La catastrophique saison écoulée a laissé des traces dans le bilan de la Juventus, qui a enregistré une baisse de 5,1 millions par rapport à l'année précédente conclue avec 20,8 millions de pertes. Bien que cette somme ne soit pas astronomique, le conseil d'administration a décidé au terme de sa réunion trimestrielle de serrer la vis parce que le prochain exercice est déjà annoncé comme déficitaire également. Rien d'étonnant à cela quand on sait que jusqu'à la réunion, le club avait déjà dépensé 42 millions (sans compter les locations comme celle de Marco Motta) et n'avait rien encaissé de ses ventes ( Sebastian Giovinco a été prêté à Parme pour 500.000 euros et Suédois Albin Ekdal est parti en copropriété à Bologne pour 2,5 millions). Et comme, le nouveau président, Andrea Agnelli, a encore envie de frapper deux ou trois gro...

La catastrophique saison écoulée a laissé des traces dans le bilan de la Juventus, qui a enregistré une baisse de 5,1 millions par rapport à l'année précédente conclue avec 20,8 millions de pertes. Bien que cette somme ne soit pas astronomique, le conseil d'administration a décidé au terme de sa réunion trimestrielle de serrer la vis parce que le prochain exercice est déjà annoncé comme déficitaire également. Rien d'étonnant à cela quand on sait que jusqu'à la réunion, le club avait déjà dépensé 42 millions (sans compter les locations comme celle de Marco Motta) et n'avait rien encaissé de ses ventes ( Sebastian Giovinco a été prêté à Parme pour 500.000 euros et Suédois Albin Ekdal est parti en copropriété à Bologne pour 2,5 millions). Et comme, le nouveau président, Andrea Agnelli, a encore envie de frapper deux ou trois gros coups sur le marché, il faut bien que des joueurs partent de gré ou de force pour renflouer les caisses. Tout a été mis en £uvre pour que 13 éléments partent. En fait, ces footballeurs pèsent 67,4 millions bruts de salaires par an, un montant que le club ne pourra pas supporter sans Ligue des Champions. D'ailleurs depuis la saison dernière, la Juve ne verse plus des émoluments aussi importants et les 5 millions bruts de Felipe Melo ne pèsent pas lourd par rapport aux 9 millions de David Trezeguet ni même les 7 d' Amauri. Si la direction aimerait se séparer de Trezeguet c'est aussi parce que le Français arrive en fin de contrat et qu'il s'agit là d'une dernière occasion de le monnayer. Parmi les joueurs liés jusqu'en juin 2011, il y a Mauro Camoranesi. La vente du ténébreux milieu ne rapportera pas d'indemnité mais le club économisera les 6,2 millions bruts de son salaire. Après avoir refusé Hercules, Alicante, River Plate, Olympiacos et le PSG, le joueur avait trouvé un terrain d'entente avec Birmingham mais une bagarre entre deux managers a fait sauter la signature le week-end dernier. Le discours vaut également pour JonathanZebina (5millions) et HosanSalihamidzic (4). En revanche, la cession de ChristianPoulsen (contrat jusqu'en 2012 et 6,6 millions bruts par an) à Liverpool a rapporté 5,5 millions en deux annuités et 1,2 si certains objectifs sont atteints. Les autres joueurs dont la Juventus souhaite ardemment se séparer sont ZdenekGrygera (mise à prix 3,5 millions), Fabio Grosso (2). Quant au directeur général GiuseppeMarotta, il négocie ferme pour Tiago dont il espère retirer 5,5 millions à l'Atletico Madrid, Vincenzo Iaquinta, Amauri, Diego et Felipe Melo. FRANCESCO TOTTI habille l'AS Rome. Comme le contrat avec l'équipementier est arrivé à terme et dans l'attente de signer le nouveau bail, la direction a décidé que l'équipe porterait jusque-là les polos de la ligne de vêtements signés par il Capitano. ADRIANO, l'avant de l'AS Rome, a été acquitté par le tribunal de Rio de Janeiro à propos de ses présumées relations avec d'importants narcotrafiquants. Le joueur a été mêlé dans une enquête sur la vente de drogues à cause de deux photos sur lesquelles on le voyait former avec les doigts les initiales F. B. de Fabiano Atanasio da Silva, un des chefs des narcotrafiquants brésiliens. CESARE PRANDELLI a débuté son parcours avec l'équipe nationale par une défaite contre la Côte d'Ivoire. (0-1, Kolo Touré à la 55e). Si le nouveau sélectionneur a révolutionné le noyau, il a quand même conservé le bloc de la Juventus dont le jeu n'a pas dû l'enchanter. Et si son attaque a également fait preuve de beaucoup d'engagement, elle ne pouvait marcher du premier coup. Il ne fallait pas attendre de miracle d'un trio composé d' Amauri qui, malgré ses deux goals en Europa League contre de modestes Irlandais, est en crise technique depuis février 2009, Mario Balotelli, un débutant, et Antonio Cassano, un revenant qui n'est pas en forme. L'INTER a reçu 48,759.000 euros pour sa participation à la dernière Ligue de Champions. Jamais jusqu'à présent un club n'avait encaissé un tel montant depuis la création de la nouvelle formule voici 18 ans. A cela, il faut ajouter les 900.000 euros pour le titre et les 950.000 pour la Coupe d'Italie en attendant la Supercoupe d'Italie et celle d'Europe qui rapporte 2,5 millions au vainqueur et 2 au perdant. JAVIER ZANETTI (37 ans), le défenseur de l'Inter, a prolongé jusqu'en 2013. Avec ses 700 matches sous le maillot nerazzurro (504 championnat, 59 Coupe, 5 Supercoupe, 132 en coupes d'Europe), l'argentin est le 4 au classement des plus fidèles derrière Paolo Maldini (Milan, 902), Franco Baresi (Milan, 719) et Giuseppe Bergomi (Inter, 758). NICOLAS RIBAUDO