s'en fout : l'ex-fan de tondeuse à gazon du Kiel concourt désormais avec De Mos et Rednic pour le titre de collectionneurs de dédits. OK Doc. Abonné des infirmeries de Valence, Liverpool et Turin, Sissoko passe facile la visite mauve : ça va encore jaser sur les curseurs de Neerpede. En chasse de contrat, Momo postule à l'Employé du mois : " Anderlecht me rappelle la Juventus. " D'autant que chacun a son Mog(g)i en coulisses. Pour Vargas, ça pue : le Narco est quasi fit mais les fans n'y croient plus, sur le forum mauve ils sont 53 % à l'avoir rayé. Côté reconversion, Ronnie peut demander à Milivojevic : " J'avais le talent pour devenir tennisman pro. " C'était donc ça ? On joue contre qui ? A l'entraînement, Sollied ne jurait que par le Shadow Game : du jeu de position contre un adversaire imaginaire. Pour Van Damme, Luzon fait pareil : " Il ne parle jamais de l'adversaire, on découvre tout sur le terrain. " Le Standard chasse sur les terres mauves : pour son 1er Detect-Day à Ixelles, le responsable rouche explique qu'à Sclessin, briller à l'école compte autant qu'avec ses pieds. Après, ça fait des joueurs futés pour le style Luzon. Mer d'huile. Van den Brom redoutait le sable, le vent, la crevette moisie et la moule jaunâtre, mais c'est fini : il repart d'Ostende avec 3 points (0-3). Coach John a même vu " un super-match " (sic), avec " un tout bon De Zeeuw " (re-sic). Oui, le service com a bien bossé : on regrette déjà les punchlines du grand Batave. Sauf Mati, bien sûr. Sinon, l'autre VDB, le Fred Versace local, a laissé perler son passé de Brussels Boy en beuglant du " Kaaskop " pour le confrère. No stress, la commission éthique a vécu. Le 3e VDB, Anthony, a sorti cool à l'aise son 1er match depuis perpète, N'Sakala a pris au mot son titre de sérial-tacleur. Et Kljestan est rentré chez Jamie Lee avec le singlet moulant de pichichi mauve. Oui, Kljestan. Une ardeur d'avance... Foule au Mambour contre Malines, outre les capes Belgacom on donnait aussi les places à l'achat d'une Nouvelle Gazette : les Zèbres emballent les rotatives mais manquent d'encre à la fin (2-2). À OHL, Mons mène deux fois puis voit Toro Ruytinx aplatir ses pectos (2-2). Au moins, Janevski n'est plus un zéro, il tient son 1er point-point. Jelle en selle. Pas de pitié pour Courtrai, Genk fesse son ex-chéri Van Haezebrouck (1-0) : Vossen brille à vélo, son grand bi sur Keet avait la couleur du Brésil - pas vrai, Willie ? A Zulte-Gand (3-2), Thorgan compte aussi les strings de Copacabana (9e but, 8e assist) : Petit Hazardo affiche le meilleur total perso d'Europe, p'tit Leo et CR7 peuvent se rhabiller. Lokeren momifie le Lierse : De Pauw se fait la peau du Pharaon, bandelettes incluses (1-0). À chacun...Oktoberfest, ça marche en Bavière, pas pour Sclessin : contre Waasland, le Standard boucle un mois d'insuccès (2-2). Luzon pratique toujours sa rotation : " Ferguson faisait pareil, il émergeait toujours dans le money-time. " A confirmer en mai. De Maesschalk, l'intérimaire adverse, fait patiner les vis mosanes : en journée, le gus est électricien auto. Message pour Rednic, MPH & Janevski : pour le choc psychologique, l'huile de vidange marche mieux qu'un CV gros comme un bottin. ... sa rotation. Comment gagner le derby nord-vénitien ? En trempant les fans dans la laque verte : le Cercle passe les siens au Car-wash humain, l'idée d'un sponsor, et bouffe la Gazelle (2-0). Grâce à Vazquez, le Club conforte son record d'Europe des bristols jaunes & rouges. Pour Halloween, Calimero a les yeux dans le potiron : Preud'homme contagionne Gretarsson, qui réclame des arbitres " normaux " et le jure, la vengeance du Club sera terrible. Béni, ce temps où les refs sifflaient pour les grands : à force, on s'habitue. Avec son 0 sur 9, MPH fait pire que ses 9 devanciers dans ce Breydel des dingues. Voorzitter Bart, avant de re-limoger, essaie déjà les bombes acryliques. En face, Staelens savoure : ses farfadets verts ont déjà leur quota de points de l'an passé. Cette fois les PO3, le Cercle les refile aux autres : pas vrai, Mons ? Vise ma sardine. Nos Diablesses en jupettes, aka les Red Flames, torchent le Portugal et reniflent le Mondial canadien (4-1). Dans une vidéo-bidon, nos filles avaient interviewé Cristiano Ronaldo : le roi des boxers rase-mottes jurait de passer au Kiel voir le match et confirmait qu'Ives Serneels était le meilleur coach du monde. On a notre Special One. Le bon casting. À Gand Xavier Louwagie, le fils de qui vous savez, explique l'affluence au stade : " On a changé la play-list, avant c'était toujours le même CD, là je mets du Depeche Mode. " Avec aussi distribution d'XTC au guichet pour oublier le marquoir ? Rednic aurait proposé son vinyle de danses roumaines, mais c'est non. Sinon, Papa Louwagie lit toujours le classement à l'envers : " On est en avance sur les autres, quand ils bâtiront leur stade, nous on fera des transferts. " Rednic aussi y croit à donf : " Je ne quitte pas Gand avant d'être champion. " Faudra durer plus que les 10 mois habituels, Mircea. Ou alors reprendre l'équipe Dames. Ivan De Witte avoue : " Si Van Haezebrouck avait été libre, on l'aurait pris, on a contacté Preud'homme mais il était trop cher. " Mircea, une réaction ? Tout fout le camp. De Wever ne respecte même pas les vioques : le Bosuil fête ses 90 ans... mais le maïeur fait fermer le temple, trop de lézardes dans les murs et de fils électriques qui dépassent. Dommage, l'Antwerp venait d'inaugurer son Wall of Fame : un mur où 10 légendes locales (Vic Mees, Lehnhoff, Svilar, Fazekas, Czernia, Severeyns,...) s'étaient fait grimer en graffitis, façon MPH à Malines. Le peuple... Le quotidien espagnol AS scrute le Facebook du Club Bruges, plein de fans veulent le retour de... Garrido. De fait, 150 fadas de Sang, Sueur & Larmes revisitent le concept d'entraînement à huis clos, un peu comme les confrères du O-Side naguère à Neerpede lors de débuts de play-offs de cochons. Venu prêcher le calme, Verhaeghe n'a pas pour non plus osé faire son Roger, auteur d'un mémorable " Venez casser la gueule à moi d'abord. " Michel, les sables saoudiens, c'était si bien. ... d'abord. Laissez-en un peu aux meilleurs fans de Belgique : le noyau dur du Standard viennent frapper du Loup... avant Sprimont-La Louvière. À OHL, le peuple est constructif : le crowdfunding pour Bart Swings compte... 6.250 euros, le patineur pourra donc envoyer ses cartes de Sotchi. Blocus d'enfer. Van den Brom bombe les pectos, Zlatan fait dans son froc : Anderlecht boucle sa semaine de la mort contre OHL (3-1), l'exploit ostendais était donc bien réel. Précisons que Louvain a fini à 9, que les Mauve ont buté dans les arrêts et que Vanden Borre (exclu) va déjà retrouver sa tribune. Malgré la menace Mitrogoal, Kljestan (7 burgers) a toujours la butante. DG Herman voulait voir ses kets à l'Unif du PSG, va pour les Students de la KUL. Avant la Sorbonne ? Houille-houille. Mons tâte du coup de grisou genkois, le Racing passe l'Albert au régime houille. La compagnie minière pointe 16 feuilles sans revers, Vossen-le-Brésilien dépasse Thijs chez les buteurs actifs - ah bon, il est actif, Bernd ? Avec 8 Belges dans sa compo, Janevski a tenté sans succès la recette du terroir (2-3). À 11 contre 10, les Zèbres rose-bonbon sont piégés " comme des enfants " (© Mazzù) dans le labyrinthe lierrois (2-1) : Dewaest postule à Holiday On Ice, Watt pète les Ampères 28 secondes après sa montée. Pauvre Rossini : Pollet suspendu, il a presté en butant... pour rien. Marrons chauds. À Malines-Zulte, Malanda plante les mines mais Thorgan, toujours féru de stats, propose l'assist... à l'adversaire (2-2). Le minitrip midweek à Genk excepté, Courtrai aligne son 5e succès à Ostende : sans Santini, les marrons venaient du marché gantois (Raman-Coulibaly, 2-0). On est (pas) champion.Football Manager 2014 inonde le marché... et plombe nos rêves mondialistes : pour le logiciel de gestion, les Diables ne seront sacrés ni au Brésil, ni en Russie, ni au Qatar, élimination chaque fois en quart. Mais Eden sera sacré MVP au Brésil, Benteke (47 pions) sera meilleur buteur de l'Histoire des Diables et Alderweireld effacera le Caje avec... 147 caps. À 56 balais, Wilmots sera toujours T1 en 2025, même si les Diables auront chuté à la 44e place FIFA. Casteels jouera au Qatar après avoir fait banquette de Courtois à Chelsea, Ciman aura raccroché à 32 ans pour devenir chef des jeunes... à Catane. Et Januzaj aura choisi l'Albanie et... Barcelone. Willie, réveille-toi : ce n'était qu'un cauchemar. Rednic-nac. Duchâtelet avait encore raison en mai dernier, Luzon est encore meilleur que Rednic. À Gand, le Standard regagne en novembre : Batshuayi brûle le flash à 103 km/h, Mpoku ponce les bois malgré son statut de Futur Footeux Sans Contrat, Genk n'a été leader que 18 heures (0-1). Dans la presse Rednic avait fait le malin toute la semaine en arrosant son Duduche : comme avec Smal et tant d'autres avant lui, le magnat gagne toujours à la fin. Alors Mircea et son 2 sur 15 vraiment champion avant Duduche ? Merci les fans. Après 2 mois de cale sèche, De Sutter bute contre Lokeren, Vazquez & Vadis jouent pour leurs amis-supporters, PreuDaum regagne 1-0 : Bruges casse la spirale, revoici Byzance à Venise. La preuve ? Nzolo a arbitré " normalement " rien que pour Gretarsson, même MPH a trouvé le 4e " respectueux " (sic). En soirée, le petit frère circulaire complète sa semaine folle en gagnant au Garage Waasland - De Maesschalk & Frères (0-1). Après le derby, Coosemans avait pourtant promis des fûts au Cercle... pour qu'il soit saoul jusqu'au dimanche. Et Beveren cherche toujours son coach : même Leekens et Yannick Ferrera étaient trop chers. On revend 10 joueurs ? AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORTPAR ERIK LIBOIS