LUNDI

par erik libois
...

par erik liboisComme un lundi... Lendemain de Clasico enfumé, la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet promet la chasse aux fans troubles. Anderlecht ne renonce à porter plainte que si des sanctions énergiques sont prises. Acculée, la Fédé convoque donc le Standard pour le 23 octobre. " Et Marcel Javaux de rejouer les super flics : " Il faut foutre ces types à Lantin. " Enfin un peu de couleurs dans la cour centrale ? Le Pelé belge. Sur les ex-taulards, Wilmots est plus nuancé que Javaux : Mboyo est convoqué pour relayer Lukaku blessé. " J'ai raccroché au nez du délégué, je croyais à une blague ", explique Petit Pelé - un nom pareil chez soi, c'est déjà gage de Brésil. Vanden Borre a aussi cru à la vanne : toujours sans club, Anthony Cool-à-l'aise est repassé par l'hôtel des Diables mais c'était comme chauffeur de son pote. Celui du car fédéral évite tout juste l'embardée sur le Ring : quelqu'un a vu Jona ? Les patates d'Abbas. A Charleroi, on paie sans doute mieux en Réserve qu'en Première : rétrogradé en Espoirs, Gnohéré claque deux boulettes au Beerschot, mais sans Panenka cette fois-ci - même pas drôle. Dans le goal, Sifakis a moins kiffé le Kiel creux qu'un Pologne-Grèce pour ouvrir l'Euro. Au Mambour, les relents de sabotage feraient suite à des primes de montée... non honorées par l'ex-président. Lequel aurait même blindé le contrat du coach par un dédit-canon. Avant de partir, Tonton Abbas n'a pas omis de planter sa patate chaude. Justice... Journée-modèle pour les justiciables du cuir. 33 personnes sont inculpées pour les transferts louches du Standard. Le 22 octobre les D'Onofrio, François, Preud'homme et Verschueren se reverront chez le juge pour trinquer aux bidouilles du temps jadis. Le duo Duchâtelet-De Sart jubile : ceux d'avant n'étaient pas si mieux qu'eux. Et au Parc Président Roger peut dire merci aux actionnaires : sans eux, Luciano et MPH étaient mauves aujourd'hui. ... pour tous. Pendant que Zheyun Ye écoule son thé vert pour sa chambre de commerce, le juge réserve la correctionnelle aux Suray, Bodart, Put, Denis, Gaone, Fassotte, etc, les joyeux turlurons des parades chinoises de naguère. Patience requise, le procès est pour... 2015. My Jona... Bien beau tout ça, mais y a des gens qui doivent bosser : Me Laurent Denis joue donc les conseillers moraux du bon Jona à la tribune du... Centre de Maîtrise du Volant - pilote médiocre, Legear est plus fort rayon vannes. Serré par son conseil et sa Lorraine reconvertis souffleurs, Jona récite son poème des regrets éternels : juré, il ne boira plus. L'occasion de rappeler sa belle sentence du crash-test précédent : " L'eau c'est fort, ça porte les bateaux. " Place donc à des stages de conduite défensive et des visites aux grands accidentés. ... is (not) rich. Conseillons aussi le forcing angliche : à un intervieweur russe, le goéland tchétchène lâche que l'accident " n'était pas si grave " et que " seule la presse belge en fait un foin. " Bien vrai, ça : même le type qui a retrouvé sa caisse pliée devant le Carré en 2009 réclame toujours 5.000 euros. Ton respect fout le camp. Noyade de poisson. Comment passer au bleu un plantage cinq étoiles ? Les experts crèchent avenue Houba : à Waasland-Mons, le ref s'était trompé de banc en engueulant le T2 local avant d'exclure Geert Broeckaert. Le Montois est suspendu... jusqu'au mardi suivant : ça tombe bien, il n'y a pas de match cette semaine. Enzo, tu vois qu'à Laeken, ils aiment l'Albert... Un peu de tout. Pour le team-building, rien de tel qu'un stage multisports : les doublures Lombaerts-Defour dominent Hazard-Mirallas au tennis-ballon, Eden se venge au bowling en strikant Kompany. Arts et culture, suite : Witsel-le-moujik jure de voir le Musée de l'Ermitage et d'apprendre le Russe - prends ça, Jona. Alderweireld s'est tatoué la cathédrale d'Anvers... et Fellaini son genou : le Jackson Sixth est encore forfait. Rayon siquemu, Mboyo plagie Sexion d'Assaut au bizutage, Wilmots se décide aussi à chanter : " J'ai appris la Brabançonne en 15 minutes. " Dans quelle idiome, Marco ? De Wever prépare la polémique communautaire. Doux Doudou. Les héros ne meurent jamais : après 1287 tours de terrain du FC St-Michel, Chatelle rebondit à Mons. " Au gramme près, j'ai gardé mon poids de forme " : Saint-Thomas est pour 15 jours chez Scifo, Enzo a écouté son agent Mark Volders, croisé jadis côté hurlu. Quoique : Volders est busé au dernier examen d'agent FIFA. Chatelle serait donc maudit ? Tope là. A l'inverse de Volders, Fabio Baglio est reçu au fameux brevet d'agent. Ca tombe bien, son poulain Mbokani dit à une radio congolaise qu'il en a soupé des Belges : " Je me fais matraquer chaque semaine, en janvier je suis parti. " Encore une petite augmentation à prévoir, cher Herman. Et un sérieux baril de vodka polonaise : " Assez transigé, Wasyl doit serrer la main de Witsel, l'image du Sporting en dépend. " Le Clasico du week-end vit toujours chez les fans : l'amical à Den Bosch est annulé, des infiltrés rouches se tenaient prêts à en découdre. Le soir, Anderlecht se la joue égal du Barça... mais c'est chez les U19, et devant 8.500 toqués du toque (0-0). Le plein, svp. Suarez au CSKA dès janvier, cette fois c'est fait. Mais depuis l'été, le rouble a baissé : le deal passe de 16 à 12 briques, Anderlecht en palpera 8, soit 3 de moins qu'au temps des jupes volages. Mais pas de souci pour les pleins à Mati : grâce à Jona, le cours du gasoil a aussi chuté en bordure de Volga. Hydrocarbures, suite : le Sporting flaire un pompiste de la Gazprom, le Français Gaël Kakuta (21 ans, Chelsea) serait bien vu en mauve. Après les deals Lukaku-Musonda, Abramovich peut bien dépanner son Herman. Retenez-moi, je pars. Pas si simple de suivre les divas belges, Philippe Collin annonce qu'il raccroche en fin de saison : " J'ai 66 ans et ma famille me réclame... sauf si on me prie de rester. " Le délégué-textile laekenois est prié de préparer le tapis rouge pour usage prochain. D'autant que DT Flupke a bien bossé lors de ses missions au Brésil : si qualif il y a, les Diables seront logés à Salvador de Bahia, le patelin de Kanu et Dante... et le paradis des plages. Mieux vaut (Sit)tard que jamais. " Il faisait beau, je n'ai pas de blessés " : Jans fait court pour le débriefing de l'amical Standard-Sittard (1-0), le cercle où le Président possède quelques actions. Celles d'Ogunjimi remontent un peu : Marvin-le-crooner a inscrit le seul pion, son premier depuis... 14 mois. A fond, à fond. Quadra confirmé, Bertrand Crasson garde sa vitesse intrinsèque sur le flanc droit : le juge de Louvain le condamne par défaut à 825 euros d'amende pour un 145 km/h poussé sur l'E40. Juré, Jona aurait pu faire mieux. Mode arrêt pour un autre héros mauve anno 2000-01 : Radzinski range ses crampons, ni la seigneurie de Westerlo ni personne ne lui ont proposé un truc digne de ses 38 ans. Brésil... La main sur le c£ur, la Nation plein les poumons, Willie entonne le chant patriote à Belgrade. Son quart d'heure de célébrité porte chance aux Diables, enfoncés au début, aériens ensuite. Après des siècles d'esclavage, de gaspi et de mouise, les Belgian Boys ressortent du tombeau et appliquent les frappes chirurgicales. Le Marakana local avait bien les contours du Brésil. ... nous voilà. De Bruyne à la baguette, Benteke à la finition, la Limburg Connection a fait sa guerre des Balkans, la Serbie n'avait plus perdu à domicile depuis 8 ans (0-3). Wilmots hérite de la patte de lapin de feu Guy Thys : en optant pour un entrejeu joueur, Don Marco a choisi l'audace, cette fois ça a payé. Sauf pour l'ami Hazard, encore pâlichon : y aurait-il une diabolisation de l'Eden façon Nilis de l'époque ? Les charmes de la province. Pas de match en Flandre-Occidentale, les arbitres ont rangé leur roulette contre la violence du dimanche. Et cette fois, la Fédé a soutenu : naguère, c'était juste du " folklore ". A Glons (P3 Liège) 7 joueurs ont été hospitalisés après de mystérieux troubles : le délégué d'en face leur aurait refilé de l'eau contaminée, juste pour faire comme les grands de Real-Anderlecht anno 1983 (6-1). A Morlanwelz (P2 Hainaut), un joueur a pris trois ans sans foot pour avoir exhibé son pénis après un bristol rouge. Avec à la sortie, une séance de... masturbation rien que pour l'assemblée présente. Bal-musette à l'uranium. Si notre bonne commission éthique avait survécu, elle convoquerait sûrement le dénommé Laurent Ruquier. En quête du bon mot suite au revers des Bleus face au Japon (0-1), l'animateur télé parigot découvre la rime riche du Kiel et évoque " la force Fukushima " de notre Kawashima. Preuve que les radiations ont un effet rapide, Ruquier représente le portier nippon avec deux bras supplémentaires. Bon, folklore ou pas folklore ? Mauve pâle. En mode-pause vu la trêve, van den Brom propose sa balance intermédiaire : " 19 points sur 30 c'est trop peu, on manque de tueurs dans l'équipe. " Place donc au rapport détaillé des cadors, attention dents grinçantes : " Biglia ne communique pas assez, Mbokani doit être plus décisif, Jova va gicler s'il ne défend pas plus. " Heureusement pour eux, les barons ne lisent pas la presse. Ou si quand même ? Avant le transfert, Van Holsbeek biffe déjà son Mbokani pour janvier : même battu en Guinée-Equatoriale, le Congo de Dieu ira à la CAN. Votez... Sport et politique, le ménage reste bancal : reclus dans leur tanière par Coach Willie... pourtant ex-star du Sénat, les Diables zappent le scrutin communal. Mais Wilmots promeut la rotation de l'hémicycle ballant : " Never change a winning team ? Et pourquoi pas ? " Dans son coin, Mertens reprend espoir... mais casse un peu le team-building : " Je vaux mieux qu'un réserviste. " Peut-être devenir citoyen croate, Dries ? Le coach Stimac appelle son peuple à lui suggérer son équipe via Facebook. Vive la démocratie directe. ... pour moi. Sur Twitter, Captain Kompany booste son paternel mais sans ballon au pied, Vince The Prince est moins magique : Pierre Kompany échoue comme maïeur à Ganshoren. A Saint-Trond Duchâtelet intègre la feuille de match : 18e score local, le boss rouche rempile comme conseiller Open VLD. Le ref-bourgmestre Luc Wouters garde son perron de Lummen, à Westerlo Herman Wijnants fait son De Wever, à Hasselt Stijnen rafle son siège municipal et confesse : " J'ai appris à aller vers les gens et à les connaître. " Candidats au Sud Mbo Mpenza, le duo hurlu Dugardein-Seynhaeve et... l'attaché de presse montois Barbera échouent. AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT