LUNDI

Arrosons. Vidarsson a son T2 : coach à Blankenberge (P2), Tipuric passera 3 jours semaine placer les cônes. Zarbi garanti : jadis, Tipuric faisait bosser ses joueurs en hauts talons et programmait ses séances selon l'orientation de la lune. Smolders fera joueur-T3 : une sacré bonne école, Vidarsson est passé par là avant de piquer la place à Staelens. Arnar futur arroseur-arrosé ?
...

Arrosons. Vidarsson a son T2 : coach à Blankenberge (P2), Tipuric passera 3 jours semaine placer les cônes. Zarbi garanti : jadis, Tipuric faisait bosser ses joueurs en hauts talons et programmait ses séances selon l'orientation de la lune. Smolders fera joueur-T3 : une sacré bonne école, Vidarsson est passé par là avant de piquer la place à Staelens. Arnar futur arroseur-arrosé ? Enfer... À Zenica, ex-enfer du duo tragi-comique Aimé & René, Willie & Hazard vivent leur mini-éden : le petit rat de Chelsea aligne les pointes, même Alderweireld pétille dans le modus backs offensifs du Fédéral. Nainggolan plante sa 2e graine en 2 caps de titulaire : merci aussi à Begovic, qui a retenu du Tivoli les rudiments de la main molle chinoise. Gare quand même, Radja : le dernier Diable buteur à Zenica s'appelait Gil Swerts et s'est perdu à Sønderjysk. ... et damnation. Lukaku repart blême : au cours Géo sur les Balkans, Romelu kiffait plus le chapitre Croatie 2013. Big Rom n'aurait pas le moral : son Papy est décédé, son ex Mandy postule à Miss Belgique au Carré de Willebroek. Et comme Mitrovic, Romelu reluquerait la bidoche. La Belgique est 4e au ranking FIFA, merci Guus Hiddink. " Vous êtes mes favoris pour l'Euro " fayotte Susic. Dans l'avion du retour, Wilmots remballe le champagne, il est trop tôt pour festoyer. Pronostic Vital. " Je comprendrais que Marc parte pour l'argent " : Collin évoque Schalke, paraît même que Willie veut y tirer son Vital vital. Sauf que le duo est à Bordeaux pour repérer le dortoir à l'Euro. Notez, si Willie loge tout le monde dans sa villa sur place, on ne paumera plus la facture. Le Cornu 2.2 est connu : le team-manager sera l'ex-porteur de malles - gare aux bookings, garçon. Lemmens va resigner pour 4 ans : grouille Erwin, Wilmots est bientôt parti. Comme chaque mercredi, Peter Maes passe au marché de Lommel manger son hareng. Puis tacle Wilmots : " Son dédain pour notre D1 est inacceptable. " Kompany Club. Freethiel & Stadio Olympico même combat,Coosemans est cité... à l'AS Rome, en concurrence avec Cech. Frans (Lierse) file à Partick Thistle (Ecosse), où Alan Hansen a débuté : dans 15 ans, Fred fait donc analyste chez Lineker à Match of the Day. En Inde, Van Veldhoven (New Delhi) commence par un tout beau 0-0 griffé Jupiler : Harm a osé Del Piero sur le banc et Wim Raymakers sur Trézeguet. Testé par Riga à Blackpool, Legear vise Montréal. " Pour le niveau de vie. " Et les drive-in ? Gaya Club. Avant la bedaine, Mitrovic retrouve le tonus côté front : à Serbie-Albanie le Mauve aplatit la nuque d'un adversaire, Hasi le Kosovar a dû adorer. Praet est toujours aussi motivé : " Je ne regarderais jamais Westerlo-Waasland à la télé. " Proto pêche pendant la trêve, en exclu sur RSCA TV : " Je suis un compétiteur, aujourd'hui mon match, c'est battre le poisson. " Veeweyde jouxte toujours Neerpede. Ça bouchonne. Journée banane-risette à Houba Street : De Keersmaecker & Dupont se serrent très fort, les feux de l'amour re-crépitent entre Fédé & Ligue Pro. Après les casseroles de l'été, Swâ promet un contrôle strict du duo Steven & Bob et la transparence sur l'Eurostadium. Notez, si Bruges joue avec les Mauves au Parking C, l'affaire est réglée. Dupont tremble aussi : les clubs en auraient marre des clips de l'ex-boss de MTV et voudraient le couper. Mémoire courte. A la Lazio, Biglia a bobo-caboche : déjà brouillé avec Frutos, le roi de la migraine tacle " cet ingrat " de Van Holsbeeck, qui lui a envoyé flic, huissier & toubib au ranch pour voir qu'il prenait bien ses Nurofen. " Ma santé, Anderlecht s'en fichait, il ne voyait que mon prix de revente " ose le calife de la passe latérale. En plus du crâne, ce type a donc Alzheimer. Happy end quand même : " Je finirai ma carrière au parc " lâche le vizir du corner mou. Sauf qu'avec la pension à 67 ans de copain Michel Ier, Herman n'est pas encore parti. Youri vous parle. Moins chahuté que Charles Michel à la Chambre, plus risqué qu'Obama bisoutant un Ebola, le 1er stand-up presse de Tielemans se tient sans ses vieux mais avec Steegen en mode vigile. Le prophète Youri révèle qu'il se sent leader, que Kompany est son modèle, mais que pour le Soulier d'Or 2014, c'est trop tôt. Sinon paraît qu'Hasi lui a filé les pénos et Van Holsbeeck un nouveau contrat. " Paraît " car personne n'a pu demander : sujets black-listés. Et dans 8 ans aussi, le gamin pète une durite comme Biglia ? Montagnes russes. Un hôtel à la con et des multi-bonus, faut financer tout ça : la Fédé vire 23 petites mains. En province, les sans-culottes prennent les armes : " A Bruxelles, ils se croient une multinationale " claque Marcel Javaux, ex-ref, fan d'Orval mais aussi boss du CP Luxembourg. De Keersmaecker oublie tout à Walibi : monté sur le Cobra et la Dalton Terror, Swâ répond à un quizz pour la télé flamande. En une prise, c'est plus prudent. Plus drôle aussi. Le peuple... La Famille des Rouches écrit l'avenir proche : Luzon doit dégager et Duduche se centrer sur le pèze. " Si j'étais fan, je dirais la même chose " hara-kirite Gaille. À Barcelone, Luis Suarez cherche le GSM de Ron Jans : " Le meilleur coach de ma carrière ! " Ce Duduche est donc un visionnaire. Et il aime le peuple : Charlton a les abonnements les moins chers d'Angleterre. Suivre Ben Haim, Buyens & Tucudean reste un cadeau. ... vaincra. Genk rencontre ses fans... qui portent un cercueil, symbole du Racing moribond. Pas grave, le Racing coopte Roland Janssen au comité sportif : oui, le gars qui, avec Gerets, portait les biftons de Standard-Waterschei. Genk a son nouveau projet social : le foot-promenade pour les pensionnés, celui qui court sur le pitch est sanctionné. Comme l'équipe Première alors ? Okriashvili a encore loupé son avion : Welcome to Noyau B. Plan B. Van Holsbeeck n'est pas seul à avoir des plans B, le CEO de Zulte annonce le sien à la trêve si l'Essevee reste dernier. Quoi, un pack " Batshuayi-Thorgan-Lestienne " (© DG Herman) au Gaverbeek ? Puis ça finit toujours par un Pollet. Petit Hazardo n'est pas preneur mais singe Biglia : " Je reviendrai à Zulte, sauf en D2. " Defour à point. A Malines-Anderlecht, Hasi subit son 2e Serbie-Albanie de la semaine : pas de drone à drapeau, mais des Serbes partout... dont Jova en visite. Vanden Borre rebouche son côté, Deschacht troue le sien : Cordaro moule son lob sur la boudroule à Mitro. Vendu à Genk à la faillite de Malines, Defour revide ses ex-Casernes mais bute sans fêter (1-1). Modestie incluse : " Je ne marque que des buts importants. " Arsenal donc, Steevie ? My Irish is rich. Le Hainaut fait son Plan Marshall au Nord : à Gand-Charleroi, Tainmont & Raman se partagent les boulettes, les ex-Zébres Pollet & Milicevic n'ont pas moufté (2-2). " On a joué comme l'Irlande contre l'Allemagne " dit Mazzù : déjà qu'on avait les kilts à Genk. Et pour une fois, Coach Hein n'a pas gagné après un handicap. A Ostende-Mouscron, Coucke brosse le duel des succursales : Chihab a bétonné la digue locale, De Vlaeminck un ex-gérant de Brico a gardé son Gyproc net (0-0). Souper de famille. Dernier club à l'allumage, Courtrai dépasse tout le monde et rêve de PO1 : malgré les poings de Coosemans sur péno et sur... Rowell, Waasland a oublié que Santini n'est buteur qu'au 1er tour (2-1). A Cercle-Lierse, Thomas gagne contre Stef le poulet-compote de la Wils Family (1-2). Stojanovic fesse Vidarsson, le psycho-choc marche mieux en jaune qu'en vert & noir : et si Arnar tentait les entraînements nocturnes ? État... Malgré Lakshmi Mittal, la phase à chaud reste active à Sclessin : Kawashima re-mélange sa vaseline, Luzon refait une dernière fois son Penseur de Rodin, le Standard touche le fond de Meuse contre Zulte. Ses fans (?) aussi : les sièges sont volants, les grilles de la TH poreuses... mais Duchâtelet a déjà fait le coup de l'escampette. Au lieu d'un 1-2, ça fera donc 0-5 et huis-clos. Papy & Mammy Luzon étaient justement venus voir, et peuvent ramener le fiston au kibboutz : c'était donc l'Enfer Sclessin en cinéma 3D. ... de siège(s). Bob Peeters, Been & Hellers piaffent, à Al-Jazira Gerets re-pompe son Havane, De Sart sourit derrière son guichet bancaire. Filé se consoler à St-Trond/White Star, Duduche y savoure un tout bon 6-0. Ici aussi les fans râlent : le match a été muté au dimanche pour un event d'entreprise, les supporters sont donc venus en costume-cravate & robe du soir. Papiers, svp. Preuve que Verhaeghe est un winner, Bruges reste bête noire de Lokeren et sort vainqueur du Grand Week-end du Gaspi (1-3). Maes a eu beau avaler son hareng porte-bonheur et Vanaken saluer ses futurs équipiers au bout d'un tiki-taka de 16 passes, Gedoz a joué Zlatan un soir au Parc en torpillant à 137 à l'heure. Preuve que les excès de vitesse ne sont pas que pour Vazquèz. Nouvelle rumeur de C4 : MPH apparaît en photo... avec le survêt floqué JCG de Garido. Ouf, c'est Panini Belgique qui a foiré en photoshoppant un vieux cliché. (H)ouille alors. Pour bien les imprégner du passé local, le DG genkois Patrick Janssens a prévu une descente des joueurs dans la mine de Waterschei. Message reçu : Gorius clôture le Dimanche de la Patate, Mboyo endort les fans pour éviter un Sclessin-bis, à Westerlo le coup de grisou (3-1). Sno n'est pas venu : le puncheur du Kuipje a peur après son infar en plein match et suit une batterie mentale... pour ex-GI du Vietnam.PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT