LUNDI 25 AVRIL APPEL(S) EN ATTENTE

Friture sur la ligne. Dury aurait dû payer son forfait lui-même : en contrôlant les factures du personnel, Louwagie note que son coach a fait exploser son plafond en janvier-février, plus particulièrement sur le 0475- tûûûûuût. Diantre il s'agit du numéro de... Vincent Mannaert, fréquenté cinq ans par Francky à Zulte. Et en plus les appels durent des plombes. Alerte bleue, Dury fraye avec le rival brugeois. Le manager gantois s'en souvient, il avait piégé Sollied de la même façon. A moins qu'inspiré par le cas Stijnen, Louwagie ne chercherait la faille après ces play-offs lourdés ? Notez : Luc Devroe avait tenté le même coup avec les scouts De Groote-Schepens. Brel disait donc vrai, Marieke fiche toujours le boxon de Bruges à Gand.
...

Friture sur la ligne. Dury aurait dû payer son forfait lui-même : en contrôlant les factures du personnel, Louwagie note que son coach a fait exploser son plafond en janvier-février, plus particulièrement sur le 0475- tûûûûuût. Diantre il s'agit du numéro de... Vincent Mannaert, fréquenté cinq ans par Francky à Zulte. Et en plus les appels durent des plombes. Alerte bleue, Dury fraye avec le rival brugeois. Le manager gantois s'en souvient, il avait piégé Sollied de la même façon. A moins qu'inspiré par le cas Stijnen, Louwagie ne chercherait la faille après ces play-offs lourdés ? Notez : Luc Devroe avait tenté le même coup avec les scouts De Groote-Schepens. Brel disait donc vrai, Marieke fiche toujours le boxon de Bruges à Gand. Mon nom est Persoons. Président Roger avait dit qu'il recruterait hors du pays... et pourtant : Anderlecht veut subitement refaire du belge et ouvre un dossier Koen Persoons. A Saint-Trond, Duchâtelet plierait pour le transfert d'Odoi. Le Sporting kiffe aussi Kaminski, ex-équipier de... Proto au Kiel. Alors vraiment fini les petits Argentins, Tchèques et Sénégalais ? Le riff du ruff. Herman Wijnants a un problème : une semaine de prévente et son Westerlo n'a écoulé que... 2.500 tickets (sur 16.000) pour la finale de Coupe - mais Pierre François veut bien récupérer le solde. Longue vie donc au Ruff, ainsi nommée la nouvelle fédération des supporters censée améliorer la com' entre le club et la base. Mais pourquoi donc le ruff, échassier à long cou du Vietnam ? Eureka : la mascotte officielle du Kuipje est un coq de campine. Restons donc volatile. Mat'nul. Premier coup de frein pour l'armée rouche : le Standard bloque à Bruges dans un sommet perclus de fautes (40). Simaeys est passé entre les distraits de la défense, Tchité a sorti son kata pour rien car en play-offs, les buts sont pour Nong (1-1). Comme Martine, Caliméro était à la plage et a vu trois pénos, pas Nzolo. Petits fours. Le juge hutois coupe en deux la peine de Defour coupable d'excès de vitesse, Steven ne devra pas repasser son examen théorique. Et comme Romelu l'a entre-temps réussi, Legear sera très seul au premier rang à l'auto-école. A Sclessin, Defour tient son clone : Guy... Dufour, notez la nuance, signe pour deux ans, le Standard l'a scouté neuf fois et le Lommelois a mis neuf buts/seize assists en D2. Pour les fours à chaleur tournante, faites préchauffer thermostat 5, puis relâchez : les Rouches font trempette aux thermes de Chaudfontaine. A Gand, Dury a eu la même idée pour ses joueurs... mais lui est resté au bureau. Louwagie, branche l'écoute. La première minute est gratuite. Copa appelle le Laatste Nieuws en quête du gsm de Proto. Tout finit bien : les deux portiers enterrent leur pugilat, nos enfants peuvent dormir en paix. La conversation fut plus brève qu'entre Francky et Vince. Toute ressemblance... Après deux jours d'air pur, les Zèbres reprennent de la houille : décrassage au Mambourg, faut bien s'occuper, les joueurs sont payés jusqu'en juin. Le trio Balog-Notaro-Ritchie surveille car Peruzovic a déjà vidé son casier. La rumeur court : Thans aurait conseillé de prendre Danny Ost. C'était comme d'hab', Avenue Louise entre deux matches de play-offs 3 ? Casa Kafka. Devant le Stayen en chantier, casque moulant sur le ciboulot, Duchâtelet signe le bail du gazon synthétique, valeur 500.000 euros, durée de vie huit ans. L'après-midi à la Ligue, le boss trudonnaire se fait excuser mais aurait pu venir casqué : De Witte fait voter la vente collective des droits télé. François et Duchâtelet en tête, les cinq rebelles resservent la thèse des droits privatifs : " En décembre, les grands clubs ont agité la même menace, c'est Kafka ", cite le très lettré mécène canari. De fait, c'est une Métamorphose. Découvrez nos tarifs. Le comité sportif est en pleine forme : il colle 1.000 euros à Lokeren pour un pétard et 750 euros au Lierse pour le jet d'une bouteille en plastoche. 1 pétard + 1 bouteille= 8 Kosovo, Kosovo : le GB Anvers taxe 225 euros pour les chants anti-Jorgacevic car ce n'est pas du racisme, c'est de l' intimidation. Ma petite entreprise. Le Standard ne connaît pas la crise : Defour reçoit sa quatrième augmentation en cinq ans et resigne jusqu'en 2016. A combien la clause de départ ? Car c'est pour les joueurs comme pour les coaches : quand on les confirme c'est qu'ils vont partir. Tête au Carré. La police bruxelloise reçoit une plainte : Boussoufa et ses potes auraient ratonné un minet mi-avril au Carré. Le videur a tout vu et... tout démenti. De Bous à Shikabala il n'y a qu'un pas : la diva peut quitter Zamalek... pour 4,5 millions. Un peu cher : le Parc prend langue avec Utrecht pour Dries Mertens. Vases communicants. Les tuyaux d'agent ont tendance à se croiser : Lukaku et Witsel sont annoncés le même jour... dans les mêmes clubs, Tottenham et Manchester City. Malines est plus sélectif : malgré un partenariat avec City, le Kavé ne trouve aucun joueur à son goût parmi les prêts citizens proposés. Ben oui. Carl, mon ami. Dury parle à son groupe joueurs : " Avec cette affaire de notes de gsm, quelque chose s'est cassé. ". Sinon les gars, on reste motivés. Louwagie file à l'Union belge la Coupe de Belgique sous le bras : il doit la rendre, elle créchait toujours dans la vitrine gantoise. Ça ne marche pas : en appel, Coulibaly gagne un dimanche mais en garde quatre, il reviendra juste pour le match à Bruges - Hoefkens, prépare déjà le tape. Louwagie sort de sa poche un prof de néerlandais qui démontre que l'article 17.11.22.3 est mal torché, La Gantoise va donc... en justice. Sacré De Witte, lui qui sommait ses clubs de cesser l'escalade judiciaire. Faites ce que je dis, pas ce que je fais. On ne change rien. Mehdi Bayat entame les entretiens d'avenir avec chaque Zèbre. Oncle Abbas jure que l'équipe et le budget seront maintenus car ( sic) " ce sera plus facile de remonter ". Tonton vous l'avait bien dit, il sera champion un jour. Mais pensait-il à la D2 ? Le boss a retrouvé la niaque : " Westerlo paie ses joueurs au noir " - propos démentis juste après. Quoi, le noir en foot ça existerait encore ? Geoff' de Liège. Geoffrey Mujangi Bia (Wolverhampton) signe trois ans au Standard. Comme Van Damme, le Zidane congolais en avait sa claque des fumées du Staffordshire et va tester celles d'ArcelorMittal. Et la tirelire de Bayat de tinter. Bursaspor, le champion turc, propose six millions pour Tchité, mais le roi des passeports préfère l'Angleterre. En point-presse, Jelle Van Damme brise le tabou : " Oui, le Standard est candidat au titre. " Tout s'explique enfin. A l'attaque. Van Holsbeeck est tout affairé : Liverpool aurait une offre pour Lukaku et Chelsea reviendrait à la charge pour 20 millions. Jacobs est tout ému : le coach argentin Batista passe au Parc, t'inquiète pour ta chemise Ariel c'est juste pour saluer Biglia. Et Suarez ? Peut-être : devant la presse, le grand Matias conditionne son avenir au Parc... à une place de titulaire. Mulemo est pressenti : Landry a cassé son contrat à Bucaspor et soigne sa forme avec... Innaurato, le préparateur mauve. Saisissez ? Ein, zwei, drei. On s'voit, on s'fait une bouffe : les avocats d'Eupen et de l'Union belge sont à la Cour d'appel de Liège pour tester leur allemand, et accessoirement reparler d'Adesanya. Eupen veut monter l'astreinte à 750.000 euros, le juge convoque tout le monde pour le 26 mai après la fin des verdicts sportifs. Alors, une petite D1 à 18 ? Une toge pour le T1. En cas de C4 pour Dury, Louwagie peut engager le juge pour faire la sélection : le tribunal de... Gand casse la décision du comité et déclare Coulibaly apte à jouer. De Keersmaeker n'en peut plus : " Ceci dépasse tout, nous faisons appel et si on gagne Gand perdra ses points ". Néén-néén pour Yaya : Soumahoro est déchiré aux adducteurs, sa saison est terminée. Pour la suivante, Louwagie sort une pioche bien à lui : l'avant Mehdi Terki (19 ans, Mons) signe en Buffalo. Pour info, si Visé est en Indonésie, Mons n'est pas encore en Thaïlande. Loft Story. Le Standard et ses sbires croient fort à leur Loft, le Club des Cinq négocie avec les télés et argumente : " Le Standard est le dernier club wallon de D1 et a la plus grande fréquentation, le GB Anvers incarne la plus grande ville flamande, le Lierse et Saint-Trond sont des clubs de tradition et Charleroi va jouer la tête de la D2. " Qui plongera dans la piscine pour faire des papouilles à Pierre François ? Bague Odoi. William and Kate convolent, Anderlecht passe la bague à son Odoi : Denis-le-Canari signe quatre ans, malgré son président il a préféré le Parc à Sclessin en souvenir (revanche ?) de son séjour en mauve, ado. De Sutter a dû passer sous mille échelles ou manger du chat noir : ses adducteurs juste réparés, Tom écrase son épaule et retour à l'infirmerie. Mariage, suite : Nabil Dirar est pétri d'ambition, coûte que coûte il veut le podium pour son Club chéri. En fait, c'est pour éviter la quatrième et les barrages : " Je me marie le 11 juin, j'ai besoin de temps pour choisir les alliances et mon costume, et mes vacances sont réservées. " C'était donc ça. En famille. Au Stayen, Brepoels en a marre de Sidibe et ne le sélectionnera plus. Ça tombe bien, le griot canari aurait déjà son précontrat signé au GB Anvers. Un Duchâtelet de perdu, deux de retrouvés : les enfants du président sont actionnaires au Kiel. Hip hip Houba. Joie très contenue à l'Union belge : l'accord sur les travaux de Tubize est signé avec Dexia, les bureaux de la Fédé seront prêts en septembre. De quelle année déjà ? Maudit cumul. Sur www.standard.be, Pierre F. vanne son ami Ivan De W. et dépose des réserves sur le match du soir : " Nous appuyons le président de la Ligue qui dénonce les recours en justice. " Un peu acculé, le boss gantois intime à son coach-téléphoniste de laisser Coulibaly en tribune : " Je me devais de lancer un signal fort. " Bouderie avec Luciano oblige, De Witte brosse le déplacement mosan et voit à la télé ses Buffalos couler du béton devant Jorgacevic : Gand change ses batteries... mais perd quand même (1-0). De Smet voit rouge léger, Tchité décoche rouche lourd, Arzo hurle au complot arbitral, le Standard se retrouve premier. Très pratique, la victoire à cinq points. Meer dan één Club. Le Club Bruges tient le remplaçant de Perisic : Victor Vazquez (24 ans, n°10, Barcelone B) passe les tests physiques et psychologiques, un accord verbal est trouvé sur le contrat. Le garçon est un pote à Messi, Fabregas et Piqué avec lesquels il a suivi toute la filière de la Masia. Voyez-vous ça. Logistique requise. Après les nez rouges et les balles de tennis, les supporters carolos zébrés changent le matos : 300 fans zébrés gagnent le Mambourg et y plantent une gerbe funéraire. Le fossoyeur garde la forme, Abbas Bayat canarde encore : " Je préfère la D2 à la D1, tous ses clubs flamands et ce manipulateur d'Ivan de Witte. Quant à Mathijssen, ce qu'il dit ne vaut rien, ses capacités intellectuelles se limitent à faire des sudokus. " De 7 à 77 ans. Romelu Lukaku sort son application smartphone, avec jeux, chat et tickets à gagner. Georges Leekens reçoit son gsm pour... seniors : il parraine un produit pour les aînés, avec écran large pour myopes, grosses touches pour doigts tremblants et sonneries à haut... volume. Rassurons ses fans, Giorgio n'est pas encore dur de la feuille. Mais son deuxième portable lui servira pour les appels parallèles. Façon Dury ? Deux fois la nique. Clairement, le balancier repenche vers Sclessin : le Standard Femina est champion sur les terrains de l'ennemi mauve, et sans équipe B svp (0-2). La section hommes chaparde aussi : Anil Koc (16 ans), un grand talent du Parc, signe semi-pro en rouche, il était aussi suivi par Liverpool, Dortmund et le PSV. Tomasz force 100. Sur la Croisette, Jan Koller est tout ému : son petit Radzinski place son 100e but en D1 face au Cercle et offre la tête des play-offs 2 au Lierse, le hold-up vers l'Europe est en marche (3-0). Tomasz répercute juste à temps : dans quelques jours Nicaise revient de son prêt en Grèce. Rayon buteurs, Henrique tient sa moyenne pour Westerlo à Courtrai (1-1), Odoi soigne ses adieux trudonnaires contre Malines et Dufer réussit le lob carambole (2-1), Matton enroule le GB Anvers et envoie Zulte en tête de poule (1-0). Faux frère. Live du Caucase, Boussoufa s'exprime comme Jovanovic l'autre jour, par énigmes : " Anderlecht me manque... mais le Standard a la meilleure équipe. " En passant, le Bous dépose aussi plainte pour calomnie contre le gamin qui lui a pris la tête au Carré : " J'en ai marre de ce gens qui utilisent ma notoriété ". Plan langue. Le Panda eupenois fait aussi recette à Copacabana : Eupen signe Victor Aruajo, un n°10 formé à Flamengo et venu en Europe pour ses études de langues. Le garçon en parlerait... sept, à Eupen c'est tout indiqué. Bloquez les comptes. Vannoppen a épluché les registres du Kiel, le trou atteint cinq millions, la faute évidemment aux dirigeants d'avant. Les premiers à déguster seront les joueurs : " Je veux raboter la masse salariale de moitié. " Byzance-sur-Escaut, c'est donc bien fini. Quoique : Jos Verhaeghen veut placer trois millions... à l'Antwerp. Mais seulement si le gendre Gunther devient président dans les trois ans. Ça y est, ça le reprend. Aspartame. Pierre François n'a pas mis que Duchâtelet dans sa poche, le voici qu'il embrigade le voisin tirlemontois : le Standard signe avec les Sucriers un accord de mise à disposition des meilleurs jeunes. Entre personnes raffinées. Top qualité. Anderlecht et Bruges nous cassent le mythe des play-offs façon haute qualité : le Sporting gâche sa finition, le Club reprend le béton gantois, l'arbitre complète le navet dominical (0-0). Fête du Travail oblige, le turbin était bâclé et l'inspiration en congé. Biglia se déboîte l'épaule et clôt déjà sa saison : il est temps que cela se termine. Bienvenue au bassinet. A Lokeren, Genk gagne enfin loin de son Limbourg et ramasse le muguet vers le titre : Matoukou et Ogunjimi enfilent. Malgré le péno manqué par Barda, le Racing prend la main dans le sprint final (0-2). En cas de titre les sponsors passeront à la caisse : la prime des joueurs (1 million d'euros) sera payée par les partenaires. En début de saison, la section commerciale a eu la riche idée de prévoir un bonus à la performance.