LUNDI WAZAAA !

L'Empire du sens. Qui disait les Nippons timides et introvertis ? Pas Yuji Ono : " Je suis au Standard pour être champion. " Comment dit-on Tous les 25 ans chez Akihito ? Yuji reçoit le n°14 : à Sclessin, Cruyff fait 1,70 m et a les yeux bridés. Marketing en marche : la salle de presse grouille de scribouillards nippons partageant la même 2CV, sur Twitter le Standard empile les followers sous le Soleil Levant. Rassurons l'attaché de presse, Sclessin engage une traductrice. Wazaaa ?
...

L'Empire du sens. Qui disait les Nippons timides et introvertis ? Pas Yuji Ono : " Je suis au Standard pour être champion. " Comment dit-on Tous les 25 ans chez Akihito ? Yuji reçoit le n°14 : à Sclessin, Cruyff fait 1,70 m et a les yeux bridés. Marketing en marche : la salle de presse grouille de scribouillards nippons partageant la même 2CV, sur Twitter le Standard empile les followers sous le Soleil Levant. Rassurons l'attaché de presse, Sclessin engage une traductrice. Wazaaa ? Le bonheur avec Carlos. Bacca joue son Biglia, le mal de caboche en moins : Carlos rempile au Breydel... avec salaire rehaussé. Mais sans clause de départ : " Je n'ai jamais voulu partir. " Pouvez répéter ? Sur le site brugeois, Meunier est listé comme défenseur : suite logique, Hoefkens peut partir, il ne sera pas prolongé en juin. C'est le moment, Carl, de ré-ameuter Twitter et la Blue Army pour un nouveau contrat : ben oui, ça marche chaque année. Outre son jet privé, Verhaeghe kiffe toujours les drakkars : John Arne Riise (Fulham, ex-Liverpool), un autre vieux fishstick, serait pisté ! Stade terminal. Déjà que l'équipe n'avançait pas, v'là le chantier du stade gantois à l'arrêt, le béton ne prend pas par -10°. Gand relooke son logo : preuve qu'on y voit grand, le Buffalo du blason regarde à droite et plus à gauche - vers le futur, quoi. Avec aussi écrits les mots Fierté, Force et Confiance en soi. A soumettre encore au bon peuple gantois. Si après tout ça, Fernandez ne bouffe pas la vache espagnole, c'est à désespérer. C'est Guignol. De Sart vous l'annonce haut et fort, on va voir ce qu'on va voir, le Standard sortira fortiche du mercato. Au même moment à Hanovre, Poco triomphe des fioles allemandes - prends ça, Suarez. Le deal secret est signé Duchâtelet qui vaut bien Luciano rayon coups tordus. Sur le forum, ça flingue : " Duchâtelet est le meilleur transfert de l'histoire... d'Anderlecht. " A Samara Goreux s'appelle Goro, en cyrillique sur son maillot : Goro, c'était pas un des Roumains de Mircea ? Ilot de Beauté. Pour arroser l'ennemi, Mons a son sniper corse : Grégory Lorenzi (Brest, ex-Mouscron) retrouve Van Gijseghem et Broeckaert du Canonnier. Scifo en a marre des comics-goals et dégrade Berthelin : " Les prochains, c'est 100 tours de terrain. " Torse nu pour racler la neige, le jardinier local relève le défi. Pas vu... Nanti de ses... 14 valises, Biglia recolle à Zaventem et confirme : il est en forme... vu qu'il s'est bien entraîné dans sa pampa. Au Parc tout est oublié, pas d'amende, nada... sauf que Papy Roger n'est pas dupe : " La migraine ? Personne n'y a cru, parfois il faut fermer les yeux. " Capi Lucas tente un dernier coup : OK pour rester 6 mois... contre une grasse augmentation et un bakchich pour mon agent pétroleur. Que fait la police de la zone BXL-Midi ? ... pas pris. Van Holsbeeck anticipe, il propose Biglia... à l'Inter et happe De Zeeuw à Moscou : malgré ses 3 briques annuelles au Spartak et ses collègues moujiks, le parler guttural batave lui manquait trop, au Demy. Après Nuytinck, Coach VDB étend aux joueurs la mode des coaches NL : le retour de Nederlecht ? Miss Kljestan est prévenue : elle verra souvent Moustache at home. Jacky chien. Présenté il y a peu comme un " génie tactique " (sic), Wim De Corte était donc bien trop court. Viré voici 10 mois, Mathijssen ramène son bonheur intérieur : " Je ne suis pas heureux, le club a échoué. " Le syndic des coaches sait y faire : " Je pars si le club descend. " 3 T1 sur la saison, le Kiel égale Gand. Et si ça foire, Bob Peeters n'est pas preneur : " Notez, un coach a fait pire que moi, viré trois fois sur une saison. " Aad quelque chose ? Dieu existe... Port Elizabeth, c'est toujours mieux qu'un bête studio du bas-Vilvorde : Mbokani n'est donc pas venu au Soulier d'Or. Pas pour " ces racistes de votants " (© 2009) mais bien pour cause de CAN : l'occase pour l'ami Kouyaté et son masque ciré d'avancer le Carnaval de Binche. Dieu lézarde le cuir : " Les crampons sont pour mes dirigeants, les lacets à Cheikhou et mon agent. " Van den Brom révèle son régime de faveur : " Tant que le groupe l'accepte, Dieu peut pisser à côté du bateau " - c'était donc ça. Jova la joue moi je : " 50 % des buts de Dieu, c'est grâce à moi. " Vossen évoque le grand complot : " J'aurais gagné si j'étais à Anderlecht. " Pas mieux pour Mannaert : " Bacca seulement 6e ? Preuve qu'elle est costaude, notre D1... " ... et il marche... Chez les Deschacht, Madame porte culotte et crampon : Annelies repart WAG 2012, talons-aiguilles dorés sous la bretelle. Nominée, Miss Köteles parle pour son mec : " On fait l'amour avant le match mais Laszlo le sait, je lui coupe le kiki s'il me trompe. " Les lots en formica sont faits pour les losers : banni du Kiel Veselinovic reçoit le But de l'année, non-prolongé à Mons Van Imschoot est le roi du fair-play. ... sur l'or. Pas chiche, Leekens rafle le Flacon du show à deux balles, larmes de Madame incluses, pour sa séance ami-ami avec De Keersmaeker, gracieusement offerte par le journal organisateur... grand pote à Long Couteau. Oui, Swâ s'est encore fait avoir. Et Georges bientôt DT ? Billes et bulles. Rituel à Neerpede, le p'tit nouveau est jeté en l'air par les collègues. Sauf qu'il a tout long, les tifs, les oreilles et les dents de requin : oui, Biglia se ré-entraîne. Le voisinage s'en rend compte : Jova a mis Sardou et son Connemara, baffles à bloc. " Le groupe retrouve son vrai capitaine ", glisse sans rire Van Holsbeeck. Football-champagne dans les bureaux, on boit à Mbokani : " Je rêve d'un transfert à 20 millions ", dit Vanden Stock. Avec sa clause comme Lucas ? Et un jus d'Oranje pour De Zeeuw ? " J'espère que Van Gaal viendra au Parc " : Nuytinck n'est plus seul à rêver. Gand de velours. Lepoint explique son retour à Gand : " Je pouvais prolonger sans visite médicale, au Standard ou à Zulte pas sûr que je l'aurais réussie. " Et d'étayer : " Chaque fois que je prends l'avion, j'ai peur que le portique anti-métaux résonne. " CQFD : Kagé arrive déjà, pour sûr le grand dépressif sera très vite sur pied. Surtout à 400.000 pions l'an. Placebo... Courtois, Mignolet & Gillet ont leur nounou : ex-doublure de Peersman chez les Diables (une sacrée époque...), Lemmens reprend le taf du vilain Vande Walle. Le mot de Wilmots : " Erwin est neutre dans ses choix " - allusion à qui ? Gert Verheyen reprend les U19, l'ex-masseur historique du vélo belge Dirk Nachtergaele débarque aussi : contre les pommades-mystères, Wilmots peut prévoir le passeport biologique. ... à gogo. Si Willie cherche un toubib, Kristof Sas est dispo : 18 mois après sa trahison mauve, Dr Piqûre est lourdé à Bruges, la faute au trop-plein de blessures. Con, ça : c'est lui qui avait monté le Personal Performance Centre. Et si Anderlecht ? " En foot, tout est possible ", glisse Van Holsbeeck. La preuve : Suarez revient de Munich, ses tests médicaux sont positifs... A chacun sa mire. Vous vouliez la preuve que Mons a biffé les PO1, la voici : Perbet plonge dans le Sous-Marin jaune Villarreal, tuyaux dispos chez Garrido. Mieux : Jérem sera papa en juin. Nicaise range sa palette graphique : contrat rompu, le demi cathodique cherche une nouvelle mire, Vermeersch le voit bien sur Télé-Brussels. Sterckx (Anderlecht) arrive en prêt. Ad(o)ubement. Qui se souvient du Ricain Freddy Adu, annoncé à 14 ans Pelé du XXIe siècle ? Pour Bruges, cet Adu-ci semble béton : après un match de C1 contre Chelsea, Enoch (Nordsjaelland) a entendu de John Terry qu'il avait tout d'un grand - et sans se faire traiter de singe derrière, svp. Acheté pour 800.000 boulettes, Zimling file à Mayence pour 3 millions, good business Bart. Lestienne rempile, Tchité refuse un transfert... en Liga - pas le dire à Lucas, c'est migraine garantie. Euro-zéro. A l'évidence, Platoche n'a toujours pas digéré le Heysel 85 : son Euro mobile 2020 fera demi-finales et finale dans un seul stade de 70.000 places. Avec son arène virtuelle de 50.000 baquets, Bruxelles devra viser les matches de poules et, au mieux, un quart. Forza, Elio : lève les impôts pour de tout bons Slovénie-Grèce, Ukraine-Irlande et Suède-Pologne. Full Métallo Jacket. On craignait la phase à chaud pour Duchâtelet, ArcelorMittal passe en sourdine la colère du peuple rouche. Courtrai déguste : le duo Van Damme-Batshuayi coule la lave, Ono fait son Big in Japan, le petit Koç pointe sa crête (2-0). Passé son Gangnam Style, Big Jelle joue le PSY : " Moi partir ? Du blabla de gazettes. " Sur ArcelorMittal, Duchâtelet botte en touche : " Je ne suis pas candidat-repreneur. " Assez de gamelles pour le Roland. Suivez l'Etoile. Fumée blanche pour l'Etoile Blanche : un groupe médical allonge l'oseille, le White Star est sauvé, même qu'il va encore viser la montée. En 3 mois, Mazzu n'aura été cocu qu'une fois. Pas Tubize : la régie communale réclame le flouze du passé, coupe l'éclairage et ferme une tribune. Pour sûr, l'après-Langendries a débuté. Puzzle, 14 pièces. A Charleroi, jouer le Cercle reste maudit : comme en 2011 avec le comité d'arbitrage, une bâche de naze pourrit l'affaire. En plus du dédit-monstre à Ferrera-Peru en cas de C4, Tonton Abbas a aussi laissé une tente chinoise trop courte faite de... 14 boudins de château gonflable, dont un explose illico. Qui est campeur diplômé ? Pas le ref : match remis. Bonjour l'amende. Et le score de forfait ? Dites onze. Lineker n'aurait pas dit mieux, le foot se joue à 11 : à Lokeren, Anderlecht grave son 11e succès, De Sutter poursuit le job avant le retour de Dieu sur terre (0-2). En 2013, le péno mauve reste miteux : Kanu garde la cadence, cette fois VDB va faire une liste. Et pour sa 300e, Deschacht jure obédience à Madame : " Je suis fidèle. " Mario et le yo-yo. Mieux que les Mauves, Berrier teste le péno en 2 temps : Zulte déroule, le Lierse croule, Malanda salue tout le monde (2-0). Pedersen plante Genk, Malines relance le suspense du top 6 (2-1) : la talonnade de Vossen était jojo mais Been-le-Batave reste un grand naïf. Sans Perbet c'est zéro devant, avec Werner c'est zéro derrière : Mons revient blanc comme neige du Kiel où Mathijssen a retaillé la denture du Rat (0-0). De Boeck peut bosser le foot à dix : c'est réduit que Waasland épèle OHL (2-0). Amour toujours. Rednic fait moins le malin : de ses 3 transferts roms annoncés (Cristea, Diabaté et Tucudean), le dernier nommé renonce " par amour de son Dinamo Bucarest. " Et Vainqueur se ressent des envies de Newcastle... Mister Pieds Carrés est à poil : Biton file à APOEL Nicosie. Liga Cerveza. " Fernandez a toujours été mon modèle " a préfacé Garrido. Dans le duel de la Flandre espagnole, Victor domine tactiquement Jean-Charles, même si Bruges et Gand se partagent le blanc (0-0). Le trident Eidur-Adu-De Bock foire le coup de rein, le Club navigue déjà à 15 points du Mauve, le cancre gantois a révisé durant la trêve et amorce sa remontée. Le week-end était congelé : 11 boulettes seulement. Total cinéma. A Charleroi le nom de Thans circule comme DT, au besoin Hendrickx peut faire chauffeur perso. Approché par... Mogi, Courbis a décliné : un coup du milieu marseillais ? Et si Nicaise coiffait tout le monde ? Cinéma, suite : l'équipe d'Akwaba, le prochain long de Poelvoorde en manager véreux, est en repérage au Mambourg. Avec figurants recrutés sur place ? Pour OHL, c'est en boîte : pour son spot promo, Air Malta fait jongler Azevedo et 3 collègues sur le tarmac. A chacun ses moyens : Turkish Airlines a casté Messi et Kobe Bryant. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT