LUNDI

Clic, clac. Igor tire la tronche, Jona a la banane, De Camargo & Legear rejoignent la 3e photo d'équipe annuelle du Standard : la faute à 2 C4 de coaches et 2 mercatos. L'agent d'Igor répète : " Le Standard a refusé le joker d'Al-Arabi, pourquoi pas demander Ronaldo aussi ? Ajdarevic rame vers Helsingborg : en kit ou en morceaux ?
...

Clic, clac. Igor tire la tronche, Jona a la banane, De Camargo & Legear rejoignent la 3e photo d'équipe annuelle du Standard : la faute à 2 C4 de coaches et 2 mercatos. L'agent d'Igor répète : " Le Standard a refusé le joker d'Al-Arabi, pourquoi pas demander Ronaldo aussi ? Ajdarevic rame vers Helsingborg : en kit ou en morceaux ? Toqués. Les play-offs 1, Peter Maes y croit toujours. Et si possible, en mode tiki-taka : Coach Peter arrache 100.000 pépettes à son boss pneumatique, la pelouse de Daknam est changée pour le tour final. De Pauw n'aura plus d'excuse de cadrer à côté. Toque, suite : à Mouscron, le médian Mohamed gagne le concours FIFA 15 du vestiaire et représentera l'Excel en finale. Y a aussi les PO3 sur la console ? Jeuxderôle. Faire piston au Bar Jupiler, ça parle aux Gones : Lyon a flashé sur... Obradovic (Malines) et Verboom (Zulte). Colpaert & Bossut hésitent encore pour le Cours Florent : le duo répète dans un sketch pub pour le sponsor bancaire. Le 4-2-3-1 de l'Inspecteur Francky, c'est bien plus fastoche. Sacrézouzou. Refaelov se fait zieuter ses roulettes & râteaux par un expert en bord de touche : avec Sagnol et Makelele, Zidane est venu gribouiller la méthode MPH pour sa Licence Pro. Même limité en flamand, Zizou a bien capté le plan com local : " Bruges est une référence européenne de la formation. " Celle qui, avant Engels, Mechele & Storm, attendait depuis 10 ans un vrai produit valable ? Et si Preud'homme devait filer, Zizou est preneur : " Entraîner ici, pourquoi pas ?" Padam, padam. Carnaval de Ninove, une jolie brune à boucles & talons aiguilles interviewe les flics locaux : c'est... Wesley Sonck, un fameux drille. Plumes & oranges pour Mehdi Bayat & Pierre-Yves Hendrickx qui font les Gilles à Binche. Geraerts hérite des sabots : le médian est cité chez le juge pour avoir testé le fameux Docteur Ozone et risque 2 ans de pause-carrière. " C'est n'importe quoi, c'est notre médecin de famille et il suit ma femme et mes gosses. " Karel, tes kets courent aussi sans jamais s'arrêter ? Coted'alerte. On serait Nzolo, on resterait la pêche au goujon. De Bleeckere montre ses stats aux arbitres actifs : 30 % de... mauvaises décisions depuis la trêve. Avant ça, les refs voyaient tout juste dans 84 % des cas. Et si MPH, Hein, Dury et les autres excités n'avaient pas si tort que ça ? Sinon, la CCA prévient ses refs contre les faux profils Facebook, Geldhof était au jus après Courtrai-Bruges. Puis Jeurissen offre 90 tickets à ses gus pour aller voir la finale de Coupe... dans les blocs brugeois et mauves : allô la Terre ? Chiche que Geldhof ose pas sauter avec les Gazelles ? Comptescachés. Preuve que Fédé peut rimer avec éthique, Jozef Allijns se retire de la cellule d'audit sur la gestion De Keersmaeker-Martens : tapis rouge vers l'élection, ça se verrait trop. Wilmots a 2 problèmes : Witsel ne veut plus jouer en 6. Et Kabasele postule chez les Diables. Kaba qui ? Un type de Genk, à ce qu'il paraît. Mais t'as aussi ton compte LuxLeaks ? Les Good Kompany ne l'étaient pas tant : Vince The Prince ferme ses bars d'Anvers et de la Grand-Place. Mortsderire. Contre sa mort lente fomentée par la Ligue Pro, la D2 opte pour l'action ludique et publie un faire-part de décès collectif. L'ennemi crèche en interne : après Wijnants, Duchâtelet & De Witte, le boss de Virton propose son propre format, une D1 à 20 avec play-off unique pour les 4 premiers et D2 régionalisée Wallons/Flamands. Sauf que Virton reste à quai : il rate sa Licence pour la D1. Pareil à Heist : le jury lui impose de reconstruire une tribune où manquent... 350 places. Rien de ça à Eupen : le comptable annonce des recettes doublées et un chiffre annuel de 12 millions. Ça s'appelle les Qataris rédimés. HobbitOulare. Après Bröndby & Copenhague, le Gazelle Club prolonge son Routard des Fjords : Aalborg subit le tarif saisonnier, MPH clôture ses comptes d'Andersen (1-3). Pas sympa pour l'habitant, qui avait paré le dug-out de sièges customisés blauw-zwart. The (h)Obbi(t) Oulare a semé le 100e pion brugeois : seuls le Real, Barcelone & Salzbourg ont plus planté, même la pointeuse Bayern a buté plus pâle. Sporting... Contre Moscou, la dynamo mauve emballe, la mobylette Valbuena s'enraye : après Praet & Conte, Tielemans crève la toile en 10, Hasi étoffe ses futures tournantes. St-Guidon a juste oublié sa mire dans le bénitier : 21 tirs... et zéro but - pour une fois que les Poutine Boys devaient essuyer des frappes sans canarder (0-0). Les vieux ont fait le job derrière : Deschacht et son clone noir Nsakala intègrent l'Europa League Team Of The Week. ... Mobylette. Vainqueur a fait le paon avant-match, mais on l'a pas vu sur le vert : Will & les Mauves, une affaire qui tourne toujours carré. Le Nantais dit pourquoi : " Signer ici et me faire décapiter ? Non merci. " Propos de Defour, il a galopé tel un lapin : la raison était en tribune, elle s'appelle Ornella, a 22 printemps et un minois de colibri. Quel abattage, ce Steven. Comparaisons. Pour Michel D'Hooghe, Preud'homme est le nouveau Ernst Happel : " Le charisme, le flair et le perfectionnisme. " Mais pas les Gitanes ni la banane, MPH est plutôt snus et crolles. " Ryan est un mix de Birger Jensen, Dany Verlinden et Fernand Boone " poursuit le Baron. Mathew, vite sur Wikipedia. L'ex-Brugeois Figueras aurait farfouillé des matches contre des primes : ou était-ce un Wiki-sosie ? Docdechoc. Hasi tape sur un vieux clou, le brave service médical du Sporting : " Quand il me dit 10 jours pour un blessé, je compte le double. " La preuve avec Praet : la boot dorée a rechuté, ce sera juste pour les PO1. À Genk, Buffel fait son Deschacht et souffle 34 ans : " J'ai une offre d'un des 3 grands clubs belges. " Sinon, Toto rêve aussi des States. Et du Qatar bien sûr. Mehdi, c'estvendredi. Un coq de moins dans la basse-cour : contre Waasland, Igor revient mais Van Damme tâte la banquette. " Un pur choix tactique " pour Riga qui coiffe le brave Brepoels malgré Emond Fils (cité à Bruges...) et son pion syndical à Sclessin (3-2). Ezekiel, Hamad & Carcela, les rois de l'hiver sont là : merci, le mercato à Duduche. Sinon, Vuko est en stage à Valence : " Paraît que je dois prendre de l'expérience... " Neufdechute. Ex-candidat cité aux PO1, Mouscron teste tous les tiroirs de notre kit à play-offs : battus une 9e fois à Lokeren (à Bruges dimanche, on vise le record de 10 gamelles ?), les Hurlus touchent au nirvana des PO3 : ils attendent leur 1er but depuis 534 minutes, leur clean-sheet depuis 16 matches. Et avant le foot-carbonnades, Delacourt a déjà testé ses prises de catch sur Leye (1-0). Au kick-off, l'assistant avait oublié ses oreillettes : si seulement ce match avait pu ne jamais démarrer. Maman, c'est loin la D2 ? Tais-toi et rame, Edward. Hainautd'enfer. Car malgré Kaya buteur à Cercle-Zulte, les Judas étaient hennuyers : Cordaro exclu par Laforge, le ref-fantôme, Werner encore multi-bras, le Cercle passe devant (2-2). Santini aussi, tant pis pour Depoitre & Diaby : Westerlo en mode Carnaval, Courtrai a sorti son sniper croate au régime 4 cracottes (6-0). À la pause, Coach Harm a même renvoyé ses gus à l'échauffement. KéBueno. Info aux Mauves de naguère, le péno n'est pas un syndrome : à Ostende-Charleroi, Kebano le prouve 6 jours après Gand, l'iode de la mer sans doute - non, Karel, pas l'ozone (1-3). Mehdi a bien fait de refuser 3 briques pour Neeskens et 2 pour Séba : Dewaest pète le plafonnage local, le Sporting re-marque enfin. Ses bois ont sauvé 2 fois Penneteau, sur le barre-code du Zèbre s'écrit la chance : cette saison est celle des PO1. Au KVO, on faisait déjà karaoké avant-match. Et même le survêt porte la mouise à Vander Biest : " Je viens à poil la semaine prochaine. " SOS... Pour Hein Ghostbusters, la 9e était la bonne : 21 mois après, La Gantoise bat enfin un cador, le dernier spectre est viré du placard, Gand fait Floralies en hiver. " Bruges doit changer de coach " : c'est MPH qui le dit, son 3-5-2 avec le vieux De fauw en marquage était tout pourri. Dans la famille Simon(s), je demande la bombe Moses et le craquelé Timmy : chacun met sa prune pour les Buffalos (2-1). Tu parles d'une déstabilisation : même l'intérêt annoncé du Club pour Sels n'a pas marché. ... Fantômes. Avec 1 point sur 9, Bruges décline : gare, Mimiche, au syndrome Louzonne en approche de PO1 ? Mais non, c'était la faute au juge de ligne et à l'Europa League : c'est bien connu, les smeurebreuds d'Aalborg, c'est gras sur le bide. Même le masseur et le team-manager brugeois ont volé en tribune : interdits d'écharpes, fans brugeois & gantois avaient commencé la baston dès la veille. OrnellaForever. Ni tifo décapiteur, ni pont à banderoles pour le 2e volet de la Tournée Judas du gentil Steven : à Genk-Anderlecht, Defour fait son renard des surfaces avec Mitro en pourvoyeur d'assist, l'inversion des rôles marche nickel (0-1). Avec bien sûr l'éternelle magie d'Ornella affleurant de la tribune... puis au Carré, où Steven a montré sa dame à Anthony et Van der Poel, le roi de la boue. Apparemment moins fourbus par l'Europe que les confrères brugeois, les Mauves reniflent la nuque de la Gazelle : c'était mieux chasseur ou chassé ? Car-wash. Mouscron remercie Malines, la marche gagnante du Lierse est stoppée au derby (2-1). Les tibias sont repartis intacts, Jankovic avait laissé Van Damme chez lui " pour le protéger de lui-même ". Les fans locaux sentaient la peinture fraîche : le KaVé avait installé un fan-wash dont les supporters ressortaient enduits de gouache jaune & rouge. Ça s'appelle la pure passion. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT