Il n'y a guère de chances que l'international hollandais du HSV lui reste fidèle. Néanmoins, la popularité de Rafael van der Vaart, capitaine, n'en pâtit pas. Les supporters hambourgeois continuent à le porter aux nues. Il a remporté l'élection du Sportif 2007, organisée pour la troisième fois par le Hamburger Abendblatt.
...

Il n'y a guère de chances que l'international hollandais du HSV lui reste fidèle. Néanmoins, la popularité de Rafael van der Vaart, capitaine, n'en pâtit pas. Les supporters hambourgeois continuent à le porter aux nues. Il a remporté l'élection du Sportif 2007, organisée pour la troisième fois par le Hamburger Abendblatt. Pourtant, l'été dernier, on le surnommait Van der Verrat ( Verrat signifiant traîtrise) suite à son flirt avec Valence, qui semblait prête à verser 22 millions pour ses services. Quelques mois plus tard, ses coéquipiers ont fait fabriquer un maillot orné du même quolibet et l'ont offert à un van der Vaart penaud à l'occasion de la fête de Noël. Il est parvenu à sourire quand même car depuis l'été, il a regagné son crédit. Bien plus que le coach, son compatriote Huub Stevens, le médian est considéré comme celui qui a ranimé Hambourg. Rafa est l'inspirateur et la figure de proue d'une équipe qui reste sur les talons du Bayern et du Werder, grâce à un jeu sobre. Van der Vaart a marqué neuf buts en 14 matches au premier tour. A trois reprises, le HSV s'est ainsi imposé par le plus petit écart. Depuis 2005, ses T-shirts sont les plus convoités à la boutique du club. Durant la saison actuelle, le HSV en a écoulé 7.000 exemplaires, nettement plus que ceux de Mohamed Zidan (3.500) et Vincent Kompany (3.000). Néanmoins, le départ du Hollandais volant semble imminent. Il a repoussé une augmentation salariale de 1,5 million, qui portait ses émoluments annuels à quatre millions. " Je ne signe pas ", a-t-il déclaré sur le site du club. " Je rêve de me produire pour un grand club d'un autre championnat. Je n'aurai plus cette chance si je joue ici jusqu'en 2012 ". Hambourg exige un minimum de 20 millions. Van der Vaart prépare des adieux de classe à Hambourg, un club avec lequel il a bâti une relation qui dépasse le cadre du travail. " Je souhaite remercier les supporters en gagnant un trophée ". Entre-temps, il flirte outrageusement avec la Juventus, qui est prête à débourser 17 millions pour le milieu offensif. " J'aimerais beaucoup jouer pour ce club ", souligne Van der Vaart. Claudio Ranieri, le coach de la Juve, a réagi dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. " Je ne pense pas qu'il soit transféré chez nous ". JÜRGEN KLINSMANN (43 ans) succédera à Ottmar Hitzfeld comme entraîneur du Bayern la saison prochaine. Ce sera le premier mandat de club de l'ancien sélectionneur de la Mannschaft. KEVIN KURANYI (25 ans, Schalke 04) souffre d'une pneumonie. Son club vient d'embaucher un talent géorgien de 17 ans, Levan Kenia, du Lokomotiv Tiflis. Son contrat, valable jusqu'en 2012, n'entrera en vigueur que le 18 octobre 2008, à ses 18 ans. Kenia joue pour le moment avec les - 19 ans. GARY DE GRAEF (33 ans, ex-Antwerp), l'arrière gauche belge, s'est déchiré les ligaments de la cheville droite durant un stage avec le SC Paderborn. LEVERKUSEN pourra compter sur l'international allemand PatrickHelmes la saison prochaine. L'avant de 23 ans a été transféré librement du FC Cologne (D2). NUREMBERG est parvenu à transférer Jan Koller (34 ans) de Monaco. L'avant tchèque a signé jusqu'en 2010. ENERGIECOTTBUS loue Michal Papadopulos (22 ans), un avant du Bayer Leverkusen, jusqu'en fin de championnat. FRIEDHELM FUNKEL (54 ans) entraînera l'Eintracht Francfort jusqu'en juin 2009. Il reçoit aussi une augmentation de 200.000 euros, ce qui lui fait 800.000 euros par an. LE HERTBA BSC a embauché l'avant brésilien de Zurich, Raffael (22 ans). Celui-ci a signé pour quatre ans. Son transfert a coûté 4,5 millions d'euros. Il est le cinquième Brésilien de la sélection du coach suisse Lucien Favre. En 77 matches pour le FC Zurich, il a marqué 39 buts. FRÉDÉRIC VANHEULE