LUNDI PAPIERS, SVP

Paperasses mauves. Après le certif du Dr Biglia, voici le visa moisi du fiston Jess : Mbokani explique pourquoi il a traîné à la CAN - ouf, les bagages sont sains et saufs. Deschacht comprend : " Boussoufa était toujours en retard, mais ces gars nous font gagner le dimanche. " Le soir, Jovanovic regrette devant les fans sa rouge du Clasico... mais jusqu'à un certain point : " Les excuses, c'est pour les femmes ! " Certif, visa & salamalecs : le nouveau family-pack est en vente au fan-shop.
...

Paperasses mauves. Après le certif du Dr Biglia, voici le visa moisi du fiston Jess : Mbokani explique pourquoi il a traîné à la CAN - ouf, les bagages sont sains et saufs. Deschacht comprend : " Boussoufa était toujours en retard, mais ces gars nous font gagner le dimanche. " Le soir, Jovanovic regrette devant les fans sa rouge du Clasico... mais jusqu'à un certain point : " Les excuses, c'est pour les femmes ! " Certif, visa & salamalecs : le nouveau family-pack est en vente au fan-shop. Le Mo mou. Si Wilmots doutait de l'utilité de ces bêtes amicaux, Fellaini lui livre la réponse : le 6e frère Jackson revient de quelques coupes au Carré jusqu'à 5 h 30 du mat... mais " le temps libre c'est sacré " (sic). Surtout pour déclarer forfait pour les Slovaques. Et malgré les paumes et potions magiques de Dirk Nachtergaele. Le masseur des cyclistes n'a même pas identifié son patient chevelu, car il le dit lui-même : " A part Van Buyten, je ne reconnais personne. " Buffel note la griffe Wilmots : " Avant on dormait n'importe où, maintenant c'est dans les chambres. " Marouane pareil ? Ton moulin va trop vite. Hoefkens est au jus, il doit dégager de Bruges en fin de saison : " L'Amérique ou l'Australie, ça me dit bien. " D'ici là, Silicone Boy doit former... Meunier, promu 1er choix au back. Ça commence bien : " Ce n'est pas sa meilleure place. " Pifounet fait école à Bruges : le Club a flashé sur un autre Virtonais, le buteur Renaud Edmond. Même que Mommens, jamais regardant sur les km, s'est tapé Virton-La Calamine. Sous-question : Renaud aime-t-il Picasso et les frites sauce fromage comme son Thomas ? Trics-tracs... L'Office Européen de Police (Europol) a biffé 380 matches puants en Europe, dont 19 signalés dans notre petit nid d'amour si cher à Zheyun Ye. Soulagement à l'Union Belge : ce sont ceux, déjà listés, de Namur & Co en D2. La FIFA ouvre une ligne rouge pour les informateurs anonymes, chez nous ça existe depuis 2010... et il y a eu 8 appels. A la CAN, un expert burkinabé confirme : " Le mal touche tous les sports. " Oui, c'est Paul Put qui cause : " En Belgique, je suis comme Lance Armstrong. " Pas pour tout le monde : Vanoppen (Beerschot) et Lambrecht (Lokeren) sont prêts à lui donner une 2e chance. Gaffe, Jacky. ... le retour. Et pourquoi pas Allata ? Au tribunal, le brave Pietro repart avec une simple déclaration de culpabilité, il s'est excusé et a payé Herman, qui est reparti content. Et sans procès public. On est champion. " J'ai tout compris, j'ai même répondu en français " : le plan-langues de Jova ne marche pas, le comité lui flanque 3 dimanches dans la culotte... dont le sommet à Bruges, l'équipe contre qui il marque tout le temps. " Pas grave, on sera quand même champion " : rappel à Milan, après la phase régulière il y a les play-offs. Le compte... La sex-tape tourne encore à l'Antwerp, le DT Gunther Hofmans pige pourquoi il n'a pas vu le fric de son repreneur mouillé dans les putes moldaves : vraiment pas de bol, le sbire s'est gouré d'un chiffre pour le n° de compte. Au fait, Ludmila prend aussi les chèques ? ... est bon ? A Oosterzele (Gand), une tornade emporte la buvette du club local. Produit du cru, Benito Raman (Beerschot) offre 1 euro par " like " sur sa page Facebook. De l'inconvénient d'avoir des amis : en 40 minutes, la moisson dépasse les 2.000 clicks. Boeckx, Hubert, Coulibaly, Smolders, Jorgacevic et Matthijs ont été plus prudents : ils ont juste mis un maillot aux enchères. Toto et sa toto. Van Damme a fait le tour du parking rouche, aucune Dacia en vue : sa vanne sur les car-jackers passe mal dans la presse roumaine qui explique que les caisses de Cristea et Rednic tranchent avec l'Audi pourrie de Jelle. Prenez Tucudean : petit-fils de la 20e fortune roumaine, George a 1 million d'euros... rien qu'en bagnoles. Mais la joue modeste : " Mon modèle, c'est Zlatan. " Gaffe, gros, le dernier Rouche qui a dit ça s'appelle Biton et déprime à Chypre. Job... Face aux Slovaques, les Diables appliquent le temps partiel : avant la pause c'est gris-gris à volonté, après place à la complainte des réservistes (2-1). Wilmots a savouré moyen : " Je déteste les talonnades " - les quoi, Marc ? Mini-Dries sauve les Diables mais aggrave son sort de joker, à ce train-là Coach Willie ne le fera jamais titulaire. Eden fait comme Balotelli, un péno sans zieuter le cuir - à mettre dans tous les manuels mauve. En fait, c'était grâce au ball-boy : " Oui, j'ai pu me reposer. " ... à mi-temps. Pour une fois les bourdes venaient des vieux : Gillet et Buffel ont foiré net sur le 1-1. Mais Willie respecte les aînés : pour 3 minutes Old Timmy a reçu sa 92e ride, capé 35 Buffel reçoit un libre-parcours pour le Heysel avec tous les fardés des comités. Elu Belge de tous les Belges 2012, Marco a tout en main pour sauver le pays du vilain Bart : retour en politique pour 2014 ? Ma famille d'abord. Après Tucudean, au tour de Nego pour le Jeu des 7 erreurs : " Le Standard est un top-club européen, mon modèle c'est Dani Alvès. " Ciman pense pareil : " En juin je pars, je dois penser à l'avenir de ma famille. " Duchâtelet serait donc aussi un bourreau d'enfants ? Bolat est cité à Besiktas... et l'AC Milan : yes, Luciano is still alive. Un bon pain. Vu à la télé, c'est clair pour le Parquet : Kljestan s'est cru en plein rodéo sur le goitre à Buyens. En 4 jours le cow-boy a tout perdu, virginité et moustache. Preuve que le pain-saucisse garde sa cote au Parc, Sacha rempile jusqu'en 2016... et Jova négocie : au prochain coup, je (re)frappe ? Justement, sale coup pour le stade : un comité de concertation tacle le 3e anneau et le parking à 9 étages, les riverains ont peur pour leur vue plein sud. We are Anderlecht ? Steven Martens peut ré-espérer le Sporting dans son stade fédéral. A La Coupe, Michou craint pour son troquet. Visa pour le monde. Benji nique ses boots montois et raccroche son sac : Nicaise mue T2 au Brussels, ambiance garantie avec Vermeersch. Rétrogradé en jeunes, T1 Beugnies prend le pot pleine face car les financiers de Dubaï placent leurs hommes : 12 nouveaux joueurs pour happer la D1 en 2014. Johan Ier garde son trône : le gars qui voulait " pousser la jeunesse bruxelloise " (sic) prend la tête d'un parc à chameaux. Avec un Eupen qatari, un Visé indonésien, un Antwerp de Singapour et un Brussels de Dubaï, Europol peut suivre de près notre D2. Et Pierre François est annoncé dans le comité : ça sert, les partenariats avec le Standard de Duchâtelet. Recyclage. Guillaume avait pourtant suivi des cours de conduite... sur glace. Gillet déboîte une auto-école et cadre son Audi R8 pleine lucarne dans le platane de Neerpede : sinistre total, on ignore si le dépanneur était un Rom de Sclessin. Herman leur avait juré un avenir mauve doré, Coach John a tout raturé : Juhasz (Ferencvaros) et Wasyl (Legia) peuvent partir gratos - prudents sur la route, les gars. Armenteros a troqué l'auto-école pour le cours de français : " Dans 6 mois je cause couramment... vu que je parle déjà 6 langues. " Gros cou. Romances... St-Valentin approche, place aux mamours, Scifo et Dury rempilent donc à Mons et Zulte. Enzo a reçu 2 ans, preuve qu'il est bien le chouchou à son Leone, habitué à ne donner qu'un an à la fois. Reste à attendre le stade pour mettre l'Albert dans le subtop. ... à rallonge. Au Gaverbeek l'Inspecteur Francky rempile pour 4 ans, en 2017 ça lui fera... 25 saisons sur place. Dommage pour Madame qui aimait tant les voyages Bongo. Tout n'est pas perdu : son homme n'a pas omis d'inclure une clause pour un club étranger... ou du top belge. Car Zulte 2e, c'est pas encore le top. Et Dury sait y faire partout : " Ma force, c'est fabriquer des vainqueurs. " A saisir : dévoreuse papier. Fini de poireauter 7 jours pour son nouveau joueur : l'Union belge digitalise les affiliations, un joueur sera alignable dans les 24 heures. Sale temps pour la paperasse laekenoise : après les transferts (30.000/an), les affiliations pesaient 90.000 dossiers papier. Prochaine étape, l'informatisation des... 250.000 feuilles de match/an. Oui, CEO Steven kiffe Raoni et la forêt amazonienne. Décrochons la lune. Dragone peut charger la caïpirinha, Franco-le-Loup happe les contrats des cérémonies d'ouverture et de clôture du Mondial brésilien. Au fait : Tonton Sepp, il préférait les Îles Vierges ou les Îles Caïman ? Turlututu. A Carnaval, on distribue rôles et nez rouges, les play-offs sont quasi connus. A Lokeren-Zulte, le combat des 2 coqs-coaches de l'année renvoie Dury et Maes dos-à-dos : le temps pour Thorgan, d'un burger 1er cru dans l'assiette à Lazic, d'égaler son Eden buteur de Wigan (1-1). 1re fessée saisonnière à l'aller, 1re victoire 2013 au retour : pour Bruges, OHL reste un truc à part. Les Princes consorts Refaelov et Lestienne répandent les confettis, Tchité teste la tribune, Geraerts marque sans jouir... et les bouchers Thompson-Larsen déneigent de la semelle (3-1). Au Kiel, Vossen (2 pions, total 16) est sans pitié pour ses potos Ogunjimi-Kennedy (0-2). Alors Willie, ce Jelle ne vaut donc pas les Diables ? L'effet Mathijssen est éteint d'autant que la Banque nationale confirme : le trou du Beerschot atteint... 17 briques ! Losada a un gras salaire, mais quand même. Carolos are back. Au Mambourg c'est tournedos à volonté : Rossini cuit la viande face au Lierse et envoie la musique du maintien, Coach Yannick s'attribue un bain de foule bien mérité (1-0). Le coup de gueule de Mehdi a porté, le passage en semaine de la brigade anti-dope aussi : même à 10, les Zèbres avaient la bave et les crocs. Rêve de PO1 jusqu'à la mort : Courtrai (1-0 contre Gand) et Malines (2-0 face au Cercle) cravachent encore, Coach Hein n'a pas cillé pour ses futurs boss. Rafinha porte mal son nom : vraiment peu raffiné, ce coude en plein Chavarria. Louwagie l'annonce, le resto du futur stade aura son chef étoilé : spécialité, émincé de coude à l'auriverde ? A moi, les p'tits soussous. Joëlle Milquet va perdre des électeurs chez les footeux : 5 millions d'euros et 21.000 flics pour la sécurité l'an passé, c'est trop, la cheftaine de l'Intérieur veut faire cracher les clubs. Oui, la crise c'est pour tout le monde. Retour sur terre. Jans-Rednic, même tarif : cette saison, le Dragon croque du Rouche. A Sclessin, Arbitman reprend le rôle de Nong à l'aller et gomme déjà Perbet, d'autant que derrière Mons a fermé les volets pour la 3e fois de suite (0-1). Scifo honore son bail, le rêve de top 6 réinvestit l'Albert. Pour sa première, Cristea n'a pas marché sur l'eau, Ciman a testé à ses dépens l'assist-poitrine. L'hommage de la 51e à feu Guy Namurois n'a pas secoué les Rouches, le Standard prend une leçon d'humilité : le Clasico est déjà loin. Dites huit. Sans Biglia-Jova-Praet, Dieu revient sur terre sauver du Mauve : le ticket Mbokani-Kanu plombe la furie Waasland, en 2013 Anderlecht gagne toujours sans briller (1-2). Proto manque de perdre son doigt, Kanu glisse le sien direction le drive-in de Grozny cher à Jona. Et malgré ses Sterckx et Aoulad, De Boeck n'a pas pu fesser son ex-boss. Mais l'a bien stressé quand même. Chapeau pointu. La Louvière lui doit son seul trophée : Manasseh Ishiaku, double buteur des Loups en finale de Coupe 2003 face à St-Trond, se recase en... P4, au Sporting Alost. " On l'a scouté 12 fois, il vient pour rendre service, pas pour l'argent " jure le président. Encore un effet collatéral du Carnaval ?PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT