GUILHERME BRA
...

GUILHERME BRA Un des bons gardiens brésiliens du moment, comme Eurelho Gomes ou Julio Cesar. Elancé, il est souverain dans le trafic aérien, tout en faisant valoir d'excellents réflexes au sol. Titulaire depuis trois ans, il commande l'une des défenses les plus intransigeantes du pays. En talent pur, seul le portier Igor Akinfeev du CSKA lui est supérieur en compétition russe. ROMAN SHISHKIN RUS Le moins doué des défenseurs moscovites. Remercié chez le voisin du Spartak pour ce motif, il a contre toute attente trouvé de l'embauche au Lokomotiv en 2010. Il compense ses manquements techniques par une frappe puissante sur coup franc qui lui a déjà valu quelques buts en championnat. JAN DURICA SVK Le patron de la défense, du haut de ses 29 ans. A l'image de Roland Juhasz au RSCA, il monte régulièrement au créneau sur phases arrêtées et s'avère redoutable de la tête. Il a été le guide du jeune Taras Burlak (21 ans), qui n'a toutefois pas saisi sa chance, cédant le relais à Manuel Da Costa cette saison. MANUELDACOSTA POR Né en France d'un père portugais et d'une mère marocaine, il a joué en Junior pour les Lusitaniens mais est l'objet depuis quelques semaines d'une cour assidue de la part des Lions de l'Atlas. Stoppeur intransigeant, il se révèle buteur aussi sur les montées. Lors de la victoire 4-2 sur le Zenit Saint-Pétersbourg, il a marqué à la fois d'une reprise du pied et de la tête. RENAT YANBAIEV RUS Back gauche, il est devancé en équipe nationale par Yuri Zhirkov, passé de Chelsea à l'Anzhi Makhatchkala cette saison. Il est capable d'évoluer sur le flanc droit aussi mais le sélectionneur Dick Advocaat n'en fait pas non plus une priorité. Pourtant, c'est un latéral moderne qui crée régulièrement le surnombre dans l'entrejeu. DMITRI TORBINSKIY RUS Un flanc droit dont le talent n'a d'égal que son irrégularité. C'est toujours tout ou rien avec lui. Et quand il n'est pas dans un bon jour, il a tendance à prendre un carton. Ce péché mignon explique pourquoi l'entraîneur José Couceiro lui préfère de temps en temps le Nigerian Victor Obinna ou le Bosniaque Senijad Ibricic. DMITRI LOSKOV RUS La légende vivante du club, puisqu'il était déjà titulaire contre Anderlecht lors de la double confrontation entre les deux équipes en 2001. Agé de 37 ans, il est toujours l'inspirateur des hautes £uvres. S'il n'a plus le même volume de jeu qu'autrefois, il se signale toujours par une frappe pure sur coup franc et est le chouchou des supporters. DENIS GLUSHAKOV RUS Le successeur tout désigné de Dmitri Loskov, doté lui aussi d'un bon tir à distance. Il se replie souvent dans son camp pour acheminer ensuite le ballon vers l'avant. C'est le véritable box-to-box du Lokomotiv. VLADISLAVIGNATIEV RUS Un flanc qui peut jouer indifféremment des deux côtés mais qui est posté le plus souvent à gauche afin de pouvoir rentrer dans le jeu. Tour à tour passeur ou buteur, il entre en concurrence avec le nouveau venu Alberto Zapater, arrivé du Sporting Portugal. DMITRI SYCHEV RUS Attaquant emblématique, qui a roulé sa bosse à l'OM notamment, il a connu une année chaotique, au point d'entrer en ligne de compte pour un transfert. Personne n'a voulu de lui et le joueur a repris du poil de la bête, sans arriver à son niveau d'antan toutefois. MAICON BRA Un poison pour les défenseurs, qui se double d'un voleur de buts. Au même titre que DmitriSytchev, il doit composer avec la venue de Felipe Caicedo, pour qui le club a cassé sa tirelire cette année : 7,5 millions d'euros. Soit 6 de plus que le montant déboursé pour Manuel Da Costa.