LUNDI

Bertin trop mou. Avoir tapoté baballe jaune & petit filet a du bon. Ex-tennisman classé, Gounongbé est soigné avec le même appareil que Nadal : revalidation divisée par 2. Contador a fait pareil après sa chute au Tour : gare, Taureau Doré, à la bidoche avariée que t'ingurgites. Info testicules : après Defour & Carcela, Bertin Tomou (ex-Mouscron) se les palpe aussi. Contre Givry, le Bertrigeois s'est déchiré... le pénis dans un duel. D'ici la cicatrisation, Bertin doit ménager la bête.
...

Bertin trop mou. Avoir tapoté baballe jaune & petit filet a du bon. Ex-tennisman classé, Gounongbé est soigné avec le même appareil que Nadal : revalidation divisée par 2. Contador a fait pareil après sa chute au Tour : gare, Taureau Doré, à la bidoche avariée que t'ingurgites. Info testicules : après Defour & Carcela, Bertin Tomou (ex-Mouscron) se les palpe aussi. Contre Givry, le Bertrigeois s'est déchiré... le pénis dans un duel. D'ici la cicatrisation, Bertin doit ménager la bête. Foot-Champagne. Maillot Proximus sur bidon, Roger Vanden Stock livre sa vanne semestrielle : " L'Europe nous craint, mon Sporting me rappelle l'Ajax de Cruijff & Hulshoff. " Même Mulder déraille : " Anderlecht peut viser la 1re place du groupe. " Rival (?) de Blatter, Jérôme Champagne rajoute des flûtes : " Je veux rendre à Anderlecht les moyens de gagner la Ligue des Champions. " Reprends une gueuze pour Roger, Jérôme. 4-4-2 des familles. Thomas Chatelle obtient son transfert libre comme conseiller du Ministre des Sports. Officiellement, Ariel Jacobs n'a pas postulé. Si René Collin veut saisir le 4-4-2 souple avec flancs permutés, Toto peut même faire consultant. Écran-témoin. " Le javelot, c'est ballot " : Jelle Van Damme se fait railler par L'Equipe. Qui a encore confondu avec son cousin hollywoodien Jean-Claude : " Van Damme n'était pas aware " (sic). Cinéma suite, Duchâtelet zieute avec tout le noyau Standard, le film. Puis avoue : " Je suis un être rationnel, j'avais sous-estimé la passion du fan. " C'était donc ça. Vieux beaux. Coulibaly a l'application Photoshop sur son Twitter : l'Ostendais a maquillé la jaquette FIFA 15 et s'est mis à la place d'Hazard à gauche de Messi. Elimane aurait des enseignes sur le marché sénégalais ? Simons révèle que ses tests de vitesse sont meilleurs qu'à Nuremberg : " A l'époque, j'allais déjà plus vite que Robben & Ribéry. " CQFD, Timmy a Parkinson. Noir, c'est noir. Malgré le recours à un expert en lecture labiale, la Fédé méconnaît l'insulte raciste pour David Addy : le roi du heading 100 % groin prend 4 matches... mais s'en remet à la police et au MRAX. Le Malinois Van Damme fait pareil : " Mon nom est sali. " Mourinho martèle : " Le racisme dans le foot, ça n'existe pas. " Vous disiez Very Special One ? Fosse septique. Damien Marcq rempile à Charleroi, mais gare quand même : avec Boulogne et Sedan, il était le chat noir, ses 2 ex-clubs sont descendus. Un sondage classe le Mambourg pire stade de D1, ses toilettes sont infectes : " On ne les répare plus, chaque fois on nous les redémolit ", explique Hendrickx. Geraerts révèle sa vraie nature : " Avec Johan Gerets, on remixe des tubes, moi je suis DJ Carlo. " Et même pas Carolo. Pension complète. De Keersmaecker emmène ses bobos 2 jours à Lokeren : thème du séminaire : fini les fuites de presse et les factures d'hôtel fantasques. À l'ACFF le président Linard promet la révolution : " La Fédé est 100 % flamande. " Swâ, a poor lonesome cowboy. Pour Wistel, c'est chaud : sa Rafaella est enceinte de 3 mois et 1 semaine... soit le jour après Belgique-Corée. En résumé, Axel a bien exploité le quart d'heure romantique au Brésil, preuve qu'il joue bien plus vers l'avant qu'on ne le dit. Ou alors le bunker du cerbère Willie n'était pas si bien fermé à clé. Clopes & claques. Pour sa première en mode non-fumeur, le parc bannit la clope mais pas le Klopp : Dortmund B enfume les Mauves, Defour & Tielemans ahanent face aux poumons teutons, Najar a paumé son Manuel du Hors-jeu. Vanden Stock et Mulder ont causé trop vite. Mais le Sporting a eu 51 % de possession, chouette alors (0-3). Mitrovic traîne son ennui sous les lazzi et affiche zéro pion en 8 sorties grandes oreilles : " Marre que les fans me visent, la pression est trop forte ici. " Le Serbe a sa vessie bouchée : même au contrôle anti-dope, Mitro ne cadre pas, retour casa à 3 h du mat. Purée de soirée. Galerie de la Toison d'Or. Tel le légendaire Jason, Denayer (Celtic) décroche sa Toison d'Or tricolore : Wilmots kiffe le foot pieds nus et hèle l'ex de l'Académie JMG de Tongerlo. Et aussi de City, encore un coup de pouce de T2 Kompany après Boyata jadis : Bossaerts & Bongonda, votre tour arrive bientôt. Maesschalck brosse Andorre & Bosnie : le kiné-miracle surfe en Australie, mais Willie savait. Ouf, Lieven n'est pas le prochain viré du staff. Haut les mains.Hands suivi de but = but : à Feyenoord, Duchâtelet conteste la règle de base et veut saisir Platoche. Pourtant M. l'Ingénieur adore les touches : Brepoels confirme, le Boss lui a un jour demandé d'étudier l'angle exact du throw-in parfait - entre 43 et 47 %, on ne sait plus. Le Standard prend la chasse d'eau dans la cuvette batave : ex-d'Ajax, Grand Jelle a laissé tranquilles les javelots de corners (2-1). D'Helsinki, Bruges repart au chaud, même De Bock s'est pris pour Sinisa Mihajlovic (0-3). Et aucun conflit armé sur le pitch : dans l'entrejeu local jouait le petit-neveu de Kofi Annan, ex-SG de l'ONU. Clichés. Tout arrive, même De Pauw devient buteur : Lokeren rase Kharkiv, Lambrecht peut sonner Poutine pour des subsides (1-0). Malgré son back nommé Villagra, le Metalist avait la floche molle : solidarité avec Bertin ? Persoons avait allumé sur Twitter : " Si on leur fait la guerre, ils vont se croire chez eux. " A Varsovie, le fin Koen avait salué les " peintres, carreleurs & plafonneurs locaux. " On mise déjà sur les barbiers & kebabs de Trézibonde ? Mercatos. Si Ciman est puni pour ses sorties sur la tactique à gaille de Gaille, la Lazio le suit : avec Cavanda, les vannes liégeoises sont garanties. Najar est donné Spur en janvier : Andy s'est testé jadis à Tottenham et a gardé le What's App de Bale. Mboyo se fait encore aimer au Limbourg : " Genk est déçu de moi ? Moi, je suis déçu de Genk. " Avec son contrat XXL, Kevin Vandenbergh (Westerlo) pèse trop lourd pour Wijnants et est dégradé en Espoirs. McDonald n'y est plus : aujourd'hui, il digère mieux ses moules. Serviettes & torchons. Preuve qu'un Batshuayi n'aurait pas détonné au parc : le frangin Iseka en plante 2 contre Dortmund en Youth UEFA Cup (5-0). Prends ça, Mitrovic. Van Himst suggère au Serbe un petit séjour sur le banc, Hasi tempère : " C'est son langage corporel, il marche comme un torchon mouillé. " Avec ou sans titres-services ? Dépendances. Sans Gounongbé, Westerlo ne bute pas. AvecKums, Gand gaspille : le duel Coq-Buffalo finit sans Dieu, ni maître (0-0). À la CP d'après-match, Van Wijk reçoit zéro question et s'offusque : " Westerlo n'intéresse personne. " Exact, Dennis. Passe aveugle. Le foot français joue bien chez nous via Mouscron, pourquoi pas viser le titre hexagonal ? Après Coucke et ses pilules à Lille & Nantes, et Duchâtelet qui voyait bien Sclessin en Ligue 1, Roger Vanden Stock inscrit son RSCA en France. Mais son équipe de cécifoot, du cuir pour aveugles avec ballon bourré de grelots. Charleroi y joue aussi. Mais sans Penneteau, bande de mauvaises langues. Faites vos jeux... Pour Charleroi-Courtrai, Vanderhaeghe rappelle son Deman de 46 berges, mais c'est Penneteau qui est tout rouillé. Le grand Nico fait son Munaron un soir de 83 à Lens, avec la boulette de Dewaest dans le rôle du caillou ch'ti (0-2). Mazzù réclame de l'humilité : " Charleroi a de petits joueurs et un tout petit coach. " Trop dur, Felice. ... rien ne va plus. Partage entre ex-faillis, Mouscron & Malines brisent la scoumoune : le RMP gomme son 0/9, le Kavé gratte son 1er point away (1-1). Après les karaokés flamands au Spelershome, Jankovic a bien fait de tenir sa théorie en langue picarde. Battu au Lierse, Zulte est bon dernier (3-1) : " Personne ne sait faire une passe chez nous " râle Bossut. Et DT Dury de regretter le bon temps où il n'était que T1. Waasland fesse le Cercle (1-0) : Van Geneugden a tout glané face aux rivaux directs, le roi des matches de la mort c'est lui. Et pas Staelens : en tribune, le carnassier De Boeck a souri. Le riff du ref. MPH gagne sur Luzon le duel des Calimeros : Bruges mate le Standard via sa pire copie saisonnière (3-0). Timmy affiche 57/62 des 11 mètres, preuve que ça valait le coup de chialer sur les pénos d'Ostende, 7 jours avant. 11 mini-minutes sur le pitch : après son transfert-marathon, Enoh se fait toujours désirer. Duchâtelet clôture sa Grande Semaine de l'Arbitrage et veut le C4 pour les refs nuls : " L'an passé, on a perdu le titre à cause d'eux. " Pour Luzon, c'était week-end de Grand Pardon : Duduche fait donc aussi Yom Kippour ? Restons positif : Kawashima ne s'est pas viandé, c'est donc bien lui " le meilleur gardien de Belgique " (sic Luzon). Kaba, c'est laid. À Anderlecht-Genk, Hasi & Proto font panpan cucul pour le panpan-péno des pré-pubères : Kabasele (Nathan, pas Christian...) arrache à Tielemans et Köteles rigole, le Mauve fait une allergie devant lui. Le Racing façon McLeish fournit le béton en plus des kilts et des partages : Sir Alex 2.2 râlait toujours d'avoir loupé un transfert mauve à 19 ans. Wasyl & Juhasz sont venus montrer leurs plâtres au kick-off. Et Michou a collecté les vieilles chaussettes pour les SDF avant l'hiver. Trends-Tendances. Lokeren-Ostende (3-1) ramasse les tendances du week-end : Maric honore le Super Sunday du Péno, Coulibaly le Grand Week-end duBristol Tomate (8 !), Ovono cotise avec Arslanagic & Courtois à la Journée Mondiale de la Commotion. Daknam sensibilisait au cancer du sein, Maes tripote la 2e place : Peter avait promis 4 jours de congé à ses ouailles, ce gus sait parler aux footeux. PAR ERIK LIBOIS - AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT