LUNDI

Permis de tuer. Après le drame Malanda, Van Holsbeeck vérifie les Permis B de tous ses mini-Mauves : " Aujourd'hui, on doit davantage screener le comportement que le talent balle au pied. " Un ex de la cellule sociale révèle que Vargas venait de Bruges... sans permis, il roulait ainsi depuis 3 ans sur le Ring brugeois. Dire que le Club a tant sermonné après Sterchele. Même que les clubs paieraient les PV de leurs pousseurs de champignons pour étouffer les polémiques.
...

Permis de tuer. Après le drame Malanda, Van Holsbeeck vérifie les Permis B de tous ses mini-Mauves : " Aujourd'hui, on doit davantage screener le comportement que le talent balle au pied. " Un ex de la cellule sociale révèle que Vargas venait de Bruges... sans permis, il roulait ainsi depuis 3 ans sur le Ring brugeois. Dire que le Club a tant sermonné après Sterchele. Même que les clubs paieraient les PV de leurs pousseurs de champignons pour étouffer les polémiques. GI Joe. Un argument-béton pour jouer champion à Bruges, le dernier témoin du sacre 2005 range ses semelles cloutées : Blondel n'en pouvait plus après 182 passages au bistouri. Degryse philosophe : " A force de mettre le pied, il s'est souvent blessé lui-même. " Euh, pas les autres, Marco ? Footeux d'en-bas, gardez vos jambières : Jo va poursuivre en amateurs. Pour info, Ploegsteert joue la tête en P4. Boules blanches. L'Antwerp tremblotte : orphelin du Beerschot, le collège de la Ville ravive ses plans de grande fusion avec... Berchem & Capellen, le Bosuil serait rasé pour des bureaux. Mais le Great Old a des ressources : un membre de ses U17 gagne l'Euro junior de... snooker : Praet qui brillait au tennis à 8 ans n'était donc pas un cas unique. Pronostic Vital. Pour le scouting, Wilmots devra demander au chauffeur du bus de faire taxi perso pour Vital : Borkelmans est sans permis après un coup de rein à 178 km/h, fin 2013. Promos internes. Michel Ier prépare son saut d'index, rien de cela à Bruges : Mannaert poursuit le mercato interne et augmente Meunier, son 9e cadre en 6 mois. Au moins les play-offs de MPH ne seront pas pollués par le mercato suivant. Et un sou reste un sou : le fan-shop brugeois vend les 50 derniers maillots de Blondel. Signés par le chef, astabliffe. Modestie & pompon. Ex-coach le mieux sapé de D1, De Boeck change de costard : Glen intègre une boîte d'événements spécialisée dans les trophées pétanques pour CEO et les remises en forme après burn-out. L'homme qui avait largué le Cercle pour une tondeuse du Kiel répète les mots de Van Holsbeeck : " Ton problème, c'est ton image, tu ne fais pas assez de show. " Oui, le foot, c'est vraiment fini : " Anderlecht m'appelle ? Je ne décroche pas. " Lessive minière. Les fans genkois rangent leurs calicots, leur arrogant à eux part aussi : Gunter Jacob rend sa plaquette de DT, il ne kiffait pas l'armée mexicaine du DG Janssens. Sa meilleure trouvaille ? Koulibaly. Non, rien à voir avec celui de la Porte de Vincennes... La guerre... Charles Michel troque Angela Merkel & Marc Goblet pour les shampouineuses du Gouden Schoen, fallait bien un chauve pour trancher la guerre d'intox entre Praet & Vázquez. Le Justin Bieber louvaniste dribble le Gitan catalan dans cette " parodie flamande aux votes achetés " (© Pauwels) : comme Zetterberg en 97, Dennis n'a gagné aucun tour de vote. Unibet jubile : Praet coté à 1.40, ce mocassin lui coûte que dalle. Le Soulier reste maudit : dos bloqué, Dennis s'efface pour un mois. ... des bottines. Un Soulier que les Brugeois attendaient depuis Simons 2002 : sale présage pour le titre ? En belge, Vázquezse traduit Fignon : " Perdre de 5 points, c'est comme rater le Tour pour 5 secondes " ose MPH. Qui, pour le Coach de l'année, est lui-même dribblé de 2 points par Hasi, un gus qui n'est T1 que depuis le printemps. Au moins, le bon vieux vote-copinage a crédité ses sans-dents : même Watt, Kawashima, De fauw, De Smet, Michel & Chevalier ont grappillé. Tout nu vu la faillite de l'équipementier buffalo, Depoitre peut économiser sur les escarpins Louboutin : sa Shana de Zottegem coiffe Rita, Sofie & Joëlle pour la WAG 2014, Miss Coast 2013 percute aussi au ZI de Lint. Traité du cynisme. Hasi commande au menuisier du parc une bibliothèque pour les précis de philo de Scholtz : depuis son téléski de Meribel le Papy Roger mauve a cédé aux biftons du Papy Roger de Daknam. Sauf que Duchâtelet s'est souvenu du cas Kanu et glisse son venin dans les potopotos des Roger. Ce sophiste danois est un cynique, il a même lu Stendhal : fini Le Rouge et le Noir, voici Le Mauve et le Rouge. Au moins, Alex est sûr de jouer le Clasico. Ma cabane au Canada. Car le départ de Ciman est béton : l'Impact Montréal vante ses centres hospitaliers pour la petite Nina, Lolo se voit déjà S-Laurent, tranquille dans sa Maison Bleue entre ses Assimil d'Acadien. Sinon, Duduche dégage discretos les rebuts d'antan : Biton retourne en Israël, Nagai reste sous son Soleil Rouge. Mais Sclessin reluque Ben Haïm : non, pas le tracteur de Charlton, un homonyme qui bute en série. Camping sauvage.Test-Achats a enquêté : en plus des douches-cloaques, des WC fumants et du wifi à trous, le Devillage était illégal, l'Union belge n'avait pas de licence. Et si Steven Martens était juste fondu de camping sauvage ? La Fédé monte son dédommagement : en plus des 50 euros journaliers, elle offre un chouette ticket contre Chypre. Avec, juré, des latrines propres au Heysel. Enzo ce qu'il faut. Relance courte de Lemmens pour Borkelmans, une-deux avec Walem, passe profonde pour Verheyen et centre converti par Wilmots : le staff des Diables ajoute un peu de ballon dans ses rouages, Scifo coachera les U16 & U17 et pourrait même faire T2 des U21 : avant de succéder à Walem en cas de grosse colère avec Tonton Willie ? Véhicule utilitaire. Alors que Baseggio volleye sur des camions pour le Salon de l'Auto, Hasi dément, son Mitrovic n'a pas regrossi : " Il s'entraîne même trop. " Suarez plafonne chez Maesschalk, on reparle d'opérer : et d'un destin à la Frutos ? Defour lit l'avenir : " Bientôt un 2e Soulier d'Or (NDLA : prends ça, Youri) et après ma carrière, ouvrir un resto chic. " Verschueren est dingue de Twitter (613 tweets, 2754 abonnés quand même) : " Ça m'aide à rester en vie, je dois juste faire gaffe à ne pas dire tout ce que je pense. " Allusion à " ces students saoulards qui ne travaillent pas " ? Sur les rafles de Verviers & Molenbeek, @verschuerenmic1 s'est tenu coi. Tumeur maligne. " Le Soulier d'Or ? Pas grave, on fera le doublé " jure MPH. Sauf que contre Malines, le blues de Lint reste réel : De Sutter zlatane et sauve ses potos, le nouveau wifi gratos du Breydel a des bugs (1-1). Blondel a reçu un joli cadre pour le salon, Kujovic a vaincu son mélanome. Mais la tumeur reste Malines, bête noire de MPH malgré tout ce qu'il a fait pour le KaVé. Déstockage. Pour les soldes, le fan-shop du Canonnier fait -40 % sur tout le stock. Sur le pitch, on liquide aussi : malgré la prune de Verstraete, Mouscron prend des Buffalos pleine poire, félon d'ex de Depoitre (1-3). Confirmé la veille, infirmé après-match, l'intérimaire Da Cruz marche au pas : " Je fais comme mes patrons décident. " Justement, qui décide ? Oui, il pue sévère, ce maintien. Surtout avec le top 7 pour les 8 derniers matches. Je suis Charl(ero)ie. Mazzù & son staff agitent le crayon de Charlie Hebdo, le Bic et les notes de Vidarsson marchent mieux : depuis la bâche et le CBAS, le Cercle reste le caillou du godillot carolo (0-2). Sans son Kebano CANonisé, Coach Felice a subi les entrechats du duo Haroun-Martens. Pas de panique : un fada de la KUL a calculé qu'au rythme des 9 derniers matches, les Zèbres étaient pour 93,09 % sûrs des PO1. Les visiteurs du soir. Rayon stage, la Costa Knokke-Heist marche mieux que la Costa Del Sol : Courtrai passe à Ostende le DVD Brésil-Allemagne (1-7). Hoefkens & Milic pastichent Luiz & Thiago, l'aile de pigeon de Matton valait bien Özil, en belge Löw se traduit Vanderhaeghe. Le ref nous a déjà servi un but-fantôme : les Voeux, c'est jusque fin du mois. A Waasland-Zulte, Cordaro & Gimbert fixent les tarifs, Coosemans a déjà sa tête à Malines (1-3). Ex de St-Trond, Brepoels devra trouver autre chose qu'une motte magique. À 100 %. Perfectionniste, Wilmots pousse le détail jusqu'à scouter OHL-St-Trond : chouette, Van Goethem & Schools sont bientôt appelés. Depuis la CAN, " Moi je " Leekens refait ses comptes : " Avec les Diables, j'ai même fait 100 % du travail. " Et Dieu Georges créa aussi Vázquez : " Sans moi, il quittait Bruges pour la Russie. " Séance djeuns. 1re séance 2015 Enfants Admis au Ciné-Parc pour la venue du Lierse : Mitrovic suspendu, Tielemans botte son péno sans personne pour l'embêter, Dendoncker torpille façon Steven Gerrard, Alwarez prouve en 196 secondes qu'il est plus qu'un concept et un petit bedon. Même Iseka est passé : un Batshuyai pour Herman, le plan A revient, un an après. Côté lierrois, c'était demi-tarif comparé aux habituels 6-0. Tombe... Loin de Del Piero et de ses éléphants hindous, Van Veldhoven regoûte le foot belge : un Westerlo-Standard bien poussif, Koffi qui bute sans le savoir, Vinicius qui tâte du karaté campinois et Ciman qui pogote chez les fans - prends des notes, Roland (1-1). Au moins, Coach Harm sauve le choc psychologique : pas vrai, Da Cruz & Brepoels ? ... la neige. Scholz joue Lokeren-Genk sous la neige, Maes n'a pas dû faire libero comme il le redoutait. Mais en 2015, Daknam reste le repaire des chats noirs : 2 nouveaux poteaux, zéro victoire depuis 2,5 mois (1-1). PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT