LUNDI 30 MAI DAKTARI AU PARC

Mauves en chasse. Van Holsbeeck plonge en brousse profonde : Anderlecht engage... Safari, un back gauche suédois d'origine iranienne actif à Bâle. Qui doutait que le Sporting voulait se relooker à l'international ? Le garçon (17 caps avec la Suède) parle cinq langues... dont le perse, fort pratique pour les permutations rapides en zone. Depuis ses fjords, Zetterberg est catégorique : " C'est un vrai renfort ". Notez, Pär avait dit pareil pour Van Schlebrügge, qui se révéla meilleur cousin d'Uma Thurman que footballeur.
...

Mauves en chasse. Van Holsbeeck plonge en brousse profonde : Anderlecht engage... Safari, un back gauche suédois d'origine iranienne actif à Bâle. Qui doutait que le Sporting voulait se relooker à l'international ? Le garçon (17 caps avec la Suède) parle cinq langues... dont le perse, fort pratique pour les permutations rapides en zone. Depuis ses fjords, Zetterberg est catégorique : " C'est un vrai renfort ". Notez, Pär avait dit pareil pour Van Schlebrügge, qui se révéla meilleur cousin d'Uma Thurman que footballeur. Le doudou à Dennis. " Entre 11 et 12 h, je pars en vacances ", avait dit van Wijk, le coach montois très à cheval sur les horaires. Dennis-le-chauve garde donc deux minutes pour causer avec Dimitri M'Buyu, et ça valait la peine : un accord de principe est conclu pour poursuivre en D1. Pareil pour Sapina : l'option est levée, le taulier hexagonal rempile pour deux ans. Reste 20 joueurs à convaincre, la reprise c'est déjà dans trois semaines. Les femmes et les enfants d'abord. Vrai début de préparation pour la Turquie, Leekens se la joue DSK : " Ce ne sera pas un match pour demoiselles ". Et pourtant : le staff accueille un pédicure, chargé de faire les ongles de nos stars piétonnes. Heureusement, Simons assure la Bisounours-attitude : " Même au Mondial 2002, je n'ai jamais connu une aussi bonne ambiance ". Timmy, allusion à l'absence de ton ami Poco ? Wilmots la joue homme émancipé : " Je suis en fin de contrat, la liberté fait le charme de la vie ". Allô Sclessin ? Sciez le Trond. Preuve que ça sert de porter plainte, le comité d'évocation casse la suspension de Coulibaly (Gantoise)... mais un peu tard : le Buffle de Dakar a déjà purgé ses quatre dimanches. Bientôt délesté de son devoir moral (oui, oui) comme boss à la Ligue pro, Ivan De Witte tente le débauchage : il approche Sollied pour un troisième séjour chez Jules Otten. Téléportation au Lierse où Maged Samy annonce : " Avec Trond, nous sommes d'accord " - cherchez l'erreur. Ibrahim Ayew se souviendra des vacances à Marseille chez ses deux frères : le Lierrois croise des voleurs qui lui pointent le revolver à la tempe. Big Three. Lukaku biffe les mentions inutiles : il jouera à Manchester United, Chelsea ou Man City. En romelien dans le texte : " Si je quitte Anderlecht, c'est pour un club du top 3 anglais, je veux jouer la Ligue des Champions ". Sûr qu'avec le Sporting, la C1 n'est pas pour tout de suite. De Sutter n'est plus seul à suer au Parc : Proto entame sa revalidation, bonnes vacances aux autres. Quoique : depuis Marbella, Deschacht se fend d'un tweet amer sur l'embauche de deux nouveaux backs gauches. Le respect et le reste : tout fout le camp, Oli. Fumées blanches. Le Standard se cherche-t-il des ailes ? La rumeur d'un rachat par Red Bull, dont le patron de la section foot est un pote à Lucien, naît au petit matin... puis est balayée en soirée. Sinon le boss mosan propose à son aîné de rempiler un an comme coach... puis est signalé à Milan pour le dossier Witsel. Confirmation à la presse ritale du numero due rossonero Galliani : " Le successeur de Pirlo a beaucoup de cheveux et les yeux bleus. A moins de zapper le coiffeur et conserver son choix de lentilles souples, Axel a bien le profil. Au final, la seule info confirmée est la paternité de Kanu : Madame enfante une louloutte prénommée... Keane. Ça va tacler à la crèche. Le peuple d'abord. GO Georges est ravi : le groupe des Diables est complet avec les arrivées de Vertonghen, Alderweireld, Lombaerts et du copain Eden. Avant l'entraînement, le roi de l'ambiance montre un film sur la fièvre des fans belgicains. Le message percute moyen : en fin d'entraînement seuls Van Buyten et Simons se présentent aux autographes. Qu'importe l'ivresse, pourvu qu'on ait le klaxon : un féru limbourgeois appelle à former des files klaxonnantes en cas de succès face aux Turcs. En deux temps, sa page Facebook rallie 23.000 adeptes. Georges n'a rien inventé : la passion rend aveugle. Puis sourd. Mon métatarse à moi. Lukaku aura du temps pour sa session, il range l'Ottoman au placard car, pédicure ou pas, il est blessé au pied, section quatrième métatarse. Le méta quoi ? C'est le truc qui a chipoté Defour des mois durant. Steven justement : il est annoncé au Spartak Moscou, de même qu'Anele (Genk). Pour l'iPod en clavier cyrillique et le mp3 des Ch£urs de l'Armée Rouge, Lombaerts Bous et Jona ont sûrement la dernière version en copie. Côté toile, les Diables se formatent dans le registre action : en sortie cinéma, leur choix se porte sur Very Bad Trip II et Fast and Furious. Un double message aux Turcs ? Un bon petit Mauve. Retenu pour la Copa America, Biglia tient sa promesse : il rempile au Parc jusqu'en 2015 et aura donc le temps d'opérer son épaule sans stresser. Van Holsbeeck, refroidi par l'affaire Polak. " Cette signature vaut un transfert ", explique le bon Herman soucieux de calmer ses quelques fans. Et les autres : " C'est un renfort pour tout le football belge ". On est sauvé. L'Albert engrange. Petit à petit le Dragon fait son nid : le buteur Matthys, le capitaine Van Imschoot et le T2 Broeckaert remordent au Doudou pour deux ans. Pour N'Diaye c'est direction La Gantoise, les Buffalos veulent leur prêt en retour. Tournez manège. Sollied refait son coup habituel : il donne sa parole à Gand avant de sauter dans l'avion pour la Norvège. Trêve de concombre espagnol, au Lierse on a senti l'oignon norvégien et on opte pour l'asperge à la flamande : Kris Janssens, ex-T2, avance d'une case et réfléchit à rappeler Van Meir, son ex-T1 écarté lors de la venue de Sollied et devenu DT-adjoint. Vous suivez toujours ? CQFD : le grand Kris n'a pas la Licence pro. A la direction aussi, on permute les flan(c)s : le CEO Neel De Ceulaer cède sa plaquette... à sa fille. La banque saute. François De Keersmaecker est en stage VRP à Zürich : il fournit l'un des 186 votes (91,6 %) assurant à Tonton Sepp le maintien de son trône en platine blanc. " Blatter a compris le message, les fédérations auront plus de pouvoir et la commission éthique sera vraiment indépendante ". On est sauvé (bis). Et Rom monta au Ciel... Même blessé Lukaku conserve son enthousiasme juvénile en ce jour divin : " Je veux gagner la Coupe du Monde 2014 avec la Belgique ". Un agent de joueurs évalue la valeur totale des Diables à 190 millions d'euros - et sans compter Fellaini, svp. Le manager consulté est celui de... Kevin De Bruyne : au Parc ressurgit le serpent de mer, Roger-le-bricoleur prépare une brouette de sept briques pour son roudoudou tout roux. Divas danseuses. " Je ne connais rien du foot belge mais je peux gagner le Soulier d'Or ". A peine débarqué, Victor Vazquès, la nouvelle recrue du Club Bruges et ami intime de SenorMessi, ne semble pas habité par le doute. Sur leur autre diva, les Gazelles ont moins la banane : " Vargas veut forcer son transfert par tous les moyens. " A Bruxelles, Herman V. sourit en coin... Pour Camozzato et Akpala, c'est cousu main : le premier peut retrouver ses potes rouches Igor et Dante à 'Gladbach, le second a le choix entre Mathijssen au Kiel et l'exquise Turquie d'Eskisehirspor. Au nom d'Hazard. Miracle de l'Ascension, Leekens a retrouvé la vue : il annonce la titularisation d'Hazard en hommage à tous les oculistes lillois - et encore merci à Dembélé, dont la blessure a aidé à résoudre l'énigme. Vossen bougonne un peu, c'est Ogunjimi qui sera chargé de mettre au fond les caviars venus du jardin d'Eden. Leekens poursuit sur le registre mystico-puériculteur : " Il y a peu on était mort, on est ressuscité ; mes joueurs sont prêts, plus besoin de Pampers pour eux ". Avant de clôturer en Père Noël : " Après nos cadeaux de l'aller, au tour des Turcs de nous en faire ". Pigé, petits ? McDo poivré. Au Kiel, le président poursuit la balayette interne : après Haroun, McDonald doit quitter la meute des Rats. " Vanoppen est un lâche, c'est un coup de poignard dans le dos ", éructe l'avant fast foot. Thierry Siquet demeure baudet : il resigne à Bertrix, Mathijssen devra chercher un autre placeur de cônes. Ce ne sera pas non plus Frank Defays : Capi (AOC) fait le grand saut et reprend les tongues de Renquin à Virton. Femme assistante. La Namuroise Anne Cheron rejoint Ella De Vries en Division 1. Elle sera donc dès la saison prochaine la 2e femme assistante arbitre, la première francophone à évoluer en Pro League. Standard dorlote. Pisté par Porto et Braga, Kanu resigne pour quatre ans, Goreux pour trois. Régi pourra mettre l'ambiance au vestiaire et marquer trois fois son but annuel à Lokeren. Loukoum blues. Les Turcs ont bien fait de passer le midi à la mosquée de Saint-Josse : le soir, ils voient les Diable en mille couleurs, le temps d'un quart d'heure de feu, avant de placer leur seul envoi cadré puis de regarder Witsel entonner le chant... Partizan. La bande à Leekens loupe le coche : Ogunjimi avait d'entrée joué le lapin bonheur mais Vertonghen (deux fois) et donc Axel-le-miro ont raté l'immanquable. Pas lâche pour un sou, Simons a eu mal à l'aine juste avant de céder sa place aux 11 mètres. Un conseil quand même à Witsel en cas de péno à San Siro : avant le botté, bien rincer les lentilles souples. Dries Mertens a plus montré en 30 minutes qu'Hazard sur la durée double : le sprint final d'Eden... vers le car, et avant tout le monde, était à coup sûr très réussi. Mais le crochet par la case fritkot pourrait coûter cher : quatre minutes... avant la fin du match, Eden est filmé avec ses proches mangeant un hamburger hors du stade ! Enfer et putréfaction. La bombe est lâchée : Anderlecht a un accord avec Vargas sur trois ans, mais Bruges réclame... cinq millions pour un joueur libre dans un an. Laissons encore un peu pourrir le fruit : vu les relations de Papa Vargas avec Vincent Mannaert, Ronnie ne sera plus jamais Gazelle. Truc, alors ! Leekens a les traits tirés, ce doit être la pilule du lendemain : " On aurait dû gagner mais je ne reproche rien à mes joueurs. " Tout est encore de la faute du... calendrier, mais sûrement pas d'Eden : " Il n'y a pas d'affaire Hazard, Eden n'est pas Messi ". Et Long Couteau de s'en aller prendre option sur des hôtels en Pologne et en Ukraine, sait-on jamais... L'après-midi à Tubize, Hazard remet les coupes aux gamins puis répond à la télé : " J'étais déçu de moi-même, tout cela sera vite oublié ". Pour la médiation, Enzo peut toujours faire l'affaire. Sept mariages, un enterrement. Veillée turque oblige Defour et Lombaerts n'avaient sans doute pas trop le moral, Mirallas (non retenu) sans doute un peu plus, Stijnen s'en foutait totalement : les quatre footeux passent le crampon au placard et la bague au doigt. A Hasselt, Stijnen avait requis deux body-guards pour s'unir à Veerle, son e-complice : aux dernières nouvelles, la vidéo des v£ux n'est pas téléchargeable sur le site de Bruges. A Houthalen, Defour arrive en Ferrari rouge, son Irène en Rolls noire, chacun passe par la porte arrière pour fuir les vilains paparazzis. Witsel n'est pas venu : il préférait l'annif de sa s£urette. Ou taper des pénos au jardin ? Pas Diables mais mariés quand même ce même jour : Jo Blondel, qui peut donc aussi être tendre et doux, et les deux gantés-banquette du Parc Schollen et Cordier. Proto a choisi son camp, il a lancé le riz sur Mika. Limburg Chocolate. Le label Guy Martens garde la cote : après Bailly, Bolat et Courtois, c'est le réserviste du grand Thibaut qui serait près de filer côté Bundesliga. Koen Casteels, chuchoté comme le plus doué de la filière, reçoit une offre ferme pour faire le deuxième à Schalke 04. Macarena-carbonnades. On nous aurait changé le STVV ? La maison du hourra-football signe un Brésilien dribbleur et buteur : Bruno Andrade vient de Helmond Sport (D2 hollandaise) où il a tendu les filets 13 fois l'an passé. Le garçon est déjà très impliqué : " J'ai regardé le derby contre Genk sur YouTube, j'adore l'ambiance et le stade. " Reste à croiser les triples focales de Guy Mangelschots. Clubmen, qu'on disait. Le noyau montois s'étoffe de deux reconductions : l'arrière Dia et le portier Berthelin rempilent pour deux ans. Avec... réduction de salaire : " Je comprends que le club ne veuille plus reproduire les folies du passé ", concède le grand Cédric. Tournante, suite : le nom de Vande Walle circule pour relayer Vandendriessche, parti à Courtrai remplacer... Vande Walle. Restons dans les ex-Brugeois : le Club propose Verbauwhede, Vermeulen et Kouemaha en location. On n'avait pas dit pas de folies ? Par là, mec. Le Lierse se prendra bientôt pour le Club Bruges : Helleputte est le dernier sacrifié de la faucheuse infernale, le directeur technique doit laisser son transat au T2 Vermeulen et devra jouer scout pour la zone arabe. Conseil à Herman, évite le Yémen et la Syrie encore quelque temps. Bienvenue en D1. OH Louvain est rassuré : il fait rempiler son passeur fou Remacle (16 buts et 20 assists en D2). Reste à convaincre le bombardier... et c'est mal parti : Harbaoui (24 pions, meilleur buteur de D2) a signé à Lokeren et écrit à son CQ pour le supplier de lui laisser sa liberté. Car le FC Tobback éructe : tout s'est fait dans son dos, le club n'a pas été contacté. A la commission éthique, le téléphone sonne dans le vide. AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT