LUNDI ROUCHE MAUVE

Le mauve leur va si bien. Clair, Jova et Mbokani ont ouvert une brèche chez les ex-champions de Sclessin. De Camargo nie les rumeurs de retour au Standard... mais n'exclut pas un trip mauve : " Ça me dirait bien de reformer le trio magique avec Milan et Dieu... " En période christique, logique que Judas repointe son pif. Pour Proto, le trajet inverse est exclu : " Signer au Standard ? Seulement si je n'ai rien d'autre pour nourrir mes gosses. " Préparez les fumigènes. Gillet sur la sellette, la direction mauve charge ses scouts de repérer un nouveau back : " Je n'ai pas peur, c'est juste pour me réveiller. " Avec l'appui de Coach John, qui refuse le CV de Rosales (Twente, ex-Gand).
...

Le mauve leur va si bien. Clair, Jova et Mbokani ont ouvert une brèche chez les ex-champions de Sclessin. De Camargo nie les rumeurs de retour au Standard... mais n'exclut pas un trip mauve : " Ça me dirait bien de reformer le trio magique avec Milan et Dieu... " En période christique, logique que Judas repointe son pif. Pour Proto, le trajet inverse est exclu : " Signer au Standard ? Seulement si je n'ai rien d'autre pour nourrir mes gosses. " Préparez les fumigènes. Gillet sur la sellette, la direction mauve charge ses scouts de repérer un nouveau back : " Je n'ai pas peur, c'est juste pour me réveiller. " Avec l'appui de Coach John, qui refuse le CV de Rosales (Twente, ex-Gand). Crochet (pas) malin. A Malines Ghomsi fournit du grain à moudre à De Wever, le gars qui veut coller des amendes à ceux qui ne causent pas le Vondel. Convoqué au tribunal pour des coups sur sa femme... enceinte, le back a l'excuse facile : " Je ne pige pas le flamand. " Le roi du coude a ignoré 4 recommandés du juge, le Parquet requiert 5 mois de prison effectifs ! Le moment de rebrancher les antennes du mercato. Petit Papa Noël. Noël au balcon, les footeux alignent les visites à l'hosto. Au Standard Poco, Goreux, Vainqueur & Mpoku enchaînent passes et autographes chez les enfants du CHU. Proto collecte les cadeaux pour les minots de Jette, le tout financé par une enchère sur eBay : son kit complet maillot-short-gants-pompes porté à Malaga clôture à 1290 euros, preuve que le matos à Silvio est plaqué or. Effet immédiat chez Kiki Vanden Stock : Madame la Présidente quitte les soins intensifs où elle avait été admise suite à un malaise. Kilt à céder. Chez les Ferrera, on ne crache jamais sur une référence à Mourinho ou Villas-Boas. Pour sa Licence Pro, Yannick s'était affilié à l'école écossaise, d'où était sorti le bel André de Tottenham. Au final, le coach carolo se désinscrit pour filer... à Laeken où une session va quand même s'ouvrir. Kagé comme Capri, c'est fini : Charleroi lui envoie même le médecin-conseil... qui confirme le certif jusqu'en janvier. Le mois magique du mercato. Pile-poils. Gentbrugge s'embrase : le scout Schepens prédit au 2e portier Boeckx une barbe de Père Noël d'ici son prochain temps de jeu : Frank The Tank le prend très mal, les deux sbires ne se parlent plus. So what ?Imoh... " C'est Noël avant Noël ", parole de prophète Ezekiel. Fin du monde maya oblige, le vieux barbu a anticipé son passage sous le sapin du Nigérian : le mini-moy est augmenté et resigne à Sclessin jusqu'en 2017. Acquis pour 100.000 euros, le garçon en vaudrait 30 fois plus un an plus tard. Parole d'agent Negouai. ... = 100 Leo. Au même moment, Messi rempile au Barça pour 14,7 millions annuels et... 250 briques de clause de rupture. Mais Ezekiel s'en fout : " Mon but, c'est jouer à Chelsea. " L'attaché de presse rouche témoigne, c'est un conte de fées : " Quand Imoh est arrivé, il n'en revenait pas : -Tant de magasins, tant de choses à manger... "Heureusement T2 Balette l'a branché sur l'essentiel : " Imoh jouait avec des chaussures mouillées, je lui ai appris le truc des boulettes de journal. " Bonne lecture. Blondel se garde pour le meilleur : touché au genou, Jo s'efface 3 mois et revient pour les play-offs. A côté du Personal Performance Center, l'architecte brugeois va pouvoir dessiner une Galerie de la Relique en l'honneur du pitbull : en 7 ans au Breydel, Blondel s'est blessé 9 fois et a passé... 20 mois sur la touche ! En solidarité, la Blue Army appelle les fans à poster un max de bisous à Jo sur sa page Facebook, le best of sera relié et offert en livre de chevet au Mouscronnois. Kits DVD. Pour les fêtes on brade les prix à la boutique de Videoton, le club hongrois écoule deux vieilles VHS vers la Flandre-Orientale. Neto signe à Gand car sa meuf flahute regrettait l'odeur du canal, Renato retrouve son grand Peeters du Cercle. Gaffe, gros : depuis, Bob a perdu sa maîtrise en conduite. L'Espagnol Balufo, un ailier pocket formé au Barça avec un certain Messi, rejoint Lokeren. Car un départ de Patosi est dans l'air : le Bafana fada est scouté par Ajax et... Chelsea. Régime béton. Karel D'Haene explique sa saison de feu avec Zulte : " Je suis un régime à base de flocons d'avoine, je ne mange plus que du porridge le matin. " Au Beerschot, Stijnen bouffe des pilules pour son genou : " Des antidouleurs très puissants, sur la notice il est même marqué que je risque l'infar. " Quel clubman, ce Stijn. Et peu de chance de compter sur le toubib du Kiel : Chris Goossens, déjà gourou du régime minceur de Bart De Wever, va partir à la CAN pour épauler Paul Put au sein du staff burkinabé. Et merci de pas tricher sur la notice. Money for nothing. L'avenir de Suarez passe de la taïga au pied du Vésuve, Mati est cité à... Naples où Cavani est en partance. Et qu'un certain Diego a placé dans les atlas argentins. Avantage : rayon visites médicales, ils sont moins tordus qu'à Moscou. Car au besoin, on s'arrange entre cousins. Mbokani confirme qu'il finit la saison en mauve... et scoute pour Van Holsbeeck : " Mon successeur, c'est mon fils. " Par ici, le bakchich. Ça y est ça le reprend, Kanu veut quitter Sclessin pour rentrer au pays : " Mais seulement dans un club du top " - l'habitude de Sclessin sûrement. Tanné par le buzz Rednic, De Sart retrace son territoire... et fait baisser les prix : " Marica ne vient pas chez nous, il est impayable. " Ça dégraisse aussi dans le couloir gauche : Gershon va partir, Fryers est resignalé... à Tottenham. L'été dernier, son patron ManU avait tapé une cote à 7 briques pour un transfert insidethe Premier League. Mais depuis le Standard a joué les clubs-passerelles. Fast-foot. Au Kiel, 2 semaines que Koster a été viré pour son adjoint, Mununga fait son fayot : " On aurait dû changer de coach plus vite, avec De Corte on n'en serait pas là. " Özturk n'est pas certain : le Belgo-Turc prépare les voiles pour Trabzonspor. Même les Diablotins peuvent se brosser : " Je choisis la Turquie plutôt que les Diables, Borkelmans m'a dit que je n'aurai pas ma chance avant 3-4 ans. " Qui regrettera en premier ? McDonald peut-être : aujourd'hui à Chicago, Sherjill veut faire comme Beckham (AC Milan) et Henry (Arsenal), profiter de la trêve ricaine pour dépanner son club de coeur. Le dollar étant bas, Vanoppen ferait enfin un bon deal. L'horloge tourne. Pour Lineker un match dure 90 minutes, surtout chez les Allemands. A Bruges tout le monde sursaute à la 23e pour feu Sterchele. Les fans de Courtrai choisissent la minute 19, référence au matricule du KVK : pour le prochain match, ils veulent bouder de la 1e à la 19e ces fiottes en crampons qui ont fait grève la semaine d'avant. Ça marche : les mécréants s'écrasent, signent la proposition de prime du comité et offrent 500 tickets au kop... avec en sus un don à la Fondation des enfants cancéreux. De quoi vous faire passer l'envie de débrayer. Choc électronique. L'effet De Boeck percole jusque sur PES : Sam Vermeylen, le 3e gardien de Waasland, gagne le championnat de D1 organisé par la firme. Une épreuve où le banc montre toute son importance : en finale, le portier bat un autre suppléant Loris Brogno (OHL). Les deux gaillards ont joué sous la manette du Real Madrid : la Jupiler League, un monde qui permet tous les rêves. Prends ça, vieille barbe. Avec son poil au menton, Boeckx doit vraiment faire peur : à l'entraînement, Mboyo re-pète une guirlande et met son front sur la narine à Frank The Tank, lequel file faire constater les dégâts à l'hosto. Soucieux de son unique capital Louwagie dédramatise mais Petit Pelé connaît sa fin du monde, 24 heures avant les autres. Le dérapage de trop. Bacca lauréat ? En élaguant ses troupes, Garrido avait oublié la bougeotte des cadors : Bacca veut voir ailleurs en janvier " car la météo en Belgique, c'est dur. " A l'entraînement, Donk et Vadis refont le sketch Mboyo-Boeckx suite à un contact viril. Mais peace, chacun s'excuse : si même les deux potos-sorteurs se brouillent, les discobars voisins vont bientôt fermer. Verhaeghe ressort le carnet de chèques : le Club aurait 2,5 millions pour Malanda. Après le coup du toubib débauché chez les Mauves, Mannaert convoiterait le gardien Kaminski : info démentie, Herman peut déstresser. Autre nom cité, celui de l'ex-Lillois Landreau : Vande Walle est ravi, enfin un gardien qui joue au pied. Surtout sur les pénos-Panenka. Sauce diable. A Liège, Wilmots range ses cornes pour les fourneaux des Restos du Coeur : le T1 fédéral retrouve la toque de T2 pour deux chefs étoilés requis pour les plus démunis. " Si je sais cuisiner ? Je sais... me nourrir. " Aux dernières nouvelles, Marco n'a pas tenté le civet de taureau, sauce Dongelberg. OHL prépare son action de Noël : les 700 premiers arrivés du prochain match auront leur verre de genièvre et un bonnet de Père Noël. Sur la tête de Coach Ronny, ça déchire déjà. Vroum, vroum. A Stuttgart bastion de Mercedes, Degraen va pouvoir causer de Ford au dîner officiel : Genk tire le VFB en Europaligue, Sigur n'y joue plus mais bien Boka (ex-Beveren) et Hajnal (ex-Saint-Trond). Coach Mario peut sonner le confrère Ariel pour les copions : Copenhague était dans la même poule. En cas de qualif, le Racing gardera son dico teuton : ce sera face au 'Gladbach d'Igor & Daems ou contre la Lazio de Klose. Au fait : si les Mauves avaient fait 2e au lieu de Milan, Messi serait venu au Parc. License to live. Vanoppen avait raison de pas stresser : le Beerschot réussit son contrôle de licence et va pouvoir transférer des brelles. Même le Lierse obtient le feu vert, le président Samy a déjà 3... Egyptiens en vue. Dont l'ineffable Meteb, le type parti en courant du Standard tant il avait la vague à l'âme. En D2, c'est toujours dèche : 8 clubs sont privés d'emplettes, dont le White Star, Tubize, Boussu-Dour et l'habituel Brussels. Plus bien sûr l'Antwerp : c'est Noël total pour Vanoppen. DT, pour vous servir. L'arbitrage belge perd ses membres mais gagne un chef : Paul Allaerts est le nouveau DT, pour rendre nos refs encore plus pros. Cadre de DEXIA, l'ex-double Arbitre de l'année doit faire des jaloux à Bruges : Verhaeghe y a perdu son sponsor bancaire et cherche toujours un DT. Même si Mannaert aborde les entretiens finaux avec les candidats. Mais Garrido s'en fout : dans l'arène du Breydel, il encorne qui il veut. Et comme il veut. Jade... Xavier Chen est milliardaire en yuan : le Taiwanais de Malines signe au Guizhou Renhe, finaliste de la dernière Coupe de Chine. Le club va jouer la Champions League locale... et a proposé 16 millions de salaire à Frank Lampard. Chen a reçu moins mais Fi Van Hoof jubile : avec le magot, le Kavé va financer... la rénovation de son stade. Gangman Style. ... de Chine. " Notre dossier est plus solide que Jean-Marc Bosman " : l'avocat de Paul Put pèse ses mots, des 32 inculpés de l'affaire Ye le coach chipoteur est le seul à aller en cassation. La suite est déjà connue : " On ira à Strasbourg à la Cour des Droits de l'Homme, on a trop bafoué les droits de mon client. " Pouvez répéter ? Miroir, dis-moi. La trêve est là, nos Belgicains reviennent au pays pour les fêtes... et introspection. Akpala croise Vleminckx à Bruges : ben oui, Mister 3 Briques est dans la charrette. Vetokele passe au vestiaire voisin : " Certains me traitent de traître, avec moi ils ne seraient pas derniers. " Revenu dans la même malle-poste danoise, Ariel Jacobs compare ses jobs : " A Copenhague les joueurs se prennent en charge, en Belgique j'étais flic avant d'être coach. " En transit depuis Ujpest, Grégory Christ regrette : " J'aurais eu une autre carrière si j'avais été moins... p'tit con. " Cash. Adieu à tous. Maya l'abeille est passée chez les footeux, dans La DH voici leurs plans si ce jour était le dernier. Guillaume Gillet veut monter dans une fusée pour fuir l'Apocalypse, Philippe Albert terminerait à la buvette du tennis-club, Eric Deleu file à la cave sortir ses bonnes bouteilles... et Thomas Meunier révèle un visage méconnu : " Je tuerais toutes les personnes que je déteste après les avoir torturées. " De quoi faire peur aux Mayas eux-mêmes. Alexandre Bryssinck (White Star) est plus profond : " Je ferais l'amour toute la journée. " Si vous lisez ces lignes, ces Toltèques nous ont bien eus. Mais au moins ça nous aurait évité Paris Hilton à Bruxelles, le prochain plan people-culotte de Daniel Camus.