LUNDI 13 JUIN RION(S) ENSEMBLE

erik libois
...

erik liboisBien, pas bien. Tournée générale de Pentecôte, l'Esprit-Saint éclaire le comité exécutif dans son rapport annuel : les édiles soulignent le palpitant championnat et remercient les Diables de " faire à nouveau rêver le peuple belge ". Un an après la chute de Leterme II, prends ça Bart. Bémol, les comitards regrettent la prolifération des procès civils : à quand le Tribunal arbitral de la Fédé ? Le CEO Steven Martens brise brièvement son mutisme pour encenser le contrat télé : " Tout le foot belge en sort grandi, les clubs pourront investir dans la formation et les infrastructures ". Hilarité générale. Même au Parlement flamand, on cause du contrat : un député CD&V invoque le droit à l'information et réclame la mise au point d'un décodeur unique. Re-hilarité. Vendu, l'arbitre. Depuis son local du Standard fan-club de Malmédy, Francis Rion s'insurge au nom de tous les cercles rouches : le douzième homme de Sclessin ne veut pas de Value8 et menace de déchirer son abonnement si Lucien D'Onofrio s'en va. A l'évidence la stratégie anti- Value8 opère parfaitement. Et un mythe de l'arbitrage s'effondre : trente ans après sa retraite du sifflet (Italie-Autriche en quarts du Mondial 78 à la clé), Rion révèle sa fibre rouche. So what ? Ancion et Van Langenhove étaient bien mauves, et Costantin rouche tomate... Pas vrai, les Carolos de la Coupe 93 ? Gare au grizzly. Au Beerschot, on n'a toujours pas le pétrole mais les idées fleurissent. Foi de matricule 13, le site web mauve attend 13 heures 13 minutes 13 secondes pétantes, ce 13 juin, pour publier le logo relifté du club : un ours violet flanqué du pictogramme 13 en langage... maya. A quand les flûtes de Pan et les bonnets de lama pour la fanfare locale ? Le fan le plus fûté peut gagner un abonnement s'il arrive à assembler les pièces du carré magique censé composer le logo du Bee. Le SC Theux, matricule 14, a du boulot : le 14 du mois prochain à 14 h 14'14'', il devra trouver le buzz de la mort. Attention, le matricule 16 mène à... Sclessin. Ravalement de façade en vue ? Bière ou flotte ? Lukaku en termine avec son marathon : deux mini-examens d'histoire et de maths, et le bac est en vue. Juste avant de passer chez le dirlo, Romelu a posté sur son Facebook une vidéo d'adieu à tous ses fans. Quoi, Rom s'en va ? Comme le Standard, Anderlecht kiffe le Vieux Port de Marseille : il convoiterait Edouard Cissé (33 ans) pour relayer Biglia le temps du rétablissement. Mais le bel Eddy balance entre la gueuze et l'eau plate : il a aussi une offre d'Evian. Chère Margarita. Pour La Famille des Rouches, Louis Smal prend à son tour sa plus belle plume d'oie pour supplier la veuve Louis-Dreyfus d'honorer la mémoire de son défunt en appuyant Signor Luciano. Le plan lobbying se craquèle : certains cercles de fans soutiennent ne jamais avoir signé le communiqué de la veille et dénoncent une campagne de dénigrement anti- Value8 orchestrée par les pro-Luciano. Allons donc, qu'allez-vous penser là bonnes gens ? Belga, pas c... Ils avaient juré " une réplique agressive ", et de fait elle l'est : poussé dans les cordes, Belgacom rebondit en tapant gratos ses 180 matches pourris du samedi... avec quand même assez souvent le Standard, Anderlecht, Bruges et Genk dans le lot. Dans le coin rouge, Telenet fourbit la contre-contre-attaque. Les derniers sont les premiers. Pour la reprise du travail au Lierse, le nouveau T1 Chris Janssens se prend pour vishnou : " J'ai en moi un peu de Leekens, un peu de Sollied, un peu de Maes ". Mais tendance non consumériste : " Je ne veux pas qu'à la trève on retransfère une charrette de joueurs. " Cavens reçoit un maillot... sans numéro : il peut juste courir avec, le temps de se trouver d'un nouveau club. Rayon numéro Nicaise, retour de Grèce, est sommé de ne plus répéter celui de la menotte sur le pif à Radzinski. Au fait, quelqu'un a vu Tomasz ? Non. Et c'est Sonck qui hérite de son brassard de capitaine. Benji a bien noté. Baby, you can drive my car. Encore une bonne chose de faite : Romelu Lukaku réussit son permis pratique au volant, bien évidemment, de sa marque-sponsor et sous les yeux de sa nounou mobile Marc Duez. Au fait, le permis vaut-il aussi pour la conduite à gauche ? Standard-mania. A midi, la Cour d'appel de Liège confirme la culpabilité de Jean Wauters et consorts dans les détournements de biens au Village Reine Fabiola. L'ex-président rouche ressort en sifflotant, le verdict a trop tardé, mais tremble pour son Standard : à Amsterdam Value8 entame son assemblée générale avec au menu le rachat du matricule 16. Les supporters doublent par la gauche : un comité de doux rêveurs appelle à cotiser pour le club, façon socios catalans. L'un des porte-paroles est aussi celui du... Parti Communiste francophone : prolétaires mosans, unissez-vous ! A 20 h, le serveur explose suite à l'afflux des plaisantins : les promesses de dons atteignent... 11 millions d'euros ! Dans la nuit noire batave, Value8 confirme au clan Louis-Dreyfus son offre de rachat mais perd son exclusive : les autres repreneurs éventuels peuvent sortir du bois. C'était Zulte, il y a longtemps. Après l'échec du retour de Dury, Zulte rompt vraiment avec le passé et ses vieux serviteurs : Kevin Rolandts se recase à OH Louvain et Stijn Meert peut aller montrer son bouc blond ailleurs. Tout comme Bruges. Cet été, le surgelé du nord est vraiment de saison : Anderlecht garde le sillage brugeois et embrigade le flanc droit suédo-uruguayen (!) Guillermo Molins (22 ans, Malmö). Au même moment au Breydel, Koster distribue les numéros : le dossard 8 est réservé à... Vargas. Du coup, le Parc active la piste... Vossen. De quoi stimuler De Bruyne : Kevin-le-roux change de discours, maintenant il veut bien jouer à Anderlecht " à condition que ce soir un tremplin vers Chelsea ". En fin de journée, le Sporting s'offre un Père guérisseur pour concurrencer le fada barbu carolo : il signe le Brésilien Samuel, un arrière central gaucher inutilisé au Werder Brème. En plus, le nom complet du garçon c'est Firmin... Jésus. Gare aux ducasses. Retour de vacances à Mons, les joueurs entament tout de suite les tests physiques : à trois jours du Doudou, le Tondreau reste prudent. L'agent de joueurs Arnaud Bayat aka Mogi passe la tête, il a rendez-vous avec le président Leone : en vacances à l'étranger, Alain Lommers tremble déjà. Un gardien est toujours pisté, on évoque Davy Schollen. 2+1=3. Le Cercle poursuit sa tournante avec le Sporting Lisbonne : Reis et Neto sont prolongés d'un an, en échange d'Owusu Bob Peeters reçoit un autre tonnelet de poudre-dynamite : voici Amido Baldé (20 ans), un centre-avant d'1,93 m et international Espoir portugais. Coupe au poil. L'avertissement aura été sans frais : quatre jours à peine après avoir menacé la Coupe de boycott, la Ligue pro a le bonheur de vous annoncer que ses primes télé ont été revues à la hausse par la Fédé. La maman et les marmots se portent bien. Luc roule à rien. On va revoir les châles de luxe au Schiervelde : Luc Devroe boucle la boucle et retrouve son bureau de manager sportif à Roulers. Tout est à refaire : le SV a fait 15e de D2 l'an passé. Vol dans les plumes. Au Panda, l'Union belge préfère le Merle : le comité d'évocation donne raison à Namur, condamné à la descente en Promotion pour avoir aligné un joueur non-qualifié. Le dossier retourne devant le comité d'appel. Chantez maintenant. Potron-minet, Zaventem Airport suinte le mauve : retour de Big Apple, Vargas croise aux bagages le tandem Gillet-Legear revenu de Miami -Florida. Les duettistes liégeois y ont tapé la patte à Schweinsteiger, Trezeguet et Forlan : " Diego nous a dit qu'il signait au Sporting ", s'esclaffe Double G... qui doit confondre avec Diogo . Legear veut partir mais promet de revenir à Anderlecht en bout de carrière. Pas sûr que Vargas l'imite à Bruges : le Narco brosse les tests médicaux du Breydel et son rendez-vous avec Mannaert. Dirk De Vriese, l'un des 147 agents du brave Ronnie, menace : " Si le Club le bloque à plus de 2,5 millions d'euros, ce sera la loi de 78. " Léchez ici. La garde du Zoo d'Anvers est alertée pour rien : un ours violet rôde devant l'Hôtel de Ville, c'est juste le patron du Beerschot grimé en grizzly et venu remettre au maïeur une plaquette de chic logo. Encore un pari con : Vanoppen avait juré de mettre la pelisse si les fans du Bee dépassaient les 4.000 sur Facebook. A moins d'un coup des Socios rouches ? Et voici trois peluches du Cap et du PSV : le Kiel signe deux Bafanas intitulés Ntamo et Phekezela, et Dries Wuytens, le frangin de Stijn. Pas de stress Herman : c'est Dries Wuytens. Pas Mertens. Panda tanné. Le Panda eupenois rigole moins que son cousin d'Anvers : les arbitres du COIB déboutent l'Alliance, les avocats vont prendre des vacances, Adesanya va re-ronfler tranquille, on reste bien à 16 en D1. Dommage il restait en magasin la Cour constitutionnelle, le juge de Luxembourg et le TPI de La Haye. Sans oublier le juge de Manhattan : car un viol de Panda, ça chiffre. Toujours à l'aise pour piétiner la bête à terre l'Union belge moralise à l'envi : " Eupen a gravement porté atteinte à l'image du football belge ". Paroles d'expert. Bouchons mauves. Entres mottes et pelleteuses, 21 contractuels mauves (dont Reynaldo, Iakovenko et Chatelle) reprennent le taf à Neerpede : vu que le noyau compte... 38 têtes, il en reste donc 17 à gaille. N'oubliez pas le guide : Philippe Collin montre ses beaux vestiaires copiés sur Arsenal avec jacuzzis et PES à gogo, en cas de méforme les joueurs pourront donc se consoler côté console. Venu montrer sa nouvelle toto... rouge, Lukaku n'a rien embouti sur le parking. Nul ne voulant lâcher les 20 millions étiquetés, Président Roger sort la pirouette : " Romelu peut même rester ici toute sa carrière. Car le talent arrive : la smala Musonda signe un contrat familial pour les trois rejetons. Ouf, le petit (14 ans) ne filera pas tout de suite à l' Emirates Stadium. Voolez-voo ? Tout arrive, le Standard ratifie une décision de la Ligue pro : faut dire qu'on causait contrat télé, et que c'est les amis-décodeurs de Sclessin qui ont la main. Bonheur retrouvé, suite : même Luciano D'Onofrio a salué De Witte pour sa dernière pige. Au final, Pierre François a encore dribblé tout le monde : " M. De Witte est comme Dominique D'Onofrio, il a débuté dans la critique et part comme une idole. " Président, une réaction ? Marée rouche. Le Standard fait toujours vendre : serments de poivrots ou non, les promesses de dons approchent les trois millions d'euros pour le Socio Club lancé trois jours plus tôt ! Mieux vaut tard que jamais, le ministre Antoine se dit " attentif " au destin du Standard. Et chacun s'y colle, une pétition est lancée pour racheter Charleroi : l'objectif est placé à 15 millions d'euros... A 50 euros la part, ca fera juste 64 fois la moyenne d'assistance du Mambourg l'an passé. Queues de cerises. A Genk, Degraen a le rouge au front, le DG local ne supporte plus les man£uvres mauves sur De Bruyne : " Si Anderlecht veut Kevin il doit négocier avec nous et pas à Monaco, nous aussi on pourrait proposer à Chelsea de nous louer Lukaku ! " Pour une détente optimale, Dirk peut tenter l'oreiller aux noyaux de cerises chauds : ça tombe bien, le rouge cerise est choisi pour le jeu de maillots away genkois. Et pour le confort des popotins en hiver, le Racing va chauffer ses dugs-out. Kev' et Rom cajôlent-ils leurs fessiers ? Chaleur, chaleur. Même dans l'espace-temps, Preud'homme continue à piller La Gantoise : le préparateur physique et l'analyste vidéo rendent leur toison et s'embarquent pour Al Shabab. A Gand, on n'oubliera décidément jamais Michel. Sortez les bouliers. C'est reparti pour la grande tournée des matches en bois. Le Lierse gagne... 0-13 à Hooikt mais perd Sonck blessé. Le Beerschot ajuste à Wilrijk (0-5), sans ours mais avec le premier pion de Sidibe. Saint-Trond égrène à Herk (1-4) avec deux roses de sa recrue iranienne... Reza Ghoochannejhad (Cambuur, D2 hollandaise). Encore un cadeau pour les commentateurs radio-télé.Roulette russe. Sclessin tourne vintage : Robert Lesman, l'homme qui a amené le duo D'Onofrio-Louis-Dreyfus en bord de Meuse en 98, aurait un plan de reprise incluant son ami Luciano. Air connu : la rumeur Wilmots re-re-re-re-grandit rayon T1. Air inédit : entre deux désalages en mer grecque, Dominique D'Onofrio ferait le chemin inverse comme T2 de Leekens ! Coté joueurs, l'agent de Defour confirme : " Le Spartak Moscou veut Steven coûte que coûte, et Steven est intéressé ". On parlera bientôt de la Place Rouche : Carcela serait aussi les tablettes moscovites. Rune a encore frappé. Le Club Bruges poursuit sa tournée des fjords : après deux Suédois et un Danois, voici le Norvégien Tom Hogli, un flanc droit international de Tromsö. L'été sera riche en bakchiches pour le scout Rune Lange : " Hogli est rapide et fort défensivement, sa loyauté en fait un joueur idéal pour Bruges. " Allusion à Vargas ? Peter Ballette quitte le Club : le T2 refuse la conversion en scout. Vrai/Faux. Le couple Zulte Waregem bat de l'aile : les édiles de Waregem veulent lourder Zulte de l'intitulé-club car ils assument seuls les sept millions d'euros du futur stade. Mais comme leur frère siamois exulte peu, ils chargent un bureau d'étude de trouver une appellation sans mention de la ville, type Vitesse ou Ajax. L' Essevee signe Davy De Fauw (Roda), un arrière formé au Club Bruges puis exilé dix ans en Eredivisie. Vrai de vrai. Beuh oui. L'Union s'offre un trip grec : le club du sourire alpague Kaklamanos (37 ans), ex-puncheur de Gand et du Standard mis au rencart pour un malheureux beuh à la coke. Les afters promettent sur la Butte. AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT