La scène se passe le 28 février 1966 : l'arbitre Franz Geluck donne une autre dimension au derby Anderlecht-Daring Club de Bruxelles en sifflant un penalty à la 85e minute de jeu. Les Molenbeekois sont certains que Van Achter n'a pas touché le ballon de la main. Pour les Mauves, c'est une aubaine car ils se sont cassés les dents sur la défense de leur voisin. Jef Jurion ouvre enfin la marque. Le président du Daring, ...

La scène se passe le 28 février 1966 : l'arbitre Franz Geluck donne une autre dimension au derby Anderlecht-Daring Club de Bruxelles en sifflant un penalty à la 85e minute de jeu. Les Molenbeekois sont certains que Van Achter n'a pas touché le ballon de la main. Pour les Mauves, c'est une aubaine car ils se sont cassés les dents sur la défense de leur voisin. Jef Jurion ouvre enfin la marque. Le président du Daring, Marcel Fluche, monte alors sur le terrain - C'est un scandale, on ne peut pas jouer à 11 contre 12. On rentre au vestiaire... . 30.000 spectateurs, mais personne n'a jamais vu cela. Les Daringmen soulignent que Geluck a toujours éprouvé de la sympathie pour les Mauves. Ils ajoutent que le café de Geluck à la Gare du Midi, le Ville de Bruges, est un repaire anderlechtois. Toujours est-il qu'en plus du score de forfait, on s'attend à de lourdes sanctions à l'égard du Daring. Marcel Fluche ne regrette pas sa décision (" J'ai voulu prouver que l'arbitrage n'est pas à la hauteur en Belgique ", dit-il) avant de comparaître devant les juges du Comité sportif, étonnés de le voir arriver avec un gros dossier sous le bras. Tout le monde se méfie car le président du Daring est un tribun, un redoutable orateur jamais à court d'arguments. De plus, c'est un ancien journaliste sportif réputé (La Nation Belge, un titre qui a disparu à la fin des années 50) qui connaît la musique. Fluche s'en tire avec un blâme. Quand il en parle, Jean-Paul Colonval dit encore : - Il ressemblait àJules César. Fluche, en tout cas, a un regard d'expert et recrute souvent juste et bien tout au long de sa présidence de 1957 à 1969 : Colonval qui a été meilleur buteur de D1 avec Tilleur (25 buts en 1964-65), des Anglais ( Etheridge, Westlake, Malloy), des Congolais ( Assaka, Mayunga), des Français ( Salem, Michelin), etc. C'est un visionnaire qui en 1965 a la joie d'assister au premier match européen disputé à Molenbeek : 1-3 contre l'AIK Stockholm. Il a des idées plein la tête pour moderniser son club. En 1969, Marcel Fluche est emporté par une crise cardiaque au match Lierse-Standard. La perte est immense pour son club, rebaptisé Daring de Molenbeek en 1970 et qui va changer d'époque. Un nouveau leader arrive du monde du bâtiment : Jean-Baptiste L'Ecluse. Le club est en D2 et s'impose de très gros sacrifices financiers qui plombent la trésorerie, ce qui débouche en 1973 sur la fusion avec le Racing White. PROPOS RECUEILLIS PAR PIERRE BILIC