LUNDI

Just in time. Tintin en Amérique, Kljestan a dû adorer : Frère Sacha tweete le cliché de son Oreille cassée, Remacle peut bien se tenir, le parquet prépare ses images télé, cette fois Maître Spreutels va savourer. Critiqué partout, De Zeeuw hèle son ami Nuytinck : " Demy est super fort... à l'entraînement. " Mbokani déboule de Kiev, mais c'est pour Marlène : mini-Bradley pointe son museau et, on ne se refait pas, Papa a payé le taxi 20 euros en plus pour arriver à l'heure. Et sinon Dieu, le foot ? " Au Dynamo, je suis déjà le meilleur depuis Chevtchenko. " Non, non, rien n'a changé.
...

Just in time. Tintin en Amérique, Kljestan a dû adorer : Frère Sacha tweete le cliché de son Oreille cassée, Remacle peut bien se tenir, le parquet prépare ses images télé, cette fois Maître Spreutels va savourer. Critiqué partout, De Zeeuw hèle son ami Nuytinck : " Demy est super fort... à l'entraînement. " Mbokani déboule de Kiev, mais c'est pour Marlène : mini-Bradley pointe son museau et, on ne se refait pas, Papa a payé le taxi 20 euros en plus pour arriver à l'heure. Et sinon Dieu, le foot ? " Au Dynamo, je suis déjà le meilleur depuis Chevtchenko. " Non, non, rien n'a changé. Façon Wilfried. Et un transfert de plus, un, pour Duchâtelet et son club à reprendre : les scanners jurent que son genou n'est plus de bois, voici Ron Stam (Wigan). Un client corporate : " On va jouer champion. " Leçon apprise de MPH, croisé quelques mois à Twente. Pression comprise : Stam endosse le 8, dossard mythique de Defour et... Van Moer. Gare à La Chute. A Genk, Camus est bien rentré, son agent veut donc faire l'équipe : " Si Fabien n'est pas titulaire, je le fais partir. " Gare, Mogi : à se croire trop calife dans les clubs-amis, les portes se ferment parfois... comme à Sclessin après Cyriac. Vossen, lui, avale : le Celtic presse mais Degraen a encore dit non, c'est 8 briques ou c'est rien. Nom d'un Diable. ING offre 18 tickets pour Belgique-France : les fans les mieux grimés en sosie de Diable gagnent une place en haut d'une grue de 35 m. Pour info, c'est rupture de stock au stand perruques façon Marouane. Les ex-Diables aiment transmettre : Baseggio reprend les djeuns de Forest, Hoefkens s'entraîne à Knokke (P1). Tant mieux pour la buvette, des fois que Vanessa y vienne tester le jus de melon. Vas-y, Tonton. Les agents enfin triés, le Standard signe Yohann Thuram (Troyes), élu deuxième portier de Ligue 1. Avec en plus quelques aphorismes sentis de Tonton Lilian (profession : footeux-philosophe), sûr que Kawashima va craquer. Mais si Eiji fait dans la tôle, Yohann aussi un peu : petit, les boîtes vides de cassoulet faisaient ses poteaux de but. À Bruges, Ryan narre qu'il brillait plus au tennis... mais qu'à force de casser ses raquettes de rage et " pour remplir le portemonnaie de Maman ", il a choisi les gants. Désolé, Kujovic. Saga Batavia. Entre kaas et frites, ça puera toujours : après 9 ans, fini les échanges d'arbitre, les Bataves râlaient pour leurs places, un ex-ref a même lancé une campagne anti-Gaulois. Pire : les Pays-Bas vont tester l'arbitrage vidéo, notre Ligue Pro a demandé pareil à la FIFA... mais attend toujours la réponse. Bienvenue en Europe. Mauvaise idée de Dury d'avoir scouté le PSV sur son vieux magnéto Video 2000 rayé : au QG de Philips, le DVD grande vitesse fait loi. Bakkali met son annonce en pratique : " Dribbler Verboom, c'est vraiment trop fastoche. " Raisonnement étendu aux collègues, Zulte prend la Ligue aux oreilles plein pif : 2-0... et les Boeren méritaient le score-double chiffre. De Mos dézingue Dury et son 4-4-2 subit, Anthuenis revisite le foot moderne : " Ils jouaient à 13 contre 10 ou quoi ? " Avant le kick-off, Dury a rebattu les cartes, un moment zarbi pour tenir son fameux Prêche de Bico : le brassard, un rôle central et toutes les phases arrêtées pour Thorgan. Ce stade est bien maudit pour la smala De Fauw : Papa est revenu dans ce lieu où il fit un infar jadis sous les yeux du fiston. Les Misérables. Pleine lune oblige, revoici Cosette Kanu : " Je dois nourrir mes enfants. " En clair : Roland, monte mon salaire comme les autres. Sinon quoi ? Sinon je vais à Anderlecht, foi de loi de 78. A Neerpede, Van den Brom loupe l'occase de bizuter le rouche : " Kanu ? Non merci. " Et on reparle de Carcela : Licio, prépare tes spams. Pour Bolat, c'est fait : Sinan retrouve Defour et Mangala à Porto. Un coup de boule contre AZ, ça tisse des liens. Junior n'est pas un castor. La foudre déchire l'ex-bel Arc-en-Ciel, Malanda signe à Wolfsburg... mais revient en prêt jusqu'à Noël - merci, petit Jésus. Zulte aurait pu saisir la FIFA mais en face il y avait Luc Misson... et de la thune à prendre : 2 millions, c'est toujours mieux que les 100.000 croquettes de la loi de 78... sauf qu'il faut d'abord nourrir les amis agents. Sur la chaîne de montage de VW, Junior pourra causer Schiervelde avec Perisic. Avoir son agent patron de Roulers, c'est pratique pour soigner la condition. On n'est pas des pigeons. A Charleroi, Hendrickx loue la pelouse mais maudit... les pigeons qui barbouillent la T1 : " Pour les chasser, c'est plus cher que quelques salaires de joueurs. " Si ça, c'est pas du fair-play financier... A Mons, Lommers veut plus d'invités pour garnir le Tondreau, une idée de son passé chez Sodexho : " En restauration, il faut des plats sur lesquels on ne gagne rien. " Raisonnement non-valable pour Nong : Levante pousse, Lommers active le plan Perbet, laisser mijoter pour plus de flouze. En attendant, Nong répond au spécialiste foot africain de la BBC Radio venu spécialement. Je rentre gagnant. Au White Star, on aime les coaches yes-men : Walemme a eu tort de traiter les enfants Bico de bras cassés, ce sera donc retour corons. Palmarès : zéro but, zéro victoire en prépa, mais on y croit pour la montée en D1. Et Pierre François, il rechausse quand ses boots d'ex-champion du monde des avocats ? Bonjour, mon cousin. Cible des Mauves, le Serbe Mitrovic gagne l'Euro U19 et est élu MVP, Roger prépare un bas de laine plus grand. Mais Herman a prévu le Family Pack : il piste à Belgrano Gaston... Suarez, le cousin de qui vous savez. Et si Gaston ne répond pas au téléphon, il reste Frederico : Mati a un 2e germain sur place. Van den Brom veut bien un clone d'Anthony : " Pendant l'été, Vanden Borre n'a rien fait et a trop bouffé, c'est indigne d'un pro. " 1,82 m, 89 kg quand même. Vijf euro, AUB. Le Cercle espérait Falcao ou Dirar, ce sera Monachello, 1er prêt de Monaco. Au moins le trésorier renfloue la caisse, le piège pourax a encore marché : le transfuge a tweeté sa joie de rejoindre " le Club " Bruges. 5 euros pour le lapsus, Eidur est aussi passé par là. Et a quand même fini dans l'autre vestiaire. Dites 100. Au poker, ce Luzon tient un sacré bluff : avec ses cadors sur la banquette, Gai-Luron passe Xhanti au Kärcher... avec les mécréants d'hier (Bia) et d'aujourd'hui (Ciman) pour fixer le drame de la drachme (1-2). En ex-Mauve, le bon Geoff' a même pris soin de vautrer son péno. Luzon sort sa règle de 3 : " Contre KR on a joué à 55 %, à Malines à 65 %, ici à 60 %. " Des chiffres, toujours des chiffres, le Président va adorer. Et aussi les 20 types qui se sont farcis 25 heures de bus depuis Roture (1.860 km). Puis retour. On se relaxe. Pour Garrido, le jeunisme paie moins. A Wroclaw, Bruges s'étale dans la polka locale (1-0). De Bock frôle sa rouge syndicale, Garrido quitte le point-presse quand un scribe polak lui propose un cachet-migraine pour son Laurens. Calme, Jean-Charles : Mannaert a amené un coach mental rien que pour toi. Jan Mulder persifle : " A quand des chefs psychiatres pour parler dans les clubs ? " Pour info, Bacca a buté le même soir. Mais c'était pour Séville. L'étoffe des zéros. L'Arc-en-Ciel vire à l'orage. Malgré un communiqué béat cosigné par De Fauw, le syndic de Zulte agite le piquet de grève : D'Haene et Colpaert flinguent leurs hiérarques, Leye veut partir, Dury brosse le point-presse car il doit la boucler. Vraiment pas de bol pour Decuyper : si on avait joué au Kiel comme prévu, personne n'aurait cillé, " Zet die ploat af ", foi de grand Bart. On est chez nous. Fin de parcours-calculette pour Roland Tis aux Licences : la Ligue veut que le taf soit réglé en interne, exit les indépendants. Place donc aux copains des copains des copains ? A moins que Tis ne déguste pour le Beerschot, ce club encore si sain au contrôle de janvier. Canonnier vide. Après une touche à St-Tond, Pieroni enterre ses rêves : Luigi est déclaré invalide, une troisième phlébite en un an a tout moisi. Il fut l'hirondelle d'une saison, 28 prunes sous Papy Leekens à l'Excel en 2003-04. Mais avec tous ses transferts, Luigi aura brillé rayon primes à la signature. Et bien fait vivre son agent. Régime trempette. Jour le plus hot de l'année : rompu aux saunas grand luxe de Neerpede, le Mauve émerge facile de la piscine du Cercle, avec son bonnet water-polo coupé pour lover son lobe, Kljestan partait gagnant. Bruno doublonne, Suarez caresse, même Deschacht (oui, oui) sort une chicklet de la mort (0-4). Et déjà qu'il joue sans mains, Verbist avait oublié ses échasses chez le préposé matos. En terre inconnue. À son tour, Nfor part à la recherche de l'Emile disparu : l'Ernest rejoint Bakou, où Mpenza avait laissé quelques roquettes. Mais sans menaces de mort. Etoffe en solde. Et à la fin, les Bisounours redeviennent de vrais gentils : le bon Thorgan rend au vaillant Davy son beau tissu, tout le monde file au Spionkop se bécoter. Hué par les fans, Tartuffe Decuyper jure que son Bico avait demandé tout gentiment et que Dury a tout approuvé : bref, c'est encore cette vilaine presse. Preuve d'un vestiaire soudé comme jamais : Malanda imposé titulaire... par Wolsburg (air connu), Skulason sort du banc pour sauver ses amis contre Courtrai (1-0). Puis mitraille : " Dury m'a trahi. " Et pour avoir un Hazard capitaine, faudra faire avec Kilian au White Star. Car demander au Special One et à Lampard pour Eden s'annonce pêchu. Daknam Style. Genk et Lokeren complètent le trio flahute de tête. A OHL-Genk, un bug d'ordinateur et la triplette Buffel(2)-Vossen-Camus déclenchent l'arrosage automatique (1-4). Pas de bol pour Ogunjimi, Marvin a encore choisi le vestiaire nul. Et pour Mogi : Camus a encore commencé sur le banc. Elio excite moins que St-Guidon : vainqueur au parc, Lokeren patauge contre Mons mais Remacle délaisse le coude pour les rushes (2-1). Sérieux durant une heure, l'Albert s'est morcelé ensuite : souvenir de l'an passé ? Avant-match, Chatelle a précisé : " On n'est pas candidat au titre. " C'est noté. Pouvez expliquer ? A Charleroi-Waasland aussi, Lineker n'a toujours pas percuté : Veselinovic passe à la 93e, la patte de Milicevic n'a servi à rien (1-1). Vive le hors-jeu revisité : on interprète à l'infini et les refs font ce qu'ils veulent. Oui, les meufs, même pour nous, le off-side devient théorème néo-cantique : le foot, c'était si bien quand c'était simple. Et cette fois, Nzolo n'y est pour rien : chez lui à Libreville, le père Jérôme a sifflé... et fait signer Zlatan en Supercoupe hexagonale. Tout Pelé. " Je vaux 4 millions, pas 5 " : Mboyo évoque son rêve brisé mauve mais fait le job gantois contre Malines, Diogo (ex-Galactique époque Zizou) fait chavirer la Ghelamco Arena après la vaseline servie par Boeckx (2-1). Des Buffalos comme leur stade : les ingrédients sont là, faut juste rejointoyer. Car le show était comme le menu des VIP : un plateau-repas... froid, la chaufferette est toujours dans le camion. Tu parles d'un coup de froid : à la sortie, Pelé file à l'hosto, sa chère et tendre s'est fait renverser par une auto. A hue et à Bia. Mujangi peut postuler à Top Geoff : Bia enfile 3 pions au Lierse et gagne à Pyramide, pas sûr que Samy a kiffé (3-0). Gai-Luron poursuit son Tetris, bravo Roland d'avoir viré Rednic. Au fait, des nouvelles du repreneur de Smal ? Cure d'iode. Témoignage du traceur à la chaux du Stade Albert d'Ostende : " Mon devancier était toujours bourré, les lignes n'étaient jamais droites. " Dans le derby de la crevette, Bruges suinte pour rester dans les lignes, la gondole aplatit le cabillaud (1-2). Bolingoli a placé sa moule crème-vin blanc-ail : n'est pas cousin à Romelu qui veut. Bruges affiche 6/6 sans avoir rien montré : la recette du futur champion ? ?AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORTPAR ERIK LIBOIS