LUNDI

Mets ta calotte. Schepens n'est plus analyste-télé mais un poste dans l'ex-commission éthique l'aurait tenté : le scout gantois veut suspendre... Cendros pour son tacle à lames sur Acheampong. Louwagie lui rappelle qui est le chef : " Ne soyons pas plus catholiques que le pape. " Car ça cause cuir chez le Pontife : entre les anonymes Messi et Agüero, François accueille au zinc du Vatican le célèbre Biglia. Une pogne avec le Saint-Père : ça change des zakouskis avec Van Goidsenhoven. Et Picqué les bonnes années.
...

Mets ta calotte. Schepens n'est plus analyste-télé mais un poste dans l'ex-commission éthique l'aurait tenté : le scout gantois veut suspendre... Cendros pour son tacle à lames sur Acheampong. Louwagie lui rappelle qui est le chef : " Ne soyons pas plus catholiques que le pape. " Car ça cause cuir chez le Pontife : entre les anonymes Messi et Agüero, François accueille au zinc du Vatican le célèbre Biglia. Une pogne avec le Saint-Père : ça change des zakouskis avec Van Goidsenhoven. Et Picqué les bonnes années. Ni(i) oui, Ni(i) non. A Neerpede justement, Acheampong explique sa vitesse lancée : " J'aidais le club athlétique de mon village, je suis si petit, fallait bien une qualité. " Ça vous rappelle quelqu'un ? Oui, Nii Lamptey (38 ans) : " C'est moi qui l'ai tuyauté aux Vanden Stock. " Et après, Franky fait aussi 13 clubs en 7 ans pour flinguer sa carrière ? Être et avoir été. Emile Mpenza a changé, il ne roule plus à gauche : " Je circule en Renault, ma Porsche reste au garage. " Car si E1000 compte ses premiers cheveux gris, il y croit toujours : " J'ai ma place en D1, même à 50 % le jeune Emile serait Diable Rouge. " E1000 a même perdu 9 kg... en suivant la diète des Pays-Bas au Mondial 2010. Notez, même De Zeeuw y est arrivé, en finale du Mondial. Ajouté à Mimile, Sonck arrive à 112 caps & 43 buts en Diable, à... 70 ans cumulés aussi. Chemise cintrée, Wesley est en promo perso à la VRT : " Je vise un club du top. " Car il court chaque jour à Ninove. Célèbre aussi pour sa buvette. On dégraisse. La titularisation d'Armenteros contre Gand était bien une mise en vitrine : le danseur suédo-cubain file à Feyenoord... avec grosse option d'achat sur la tête. Preuve que Van Holsbeeck croit en lui, bien plus que van den Brom : " Samuel m'a déçu ", lâche le coach qui, avec la brelle De Zeeuw, devrait se souvenir qu'à Neerpede, c'est lui qui pistonne. DG Herman vide son carnet tchèque : Marecek part au Sparta Prague. Annoncé comme le Biglia 2.0, le Luka oriental n'en avait que le prénom et la passe latérale. Je t'aimais tant. Au Bruges Bart, Vincent & Arnar restent de grands émotifs : un pion au Breydel vaut presque un transfert. Buteur avec Zulte le dimanche, Naessens est donc cité en back up de De Sutter. Point commun des deux : refoulés jadis des jeunes du Club, ils coûtent bonbon aujourd'hui. Gand vient dimanche au Club : si Kola bute, Louwagie peut attendre un coup de fil. Après le CSKA Moscou, Lestienne affole la Ruhr : Schalke a 10 briques pour le ket du Nouveau Monde. Là-bas, c'est sûr, Max deviendra Diable pour Tonton Willie. Notre Seigneur. À Courtrai le buteur Santini révèle son secret, il a une Bible en poche et prie chaque jour. Bof : en 2008, Ivan a passé sans succès un test au Standard de Bölöni. À Lokeren, De Pauw explique sa conversion à l'Islam : " J'ai des amis qui sont partis en Syrie, moi je veux changer notre image en Europe. " En Argentine, Passarella interdisait les cheveux longs : à Daknam, Peter Maes fera pareil pour les longues barbes ? Ou une mosquée alors à Daknam ? Nill tente le coup : " Au Bayern, ils en ont construit une au stade, juste pour Ribéry. " Car Lokeren a aussi ses stars en puissance : " Vanaken marche sur les pas de Lampard et Gerrard ", ose Leko. Foot-évasion. " Pour nous, c'est comme une évasion " : le maton de Lantin surveille les serrures, c'est un détenu qui vient de parler. En fait, les taulards bouclent un mini-foot dans la cour avec De Camargo, Kanu, Bulot & Iandoli, venus en visite. Et à la fin, juste pour Standard TV, ils ont tous crié très fort Standard champion ! Le soir à Japon-Uruguay (2-4), Kawashima passe à travers, comme au bon vieux temps, devant Forlan & Suarez. Devant sa télé, Thuram aurait esquissé un sourire. Façon... Cours de français à l'école du soir du Heysel. En défense, la grammaire est jugée acquise : avant les Diables donnaient des buts tout faits, cette fois Willie, Vince & Big Dan nous ont tout fermé derrière. Car entre ses formules châtiées, Ch'ti Frank avait encore quelques jolis phrasés ballants. Au milieu, les petits Eden & Nacer ont encore du mal avec la conjug, heureusement qu'au 1er banc Kevin, le chouchou de la maîtresse, a assuré sur la syntaxe. Faudrait juste que, devant, Romelu cesse de faire son Ducobu et bosse sa diction au tableau. Bernard Pivot donne un 0-0 général. Mais cette dictée-là n'avait rien de nul. ... Bescherelle. Rayon blague belge, faudra encore bosser le bon langage en tribune : les fans belges ont moisi la Marseillaise, de quoi même heurter notre chanteur schizo Leterme. Et Wilmots : " Les Diables doivent progresser, le public aussi... " Avec Yves de Courtrai, reprenons ensemble : Allons enfants de la Patrie... Car le jour de gloire est arrivé : les Diables enjambent Pays-Bas, Croatie, Brésil et Portugal et sont... 6e à l'indice FIFA. Et si comme prévu l'Argentine se fait torcher par le Paraguay, l'Italie par les yaourts bulgares, la Colombie par les météorologistes équatoriens et l'Allemagne par les hautboïstes féringiens, on sera 2e mi-septembre ! Espagne, protège tes oreilles : Willie s'inscrit à l'atelier corrida. Depuis sa terrasse, Leekens maugrée : " J'aurais tant aimé y aller, au Brésil. " Maudits 90 %. C'est complet. À Bruges, l'infirmerie avait encore 2 places libres : Vazquez (genou) et Blondel (tendon d'Achille) prennent une coloc pour 6 semaines. Le stade est aussi plein : la saison passée, le Breydel a tourné avec 25.502 spectateurs de moyenne, 1er club de Belgique. Mais 70e en Europe, loin derrière Dortmund (moyenne : 80.520). Le Standard est 89e, Anderlecht 96e, Genk 106e et... Courtrai 197e. Pour info, les Rangers notent 45.744... en D4 écossaise. C'est l'Doudou. Mons tient le clone, en forcément plus grand, du regretté Zola : alléché par Lorenzi croisé à Brest, Richard Soumah passe aux feux du Dragon. Ex-Bleuet, le Guinéen a même gagné la Coupe du Camembert avec Guingamp. Scifo peut redormir tranquille. Ou pas ? Pipi à l'oeil. Louwagie en a déjà marre de son stade : sa pelouse doit encore être changée, une bactérie bouffe tout autour des points de corner. D'ici là, Fernandez est prié d'éviter les phases arrêtées. Bonne nouvelle pour les fans : après la colère des Malinois pour l'attente aux toilettes, le passage aux latrines (0,30 euros) devient gratuit. Prochaine étape, comme à Leverkusen : une prime de match pour Madame Pipi quand l'équipe gagne. À Anvers, Beerschot-Wilrijk a son sponsor : un entrepreneur spécialisé dans la rénovation des chancres urbains et des sites pollués. Fallait bien ça après le passage de Vanoppen. Le barbier... Fin de la saga, Mitrovic signe en mauve, Van Holsbeek a vérifié que l'encre du stylo était bien indélébile. Jestrovic touche son bakchich... en attendant la revente future à Chelsea ? Le statisticien local respire aussi : Mitrogoal (© Jestrovic) promet de frapper les pénos... au fond. Et aussi le coiffeur : depuis le départ de Kanu et ses tifs zarbis, le barbier s'ennuyait mais ce Serbe-ci, avec sa tonte en dalmatien, lui assure du taf. ... de Neerpede. Même Herman parcourt le damier capillaire : " Je compte 37 taches blondes, 32 pour les titres mauves et 5 pour son bail de 5 ans. " Le DG mauve a aussi gagné des cheveux gris sur ce dossier, mais grâce au Lokomotiv, il va retoucher un peu sur Boussoufa. Mitrovic sait aussi compter : le n°9 étant déjà chez Mati, il prend le 45 car 4+5=9. CQFD. Top of the pops. En pleine semaine com, De Camargo passe de Lantin... au karting de Maasmechelen, qu'il remporte haut la main - 3 ans au pays de Michael Schumacher, ça marque. On ignore si Luzon a imposé le turnover des petits volants. Mais sur son plan de carrière perso, Gai-Luzon sait déjà : " Le Standard n'est qu'une étape, je coacherai un jour au sommet. " Duduche avait donc raison, ce type est un as. Nederlands con Juan-Carlos. Dans ses trajets vers le stade, Garrido fait tourner son CD Le Néerlandais pour les Nuls. Les contes de Jan, Piet & Lotte rapportent déjà gros : De Sutter et Simons ont pigé les consignes, le Club Bruges pique la timbale à Malines (1-2). Et à 10, svp : car De Bock, lui, n'a rien capté du coach, Laurens-le-Rouge affiche 5 renvois en 20 matches ! Et Van Veldhoven de revomir l'arbitre, qui a zappé un péno. Tout pour les grands. Dix qu'on aime. Jouer à 10 inspire aussi Courtrai : Pavlovic quitte, ses potes venus du Kiel Chanot et Raman frappent au Mambour - maudit Beerschot (1-2). Car malgré la patte à Pollet, les Zèbres ont oublié la base : faire trop la fête après une caisse vous en met une derrière. Et dire que Barzotti avait donné le coup d'envoi. Pour Mons à Zulte ça cale, à 11 comme à 10 (rouge pour Le Postollec) : les Dragons sont édentés, Thorgan pas (2-0). Même que le petit Ethan (10 ans) est venu avec le frangin au point-presse : un futur capitaine, celui-là. Un match dure 95 minutes... et à la fin ce sont les Gantois qui gagnent. Les Buffalos ont perdu Mboyo mais adopté Lineker : les ex-pestiférés Lepoint & El Ghanassy passent très tard, mention à Goris pour son plongeon typiquement lierrois époque chinoise (2-1). Pas de quoi consoler le grand Toff : " J'échange mon brassard contre une place de titulaire. " Même De fauw n'aurait pas osé. Et malgré Mboyo, Genk piétine : Harbaoui joue pierre-papier-ciseau, Scholtz et Vanaken mitraillent de près (3-1). Au bar de Maes, c'était cuite garantie pour les buveurs de Cristal. Camus est content, son agent aussi : il a resigné 4 ans... et était même titulaire. Anele n'était pas qualifié, Degraen éructe donc : " J'attaque la Fédération, s'il nous manque un demi-point à la fin, on saura pourquoi. " Moules frites. On allait l'oublier, le grand derby des crabes : le Cercle torche Ostende... grâce à sa Ladies Night : les meufs avaient entrée libre et même un panier garni - on fait pareil chaque quinzaine, en mai Lorenzo est champion (2-0). Vanderbiest jure de se barrer si les renforts ne viennent pas. Y a qu'à demander : le Zimbabwéen Mushekwi et même... Emile Mpenza et Bjorn Ruytinx si Fred est sage. Sûr, l'équipe y gagnera du ballon. Sacré cinéma. Pour son Fan-Day Place St-Lambert, le RFC Liège a gardé le meilleur : après 20 ans d'errance, le Matricule 4 aura son stade à Rocourt en 2016 (10.000 places). Et à... 500 m du Kinépolis qui a bouffé le Stade Vélodrome : reste plus qu'à faire revenir André Marchandise et Jean-Marc Bosman, le film sera complet. Quoique : la veille contre Cité Sport, le match a été arrêté, le ref a pris peur après 12 cartes jaunes, une rouge et des jets de projectiles. Nous sommes en Promotion D. Sur ce, bonne fête à tous. On y retourne. Stef Demol s'en va rafraîchir son grec moderne : il signe à Glyfada, en D2 grecque, le derby contre le Fostiras de Mathijssen promet déjà. Après ses couacs à Giannina et Egaleo, où il avait reniflé des matches qui puent, Stef avait pourtant juré ne plus remettre le doigt dans la moussaka. Kompany kiffe Iachtchouk : goodold Oleg (35 ans) signe au BX. Tapis rouche. Déjà la chance du champion ? Contre OHL, le Standard piétine mais butine : Buysens et Boucaut déroulent le tapis rouche, le premier auto-bute, le second mange son sifflet sur 2 pénos locaux (1-0). Luzon fait encore tourner, pas de raison tant que les points suivent : 12 sur 12 et 8e succès de rang, aux oubliettes le record de MPH (7). Le pont du 15 août. Côté show, c'était vraiment dimanche-somnolence : à Waasland, quand ses potes font la sieste, Proto livre donc l'assist hebdomadaire pour son Acheampong, qui, comme à chaque but, gagne un resto thai avec le chef de la cellule sociale (0-3). Prochaine étape pour Silvio : marquer sur corner comme du temps du Kiel. Bruno déprime sûrement : pour le premier dimanche, le Taureau Doré n'a pas buté. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT