Sa série de buts a été interrompue par une suspension en Bundesliga mais sur la scène européenne, Rafael van der Vaart reste précieux à Hambourg. Dans le deuxième match du groupe A de la Coupe UEFA, face au Viking Stavanger, le Néerlandais a une fois de plus ouvert la marque et lancé le HSV vers une victoire 2-0. L'ancien Ajacide a pris à son compte quatre des cinq buts du HSV en quatre joutes UEFA, l'autre but étant marqué par Benjamin Lauth. Le succès sportif de van der Vaart prouve qu'il s'est bien intégr...

Sa série de buts a été interrompue par une suspension en Bundesliga mais sur la scène européenne, Rafael van der Vaart reste précieux à Hambourg. Dans le deuxième match du groupe A de la Coupe UEFA, face au Viking Stavanger, le Néerlandais a une fois de plus ouvert la marque et lancé le HSV vers une victoire 2-0. L'ancien Ajacide a pris à son compte quatre des cinq buts du HSV en quatre joutes UEFA, l'autre but étant marqué par Benjamin Lauth. Le succès sportif de van der Vaart prouve qu'il s'est bien intégré. Le club de Daniel Van Buyten et Emile Mpenza s'est qualifié pour l'UEFA via la Coupe Intertoto. En plus, il signe un excellent cham- pionnat, puisqu'il est troisième, derrière le Bayern et Brême. " Parfois, je me surprends ", reconnaît l'international néerlandais dans les colonnes du Kicker. " Tout va incroyablement bien. Je profite pleinement de ma forme car je sais pertinemment que je ne pourrai tenir un niveau pareil toute une saison. Six buts en neuf matches de championnat, c'est la moyenne d'un grand buteur ". Les supporters sont aux anges. Ils ont rebaptisé le HSV Hamburger Spass Verein (Club hambourgeois de plaisir) tandis que Der Kleine Engel est rapidement devenu leur nouveau chouchou. " Nous réalisons notre meilleur début de l'histoire du club. Nous vivons sur un petit nuage. On s'intéresse beaucoup à moi parce que je suis nouveau et que je trouve facilement le chemin du but ". L'apport de l'entraîneur, Thomas Doll, ancien international, est considérable. Il a rendu confiance aux joueurs depuis son embauche, le 17 octobre 2004, en remplacement de Klaus Toppmöller. Il a fait progresser tous les nouveaux venus, embauchés sur base de l'excellent appareil de scouting du directeur sportif, Dietmar Beiersdorfer, qui a découvert 17 joueurs du noyau actuel. Grâce à lui, tous atteignent un niveau supérieur. Beiersdorfer le confirme : " Les footballeurs prennent beaucoup de plaisir à jouer et profitent manifestement de leur succès actuel. Je n'ai jamais vécu pareille harmonie depuis des années, ni ici ni dans d'autres clubs. Nous verrons où notre aventure nous mènera ". Wolfgang Wolf a été renvoyé après deux ans et 185 jours du FC Nuremberg. Martin Demichelis (24 ans), le défenseur international argentin du Bayern, rempile jusqu'en 2010. Moins bonne nouvelle de Roque Santa Cruz : touché aux ligaments croisés du genou, il est sur la touche pour un semestre au moins. Roy Makaay est soulagé : il a mis fin à une disette de 1.124 minutes en marquant contre le Werder Brême. BUTEURS : 1. Klose (Brême) 12 buts ; 2. H. Altintop ('Lautern) 10 ; 3. Smolarek (Dortm.) 9. 19/11 Werder Bremen - Wolfsburg, Bielefeld - Bayern M., Mainz 05 - Frankfurt, Stuttgart - Hannover, Kaiserslautern - Nürnberg, Dortmund - Hertha BSC, M'gladbach - Leverkusen, Köln - Schalke 04, Hamburg - Duisburg F. VANHEULE