Thomas Lemar, Kylian Mbappé, Fabinho, Tiemoué Bakayoko, Bernardo Silva... Leonardo Jardim a l'art de faire progresser les jeunes footballeurs. L'entraîneur portugais, âgé de 43 ans, a été champion de France avec l'AS Monaco et a atteint les demi-finales de la Ligue des Champions la saison passée. Il a confié ses secrets à France Football. " Un jeune joueur doit progresser à tous les niveaux : technique, tact...

Thomas Lemar, Kylian Mbappé, Fabinho, Tiemoué Bakayoko, Bernardo Silva... Leonardo Jardim a l'art de faire progresser les jeunes footballeurs. L'entraîneur portugais, âgé de 43 ans, a été champion de France avec l'AS Monaco et a atteint les demi-finales de la Ligue des Champions la saison passée. Il a confié ses secrets à France Football. " Un jeune joueur doit progresser à tous les niveaux : technique, tactique et physique mais il doit aussi améliorer son comportement, apprendre à opérer des décisions, etc. J'ai bénéficié d'une certaine formation dans ces domaines et je peux leur transmettre mon savoir. C'est peut-être plus facile de parler de tirs et de dribbles mais le football ne se résume pas à ça. " Jardim, qui entraîne le club de la principauté depuis 2014, affirme travailler ainsi depuis ses débuts. " On commence seulement à en parler en France mais j'ai déjà procédé ainsi au Sporting Lisbonne, à Braga et à l'Olympiacos. Kostas Manolas joueen défense à l'AS Rome. Je l'ai repéré dans un petit club. William Carvalho vient du Cercle Bruges et est désormais international. " Combien de temps lui faut-il pour repérer un grand talent ? " Je ne perds pas mon temps avec un gardien qui mesure 1m70. Pour évoluer au sommet, il faut au moins mesurer 1m80. Je ne perds pas non plus mon temps avec un ailier qui manque de vitesse, de technique et n'est pas capable de mettre la pression. La technique est difficile à acquérir. En travaillant d'arrache-pied, on peut gagner 2 à 3 % sur ce plan. La vitesse peut s'améliorer de 10 à 15 %. Non, il faut travailler d'autres aspects. On peut améliorer son jeu de position, son comportement et sa prise de décisions de 80 %. C'est dans ces domaines que je travaille le plus pour faire progresser mes joueurs. " Sur quels aspects Jardim insiste-t-il pendant les entraînements ? " Un joueur qui arrive une minute en retard, ce n'est pas important. Ce qui compte, c'est son contenu et les conventions prises en équipe sur le terrain. Là, ils n'ont pas droit à l'erreur. Je suis sévère. " STEVE VAN HERPE