Yorik Torreele, le CEO du Lierse Kempenzonen, soupire. Plus rien ne va. Samedi, les Jaune et Noir ont eu une occasion à la fin de leur match au Lisp, à 0-0, mais ils ne l'ont pas concrétisée et Heist a marqué sur la phase suivante. Dans des cas pareils, il ne faut surtout pas se lamenter. " J'ai vécu une situation similaire à l'Antwerp à l'automne 2016. Il faut continuer à se battre même quand c'est difficile. Il...