LUNDI

Balance ta balance. Après Marouane et Basic Fit, Johan propose le régime Boskamp. Opéré d'un caillot de sang, il a perdu 24 kg, bouffe du poisson et de la flotte, fini les dames blanches. Coucke tweete donc : " Bossie maigrit d'un coup quand on évoque un impôt sur la malbouffe. " Pour les busés Nzolo & Virant, il n'y aura pas de 3e test physique avant... février 2015 : pour Ref Jérôme, la perte sèche en matches non sifflés avoisinerait 20.000 boules.
...

Balance ta balance. Après Marouane et Basic Fit, Johan propose le régime Boskamp. Opéré d'un caillot de sang, il a perdu 24 kg, bouffe du poisson et de la flotte, fini les dames blanches. Coucke tweete donc : " Bossie maigrit d'un coup quand on évoque un impôt sur la malbouffe. " Pour les busés Nzolo & Virant, il n'y aura pas de 3e test physique avant... février 2015 : pour Ref Jérôme, la perte sèche en matches non sifflés avoisinerait 20.000 boules. Un corps de rêve. Le Lierse signe le portier Bajkovic, Stojanovic le happe au Partizazn Belgrade. Si son coach enchaîne les riffs-guitare à la télé serbe, le nouveau venu joue les gigolos à gourmette, cigares & petit boxer dans un clip soft-porn d'une brailleuse locale... sous le doux nom de Ramon Perez : " Je n'y peux rien, j'ai un beau corps. " Multi-opérations. Contrairement à Defour, Carcela les a vraiment gonflées, ses coucounettes : Mehdi est out 3 mois, l'aine doublée d'une pubalgie. Et Mavinga & Ruytinx n'y sont pour rien. À Charlton, la CEO Katrien Meire encense Duchâtelet : " Il a 10 ans d'avance " dit-elle. Sauf sur les maffieux parigauds : si le transfert d'Enoh traîne, ce serait pour un racket de 80.000 euros sous la menace. Tweets... À distance, c'est mieux pour se causer. Vanhaezebrouck traite Habibou de " menteur chronique. " 640 km plus loin, le Rennais traite Hein de " phacochère carburant au Red Bull ". Sur l'anatomie et les classiques pour enfants, Super Bibou peut mieux faire : " Son ventre est gros comme Pinocchio. " Le pif pousse définitivement du bide. ... en fuite. Michel Verschuerena raté le recyclage Médias sociaux de Steegen. Veille de rentrée universitaire, le Renard Argenté allume les students protestant contre la hausse du minerval : " Pour se saouler, ils ont toujours le temps et l'argent ! " A joindre d'urgence au célèbre " Les chômeurs sont des fainéants " et au mémorable " Un pour la semaine, un pour le week-end, les gamins actuels ne savent plus qui est leur père. " A quand un Almanach ? Pas trop. À Maasmechelen, Anderlecht omet la taille Patro : les clowns locaux, eux aussi mauves, ont refusé l'échange de maillots roses... et de stade malgré les 50.000 boulettes d'Herman. Pas grave, Kabasele est le néo-Messie des 11 mètres. Et Mitrovic re-propose le pion-minette, Defour étant resté chez Madame avec ses testicules. Conté virevolte sur le 5e, juste pour faire rager Papa Dury (3-5). Eisden ne rime donc pas avec Rupel-Boom, Geel & Ingelmunster. Tom is back. À Heist, qui n'est pas Knokke, le Standard vire les prouts-prouts : Watt & Trebel encagent pendant que Duduche, très populaire sur place, enchaîne les selfies (0-3). Luzon, qui n'étudie pas les rivaux de D1, avait ici prévu scouting & mise au vert, tout s'explique. Contre Alost, Bruges pèle les Oignons sans chialer : Buster Keaton De Sutter rebute sans sourire, chouette tout est comme avant (6-1). Pour la naissance de sa Lyla, Mehdi Bayat prévoit la méga-prime pour une victoire finale en Coupe : ses petits Carolos vénaux se paient Paira Daiza, Panda eupenois inclus (2-0). Gazon maudit. Le bonheur est dans le pré ultra-rapide : Coxyde & Brakel étripent Mouscron & Westerlo sur leur gazon synthétique. Malgré ses 11 Frenchies au kick-off, l'Excel plie aux pénos, le gardien local avait pourtant paumé 2 doigts dans une tronçonneuse (0-0, tab 3-2) : Westerlo valse chez la mère Olsa au tarif-gnome qu'il connaît si bien (6-1) : le Lierse 4 jours avant et Anderlecht jadis sont vengés. À la télé, le président met live les fûts en perce. La famille Knipping de Brakel irradie : les jumeaux Kjell & Kaj sont défenseurs, profs de gym et partagent 2 soeurs comme femmes, le 3e frère Lars est gardien réserve au RC Malines. Car à Genk, le Racing vainqueur n'est pas celui prévu : McLeish est fait tel un Rat par le confrère Pister (0-1). Pourtant, rien n'était truqué -Alianssi, c'est loin, hein Thierry ? Mise en bière. La Tongerlo blonde est élue Meilleure Bière du Monde : à Namur-Gand, Lepoint la joue triple pour ses Fêtes de Wallonie (1-3). Coach Hein voulait inverser le match, impossible vu la rentrée des students de Mister Michel : quoi, Habibou bosse l'explosion des molécules à l'UGent ? Malines doit se taper Dessel pour gagner (0-2) : ses propres fans ont refusé l'échange du match, c'est beau le respect de la Coupe. Pacovski s'en foutait, il est resté en Macédoine pour sa licence de coach. Super-Jelle. Pour FIFA 15, Defour est le meilleur de Belgique devant Suarez et... Viera (Standard). Tielemans est 7e avec les mêmes stats que... Sno (Westerlo) & Jali (Ostende). Puissance, endurance, détente : Van Damme a le plus gros moteur... du jeu entier, il développe plus de watts que Yaya Touré & Pogba. Au javelot aussi ? Waar is dat feestje ? Petit à petit, Bart Verhaeghe fait son nid : la Ligue Proparle de " rupture de la confiance " sur le dossier EuroStadium et avance le billot pour Steven Martens. Duchâtelet a zieuté le business plan du Parking C : " De la pure mégalomanie, un Lernout & Hauspie bis. " Pas grave, la Fédé sort son clip pour l'Euro 2016 : les joueurs s'adorent et le public aussi, tout ça n'était qu'un mauvais rêve. Et c'est signé Bonka Circus ? Pierre XII, Mehdi XIV. Venu signer ses bouquins au MediaMarkt de Gosselies, Van Buyten surprend tout le monde : " Je me verrais bien à Mons... " Dans l'équipe des avocats de Pierre François alors ? Gosselies en fête, Charleroi invite ses partenaires becqueter au Petit Versailles. Et Tainmont explique qu'il apprend le flamand sur internet : " Je parle à Geraerts, je ne comprends rien à ce qu'il me répond. " Fit, fit. Le PersonalPerformanceCentre brugeois fait une nouvelle victime : le médecin brugeois est remplacé par celui de Zulte... épaulé par son fils - on n'est jamais trop prudent. Dury s'est encore fait piller. Et sait pourquoi Jorgensen peine à l'allumage : Madame raconte à la télé que le sexe c'est tout le temps, même avant les matches. Madame Biset (Malines) doit faire ceinture dès J-2. Et pourtant Maxime ne décolle pas. Strip-tease. Le siège central d'Ohlala à Lendelede accueille un show bustiers & strings, les fillettes défilent avec des bonnets 75B aux couleurs de Courtrai, Cercle, Club, Ostende & Zulte. La marque-lingerie voulait consoler les clubs de la Province d'avoir sponsorisé les félons mauves le dimanche d'avant. 4 km plus loin, le Mauve est resté rose, Suarez taille la jarretelle de la Boerinneke : 1 but & 1 assist, El Artista est de retour, n'en déplaise au dépeceur Plet (0-2). Le Sporting engrange presque autant que le Standard 2013 : mauvais présage pour les play-offs ? Dur Alex... Avec nos victoires pesant 1,5 point, McLeish croit peut-être que les partages valent davantage : contre Charleroi, Genk gratte son 6e nul pour le derby-charbon (1-1). Mômes de la mine, Mazzù & Notaro connaissaient leur sujet : Super-Sub Kebano a buté-taclé comme le grand Neeskens, le vrai, l'unique sécateur. Enfant du club, Geraerts s'est senti un peu comme Lampard. Malgré sa présélection en Diable après 2 ans de diète, Mboyo s'est démené en vain. Le boycott des Genkois est contagieux : cette fois, les Ultras sont restés dehors. ... sed lex. Un nounours et un DVD de Chevallier & Laspalès pour Chihab à Noël ? Sale idée : Teddy-le-Courtraisien torpille et noie ses copains ch'tis, Mouscron aligne son 3e revers d'affilée, la flamiche est bien plate (3-0). Et la Ligue Pro n'a pas aimé, il n'y avait que 4 Belges sur 22 sur le vert. Y a un hic. Preuve queJankovic cause flamand nickel, Malines engrange tout à la maison (12 sur 15) : les bioniques Obradovic-Veselinovic plongent Waasland en coma éthylique (2-0). Addy y va d'un heading Premier League sur le groin de Van Damme : dommage juste que le Joachim local se soit pris pour son homonyme Jelle, jadis avec Onyewu. Vous avez dit insulte raciste ? Avalanche. Nouveau dimanche de pénitence pour Hodimont (P4 Liège) : l'équipe locale voit la queue du diable à Queue-du-Bois, une nouvelle défaite... 12-0, après 7 matches le différentiel affiche 0-113 ! Peut mieux faire : en 2011, Ster leur avait passé du 36-0. Durant l'été, tous les joueurs sont partis : le noyau réserve doit enchaîner 2 matches le dimanche, sentez la fatigue. Mais avec un T1-gardien de 61 ans nommé Henri Larondelle, logique de se faire trancher chaque week-end. Quoique : dimanche contre Bellevaux, c'est le duel des derniers. Pour qui le 1er pion ? Merci, l'Ingénieur. Les 2 meilleures défenses, 2 coaches quasi-scientistes et Kums en tribune : Gand-Lokeren devait forcément accoucher d'un vieux match bien opaque (1-1). Vanaken a marqué même si Vanhaezebrouck avait juré lui mettre 5 hommes en marquage. Depoitre aussi : " 6 buts & 3 assists, sans notre Lolo on ne serait pas dans le top 10 " claque Coach Hein. Lolo bis. Ciman se prépare à un savon de Duduche, à moins qu'il ne vise déjà le mercato hivernal. " On a un vrai problème tactique, certains ne se donnent pas à fond " : Luzon et les collègues dégustent, le Standard s'écrase face au Lierse (2-2). Ben oui : Van Damme s'est pris pour Gounongbé... puis Jan Zelezny, Kawashima a encore sucré les fraises. Et le confrère Bajkovic a montré que son doigté ne brillait pas que dans les clips suaves. Buteur à Sclessin comme face aux Mauves, Ngawa en a gardé pour chacun. Mais pour la peine, il retourne bientôt à Ujpest. Ou Iéna, c'est pire. Petit Lu. Fredje Vanderbiest a un beau costard mais zéro palmarès, MPH le lui rappelle après Ostende-Bruges (2-2). OK, Delferière a foiré ses pénos, le Club prépare déjà sa récusation comme pour Boucaut. Mais Ryan a sauvé ses Gazelles... même si devant Siani, ses intox à la Buffon n'ont pas marché. Sans Engels, Coucke gagnait une 2e fois après Kwiatkowski. PAR ERIK LIBOIS