Certains auraient bien vu Monaco et Saint-Etienne s'affronter en vue de garnir un peu plus leur vitrine de trophées. Et pourtant, ces deux équipes rateront l'ultime rendez-vous de la finale de la Coupe de la Ligue le 30 avril. Ce sont Strasbourg et Caen qui en éliminant ces deux formations, se sont arrogés le droit de concourir pour l'obtention du premier ticket européen de la saison.
...

Certains auraient bien vu Monaco et Saint-Etienne s'affronter en vue de garnir un peu plus leur vitrine de trophées. Et pourtant, ces deux équipes rateront l'ultime rendez-vous de la finale de la Coupe de la Ligue le 30 avril. Ce sont Strasbourg et Caen qui en éliminant ces deux formations, se sont arrogés le droit de concourir pour l'obtention du premier ticket européen de la saison. Mais ils veulent avant tout conserver leur place en Ligue 1. Car il se pourrait fort bien que le futur vainqueur (et donc européen) évolue la saison prochaine en Ligue 2 tant les deux équipes se battent depuis le début pour le maintien. Si dans le chef de Caen, néo-promu, il ne s'agit pas d'une surprise, cela le devient pour Strasbourg. L'entraîneur Antoine Kombouaré, responsable du football champagne de la saison passée, a été défenestré. Et son successeur Jacky Duguépéroux, capitaine de l'équipe de Strasbourg championne en 1979, n'est pas encore parvenu à extraire son club de la zone rouge. Pour cela, il compte avant tout sur une formation équilibrée autour de Mickaël Pagis, meilleur buteur du championnat, du Sénégalais Mamadou Niang et du Suédois Alexander Farnerud, le frère de Pontus qui évolue à Monaco. Sous la houlette de Patrick Remy, l'ancien entraîneur de Gand, Caen savait qu'il allait falloir lutter contre la relégation. Après un bon début de championnat, les néo-promus sont rentrés dans le rang. Caen n'a cessé de surprendre et s'est imposé à l'extérieur à Ajaccio, Sochaux et Auxerre avant d'étriller Monaco, pourtant invaincus depuis neuf matches. Quant à Strasbourg, il a sorti Lille et Saint-Etienne. ( S. Vande Velde) FRANCK RIBERY, révélation du championnat, quitte Metz, six mois après avoir débuté en Ligue 1, pour Galatasaray. CHRISTOPHE DUGARRY met un terme à sa carrière. EMMANUEL ADEBAYOR (Monaco) est condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir provoqué un accident de la route en septembre 2003. JEANI MAKOUM, le médian de Lille, s'est occasionné une entorse au genou à Sochaux et sera écarté des terrains pendant un mois. CHRISTOPHE BOUCHET, qui a quitté la présidence de Marseille, a vendu les 10 % de parts qu'il détenait depuis 2002 dans Eric Soccer, la holding qui coiffe la SA Olympique de Marseille. Il va également abandonner son poste au sein du Conseil d'administration de la Ligue (LFP). RIO ANTONIO MAVUBA, le médian défensif de Bordeaux, a reçu sa naturalisation française. BUTEURS : 1. Kallon (Monaco), Pagis (Straatsburg) 11 buts ; 3. Pauleta (PSG) 10 ; 4. Frei (Rennes), Benjani (Auxerre), Juninho (Lyon), Vahirua (Nice) 9. S. Vande Velde