LUNDI

Agent com. Et donc, Duchâtelet ne blaire pas les agents. Sauf Dudu, le mystérieux Salomon... et Lawarée : nouveau conseiller, Axel peut remercier Mazzù avec une recharge SMS. Pour en finir aussi avec les cohues de Zulte : " Axel parlera avec les fans, il les connaît mieux que moi " dit le boss. Le titre en P2 Liège est relancé, Vivegnis perd son meilleur buteur : Axel (41 ans) avait encore marqué la veille à Seraing-Athlétique.
...

Agent com. Et donc, Duchâtelet ne blaire pas les agents. Sauf Dudu, le mystérieux Salomon... et Lawarée : nouveau conseiller, Axel peut remercier Mazzù avec une recharge SMS. Pour en finir aussi avec les cohues de Zulte : " Axel parlera avec les fans, il les connaît mieux que moi " dit le boss. Le titre en P2 Liège est relancé, Vivegnis perd son meilleur buteur : Axel (41 ans) avait encore marqué la veille à Seraing-Athlétique. Parole aux fans. Roi de la Fédé, Wilmots gère aussi... les mégaphones : il reçoit dans son bureau 2 émissaires des fans, qui veulent pouvoir entrer les cornets au Heysel. Ceux de Courtrai paient chacun 1 euro : ils attaquent l'Union belge qui a refilé à Bruges l'avantage du terrain en Coupe. À Malines, les fans publient un avis Child Focus : porté disparu, un grand Trinidéen à crâne rasé avec boucle d'oreille à gauche. Sheldon Bateau n'est pas rentré de sélection depuis un mois. Plan culture. " J'ai toujours mal quand je joue " : même le Timmy Simons est oxydable. Voici son secret : " Veille de match, je mange toujours du pigeonneau. " À Charleroi, Dewaest opte pour l'hyper-protéiné : déjà que Séba sortait les poubelles pour une Campagne Propreté, Gladiator promeut aussi les poudres pour culturistes du Président Debecq. Avec comme slogan We build champions : sors de ce corps, Abbas ? Propos d'Abbas, Nong ressurgit : Aloys signe chez le champion... d'Iran. Purple... 65 ans de l'Arsène à l'aller, les 60 de DG Herman au retour : les Mauves craquent toujours pour les annifs de vieux beaux. Malgré les bouchons de Londres, le bus purple double le train Gunner : chacun son tour de déguster à la fin. Vanden Borre mange les règles du hors-jeu et le péno du p'tit Youri : c'était la dernière fois, foi de Besnik. Fat Mitrogoal place son 1er burger en Champions : gommons le mythique 1-0, un Score Arsenal à l'avenir c'est 3-3. Et Arsène Wenger de refaire glisser sa longue tirette... ... Rain. Parti à 3-0, Platini loupe la Remontada brusseleir : pour Hasi, " c'était plus fort que le dernier titre " - prends ça, Van den Brol. " Dans 20 ans, on s'en souviendra " claque Van Holsbeeck, 80 ans en 2034, hein Esmeralda ? Roger VDS bénit ses " Nom de Djoss " de sacrés bons fans... mais refuse la double prime réclamée, cool à l'aise, par le bon Tony. N'en déplaise à son Papa, Kawaya a montré qu'il était meilleur footeux qu'informaticien. Emploi... Les formules éco, il adore ça : en vrai caïd des chiffres, Duchâtelet confirme son Vuko, un gars qui gagne tout au tarif SMIG. La statue de cire peut repasser à la pharmacie : comme T1, il prend des pilules pour dormir. " Ivan parle bien français et flamand " dit Duduche. C'était donc ça, Mister Bean revend bientôt son beau réseau à Monsieur Berlitz. Puis ajoute, en parfait motivateur : " Pas grave si Ivan échoue. " ... des... Et de rappeler : " Luzon nous a gagné le titre l'an passé. Euh, pouvez répéter ? " D'autant que le cru actuel est solide : " Gagner à Anderlecht, ça prouve que nos transferts sont réussis. " Axel devait pas assurer la com ? ... langues. Jankovic explique son bon français : " J'ai appris dans une crèche francophone. " Au Lierse, le gardien Bajkovic suit 4 heures de flamand pour mieux causer à ses arrières : dans 2 mois, le Lisp n'encaisse plus. Mbark forever. Pour ramener Boussoufa, DG Herman aura dur : Mbark est élu par 5.000 fans Buffalo de l'Histoire, devant Thijs et Ruiz. Aad Koudijzer et Willy Quipor, le respect pour vous fout le camp. Après les entraînements, van der Bruggen répare des lunettes pour sa formation d'opticien. Philo romanes, puis journalisme, il n'a pas aimé. Et moi alors ? Le Bar Jupiler ne serait pas si nul : Willie appelle enfin Praet, " le nouveau Marco Reus " (sic Aad De Mos). Praet a enfin le GSM de Willie : " Devant ce SMS inconnu, j'ai cru à une blague de mes potes. " Pas Felice quand même ? Puis rassure DG Herman : " Pas question que je parte en janvier. " Mpoku éructe : " Si Praet est repris, pourquoi pas moi ? " Peut-être parce que Praet a aussi sa ligne de sapes, avec Dennis himself et Massimo Bruno comme mannequins. Olé ! Lawarée, ex de Séville ? Bacca & Cie ont zéro souvenir : le Standard laisse queue & oreilles dans l'arène andalouse, Reyes étale le triple une-deux tiki-také (3-1). Ivan l'impassible prend son 1er revers, Thuram ses 1ers pions : Eiji revient bientôt ? Dites... À Lokeren-Trabzon, les Recip, Önur & Avral du Pays de Waes peuvent pas entrer, on craint trop les mélanges entre vrais et faux Turcs. Kaya est donc confiné au banc : oui, les panneaux UEFA affichaient No To Racism. Patosi bute, trop occupé par les pétards Copa zappe la rouste adverse (1-1). ... trois. À Copenhague, Refaelov conte fleurette à la Petite Sirène avec 3 harengs saurs : Yom Kippour tombe parfois le jeudi (0-4). 9 matches européens sans revers pour Bruges depuis août 2013, Wroclaw fut bien un déclic. Bruges aura son minitrip printanier, Daknam pas. Santé ! Feu Constant sursaute dans sa tombe, Fiston Roger confirme qu'il va bientôt troquer sa Belle-Vue pour la Grimbergen : il veut son futur stade au Parking C et sortirait 10 biftons en loyer annuel, avec bail de 25 ans. Duchâtelet riposte : " Donnez-moi 25 millions, je rénove Sclessin en stade national. " Tout fout le camp. Pour shooter juste, le Cercle rappelle le vieux Schotte comme Président. Malgré le retour du protecteur, De Boeck déchante : " Vidarsson finit la saison. " El Ghanassy est cité au Breydel : le PersonalPerformanceCentre du voisin peut prêter sa balance électronique ? Même Ceulemans a postulé comme T2 au Cercle : le Caje est vraiment rancunier pour sa Gazelle. Pingouins... Coucke empoche 1,22 milliard pour Oméga Pharma : à ce train-là, le fabricant de shampoings s'achète vite fait la famille Lukaku, les frères Canesin, les cousins Ruytinx et même 3 LOSC d'un coup. Inquiet pour le futur, Chihab se paie du Brugeois : Verstraete & Ganho doivent décamper, les pauvrets s'étaient dits " pestiférés et interdits de causer flamand au vestiaire. " Wablief, Rachid ? .... de sortie. L'arrogant Coucke promet 4 fûts pour son KVO s'il bat Zulte : pas de bol, l'Essevee se désensable sur la Reine des Plages, avec que des arrières pour buter (1-3). " Zulte, c'est pas des pingouins " dixit Vanderbiest. Dury kiffe les holebis : en ce week-end des lacets, l'Arc-en-Ciel ne pouvait que briller. Allô Maman, bobo. Après son hôtel brésilien façon Shining, son camping pourax et les C4 de péquenots de Houba Street, De Keersmaeker ne pouvait que faire un geste. Les bonus des bobos sont raturés : Martens & Allaerts devront choisir l'all-in à Noël, l'ineffable Madou se rabattre sur un stage tennis de la Ligue des Familles. Le trésorier refusait son bonus, il est prié de quand même palper un peu : chassez le naturel... Derby (h)ennuyé. Le Zèbre CFA tape le LOSC du pauvre et sa feuille de match XXS, Charleroi gagne au Canonnier le titre hexagonalo-hennuyer (0-2). Malgré 1,72 m et un prénom de découpeur batave, on peut aussi buter du chef avec Mini-Kebano. Vandendriessche annonce déjà le retour en D2, des fans hurlent Chihab, démission ! Ganho & Verstraete crient donc si fort ? CR7 au Lisp. " Même avec Ronaldo & Messi, on n'en sortira pas " : Losada déprime, le Lierse chope la lanterne à Courtrai. Hein est trop fort, il a même transmis à Vanderhaeghe comment gagner sans marquer : Thomas Wils a buté sa propre hotte (1-0). Tant mieux pour l'aîné Stef (Cercle) à Malines, où Kabananga est mieux doté côté inté pied gauche que la Ministre flamande hélée au kick-off (1-1). Monde de ouf. Geel n'est pas pour rien l'ancien QG des asiles : venus voir Eupen, des hooligans bataves mettent le feu avant d'être arrêtés sur l'autoroute. Et même pas un docker anversois à la ronde. Qui a dit que la D2 était rasoir ? La dèche. Beerschot-Wilrijk s'est vu trop populaire : le calendrier des joueurs à poil (14,99 euros pièce) n'a rien rapporté, les bénefs allaient à une piscine pour handicapés. Conclusion de l'initiateur : " La prochaine fois, on tente l'équipe Dames. " Chutes des feuilles. " On est la 2e puissance derrière Anderlecht " : Louwagie aurait dû la boucler, Gand s'effeuille devant l'automne, les Mauves imposent leur jeu de contre. Mitrovic clôt sa folle Semaine du Taf en Gros, Conte chausse ses talonnettes, Deschacht & Nsakala s'inquiètent pour leur couloir gauche avec cet Acheampong-là (0-2). Après les pénos, Youri & Cie se disputent aussi les coups francs : au moins, on s'amuse. Rappelons que le champion d'automne l'est toujours à la fin. Sauf avec Guy Luzon. Vis ma vie. Biffez Refaelov & Copenhague, mettez Castillo & Westerlo, gardez le boulier-compteur : la machine MPH catapulte, avec son bon prono Menegazzo gagne un jour de glande pour les potos (5-0). " Personne n'a plus le droit de me juger " claque Castillo, 100 % Zlatan chilien. Le Club a poli son image avec un ket de 13 ans au micro, et Mannaert dans le kop : une idée pour Duduche ? Qatar-choc. 1 Vuko vaut 3 Gaille : en 4 matches, Ivan égale Luzon en 11. À Genk, le Standard gagne la baston des terrils : Pollo poursuit son Almanach de la Frappe folle (0-2). Mboyo & Cie étaient restés dans la mine du lundi, leurs fans n'avaient que leur communautarisme fécal à la bouche. Face à Beveren, Lokeren rase le Derby de Waes (3-0). Tous les Européens ont gagné, la Coupe à Platoche est trop fastoche.PAR ERIK LIBOIS AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT