En novembre, Jemima Sumgong, la championne olympique de marathon à Rio, en 2016, a été convaincue de dopage à l'epo et suspendue pour quatre ans. Asbel Kiprop, champion olympique à Pékin 2008 et triple champion du monde (2011, 2013, 2015) sur 1.500 mètres, a été contrôlé positif à la même substance en mai. Il a avoué avoir été une fois prévenu d'un contrôle et une autre fois avoir...