Après sa défaite 1-0 en Ecosse, au match aller des barrages, les Pays-Bas étaient sens dessus dessous. La presse a posé des questions gênantes aux internationaux les plus expérimentés. Ils ont eu du mal à se dépêtrer de la situation. Un seul joueur néerlandais a été clair : " Je trouve que nous avons commencé la rencontre beaucoup trop mollement. Quand on joue bien, on doit battre l'Ecosse, point à la ligne ". Rafael van der Vaart, alors âgé de 20 ans, a été honnête.
...

Après sa défaite 1-0 en Ecosse, au match aller des barrages, les Pays-Bas étaient sens dessus dessous. La presse a posé des questions gênantes aux internationaux les plus expérimentés. Ils ont eu du mal à se dépêtrer de la situation. Un seul joueur néerlandais a été clair : " Je trouve que nous avons commencé la rencontre beaucoup trop mollement. Quand on joue bien, on doit battre l'Ecosse, point à la ligne ". Rafael van der Vaart, alors âgé de 20 ans, a été honnête. Cet instant a sans doute été plus important que la victoire 6-0 au match retour, durant lequel une équipe nationale rajeunie a attaqué les Ecossais comme il le fallait. Nouveau capitaine, Rafael van der Vaart s'est érigé en leader d'une nouvelle génération, où on retrouve également Arjen Robben, Wesley Sneijder, Robin van Persie, Nigel de Jong et John Heitinga. Le 30 novembre dernier, il a inscrit un but qui illustre parfaitement sa vision du jeu et son style. Nicolae Mitea lui a adressé un centre de la gauche mais le ballon est arrivé dans le dos de Van der Vaart, qui a plongé vers l'avant pour le reprendre du talon et le propulser dans le but. C'est sans doute un des plus beaux buts de tous les temps dans le championnat hollandais. En outre, le capitaine ouvrait la marque dans son duel face à Feyenoord, le grand rival de l'Ajax. Une action qui démontrait bien le talent naturel et l'instinct de Van der Vaart. Jusqu'à présent, la vie de Rafael est digne d'un conte de fées. Ce jeune garçon banal est devenu une étoile du football, dont la réputation dépasse les frontières. Un jeune footballeur ne peut rêver plus belle existence. Comme tant d'autres talents bataves, il est issu du centre de formation de l'Ajax. Il a effectué ses débuts en équipe fanion du club d'Amsterdam à 17 ans et deux mois. Un an plus tard, il défendait déjà les couleurs de sa nation. A 20 ans, il devient capitaine de l'Ajax et est déjà indispensable à l'équipe nationale. Pour compléter le conte de fées, ajoutons que son amie est une des femmes les plus convoitées des Pays-Bas : Sylvie Meis. L'ancienne animatrice de MTV est actrice dans un feuilleton néerlandais et a cinq ans de plus que son ami. Récemment, elle a participé à une série TV sur les femmes des joueurs. On compare volontiers ce couple avec un autre duo glamour, David et VictoriaBeckham. Rafael et Sylvie préfèrent éviter ce genre de comparaisons car les dérives des Beckham leur sont étrangères. Après être arrivé au faîte de son sport, Rafael van der Vaart a traversé une période difficile. Ces derniers mois ont été pénibles mais ce n'est pas inhabituel pour un jeune joueur. Cependant, on a imputé les prestations, moindres, de l'Ajacide, à sa relation amoureuse. " Je n'aime pas que les journaux écrivent que Sylvie et moi allons de fête en fête et qu'ils considèrent que c'est là l'explication de moins bonnes prestations. Nous sortons très rarement, en fait ". Potins et prestations décevantes n'ont pas déstabilisé Van der Vaart. Il conserve sa sérénité et il ne précipite pas les choses, y compris dans sa relation amoureuse. " Nous n'habitons pas encore ensemble. Je me plais chez mes parents ", explique Van der Vaart, qui mène une vie pour le moins étrange. En effet, il a grandi dans une caravane, à Heemstreek, à 25 kilomètres à l'ouest d'Amsterdam. Bien qu'il soit très attaché à son pays natal, Van der Vaart semble voué à un gros transfert en Espagne. Ses plus grands supporters habitent en Andalousie, à Chiclana de la Frontera, près de Cadix. Dans les rues, beaucoup de gens se baladent avec un maillot de l'Ajax frappé de son nom. Ses grands-parents û Rafael et Dolores Garcia û en sont originaires. Ils font partie de la première génération de travailleurs espagnols à avoir émigré aux Pays-Bas. Leur fille a épousé un Néerlandais. Peu avant la naissance de Rafael, ses grands-parents sont retournés en Espagne. Il leur rend visite deux fois par an. Rafael est très complet. Une touche de balle parfaite, des passes précises, un bon tir à distance, de la vista, du fanatisme, de la créativité, de la force dans les duels... Il a tout. " Il n'est pas nécessaire de lui dire ce qu'on attend de lui car il le sait pertinemment ", a commenté Ronald Koeman, l'entraîneur de l'Ajax, pendant la trêve hivernale. " Il veut prouver qu'il peut mieux faire ". Sa confiance a pâti des revers qu'il a connus, en particulier l'élimination en Ligue des Champions et sa méforme personnelle. D'autres grands footballeurs néerlandais ont vécu pareil passage à vide au début de leur carrière. Cette expérience va l'endurcir. On a compris que Rafael van der Vaart était devenu un homme après la victoire 2-1 de l'Ajax face au PSV Eindhoven. Il revenait alors de blessure et s'attendait à être titularisé. Pour le ménager, Koeman l'a placé sur le banc. Lorsqu'il a enfin pu entrer au jeu, il a délivré l'assist de la victoire, une victoire capitale pour le championnat. Il a étalé sa motivation et sa rage de vaincre. " Evidemment, je suis content de cette victoire mais je suis quand même déçu d'avoir fait banquette ". En équipe nationale aussi, il lui arrive de tâter du banc, mais dès qu'il monte au jeu, il assume ses responsabilités comme s'il était international depuis des années. Il est le meilleur de la jeune génération qui pointe du nez aux Pays-Bas. Il peut appréhender l'EURO portugais avec sérénité. En 2006, en Allemagne, il brillera de tout son éclat. Au Mondial de Munich, dont il a obtenu la médaille d'argent, Johan Cruyff avait 27 ans. Ruud Gullit en avait 25 quand il a été champion d'Europe, à Munich, en 1988. En 2006, Van der Vaart aura 23 ans. Peut-être son rêve deviendra-t-il réalité. Rafael van der Vaart (1m74, 70 kg, né le 11/02/1983) est arrivé à l'Ajax à 10 ans en provenance d'un club amateur, De Kennemers Beverwijk. Avant le week-end dernier, il avait disputé 92 matches et inscrit 46 buts. Avec l'équipe nationale il compte 15 sélections et 3 buts.Frédéric Van Heule" Il sait toujours CE QU'ON ATTEND DE LUI " (Ronald Koeman)