Ce soir, l'Inter saura s'il peut encore convoiter trois trophées cette saison. S'il élimine Barcelone, il disputera la finale de la C1 pour la première fois depuis 1972. Sa dernière victoire en Coupe d'Europe des Clubs champions remonte déjà à 1965.
...

Ce soir, l'Inter saura s'il peut encore convoiter trois trophées cette saison. S'il élimine Barcelone, il disputera la finale de la C1 pour la première fois depuis 1972. Sa dernière victoire en Coupe d'Europe des Clubs champions remonte déjà à 1965. L'Inter qui a pris la mesure du Barça la semaine dernière est nettement plus fort, tactiquement et mentalement, que la phalange qui a été battue par les Catalans en novembre dernier, essuyant face à Barcelone son unique revers européen cette saison, avant d'aligner six victoires de rang en Ligue des Champions. Le match-aller n'a connu qu'un incident, la réaction de rage de Mario Balotelli au terme de la rencontre. Balotelli, qui avait espéré être titularisé, n'avait pu dissimuler sa déception, sur le banc, et son entrée au jeu, en fin de partie, avait été pour le moins molle, au point qu'une partie des supporters l'ont hué. Furieux, le footballeur a ôté son maillot de l'Inter et l'a jeté au sol avant d'être ramené à la raison sans ménagement par plusieurs coéquipiers. Deux jours plus tard, Balotelli a présenté ses excuses mais les observateurs pensent que les jours de Balotelli à l'Inter sont désormais comptés. Vendredi, le président Massimo Moratti l'a renvoyé dans ses pénates afin de calmer les esprits. En guerre froide avec l'entraîneur, José Mourinho, pendant un mois et demi, Balotelli rejouait depuis quelques semaines. La semaine dernière, Marcello Lippi a déclaré ne pas souhaiter reprendre l'avant dans sa sélection pour le Mondial. " L'Inter £uvre d'arrache-pied à sa maturation mais ce processus n'est pas encore achevé ", a-t-il fait remarquer. En revanche, le médian néerlandais Wesley Sneijder, spécialiste attitré des coups francs, fait l'unanimité. Une éventuelle qualification (qu'il pourrait manquer puisqu'il souffre d'une légère élongation) pour la finale de la Ligue des Champions aurait un piment particulier pour lui, puisqu'elle a lieu au stade Santiago Bernabeu du Real, dont Sneijder portait le maillot la saison passée, avant d'être poussé vers la sortie. LA JUVENTUS remue ciel et terre pour embaucher Rafael Benitez, l'entraîneur espagnol de Liverpool, sous contrat jusqu'en 2014, et succéder à Alberto Zaccheroni. Elle courtise également Beppe Marotta, le directeur sportif de la Sampdoria. AlessandroDelPiero, lui, dément sur Facebook émigrer aux Etats-Unis, plus précisément aux New York Red Bulls, au terme de la saison. " Je me rends bel et bien aux Etats-Unis mais pour des vacances ", précise Del Piero, qui espère rester encore au moins une saison à la Juve. L'AS ROME affronte l'Inter en finale de la Coupe le 5 mai. Elle a perdu le match-retour des demi-finales à Udinese (1-0) mais elle avait remporté l'aller 2-0. C'est la cinquième confrontation des deux clubs à ce stade en six ans. La Roma s'est imposée en 2007 et en 2008, de même que la saison passée, mais c'est la première fois qu'elle peut viser à la fois le titre et la Coupe. COUPE D'EUROPE. L'Inter et l'AS Roma étant tous deux qualifiés pour la Ligue des Champions et se disputant la Coupe d'Italie, un billet européen se dégage, en faveur du septième de la Serie A. ADRIAN MUTU (Fiorentina) est suspendu neuf mois pour dopage. Il pourra rejouer la dernière semaine d'octobre 2010. L'avant roumain a été contrôlé positif à la sibutramine, un coupe-faim, le 10 janvier à l'issue de Fiorentina-Bari, un match durant lequel il a marqué un but, et le 20 janvier après Lazio-Fiorentina, au cours duquel il a inscrit deux goals. Il risquait un an de suspension mais Mutu, qui souhaite rester à la Fiorentina, est déçu : " Je n'ai même pas demandé de contre-analyse, préférant plaider coupable. " LIVOURNE est officiellement descendant depuis le week-end dernier. PAR GEERT FOUTRÉ