LUNDI 10 JANVIER ABBAS, SUITE

Swâ tel qu'en lui-même. Au moins notre président reste sincère : pour ses v£ux à la presse, De Keersmaeker plombe déjà l'ambiance car, oui, pour aller à l'Euro les Diables auront besoin " d'un vrai miracle " ( sic). Très en forme, Swâ annonce un directeur général pour le 28 janvier : le tri sélectif touche au but et parmi les 10 rescapés de 127, on retrouve Filips Dhondt (ex-Bruges).
...

Swâ tel qu'en lui-même. Au moins notre président reste sincère : pour ses v£ux à la presse, De Keersmaeker plombe déjà l'ambiance car, oui, pour aller à l'Euro les Diables auront besoin " d'un vrai miracle " ( sic). Très en forme, Swâ annonce un directeur général pour le 28 janvier : le tri sélectif touche au but et parmi les 10 rescapés de 127, on retrouve Filips Dhondt (ex-Bruges). Silvio, Véronique et Davina. Pectoraux suintants et combinaisons seyantes pour les Mauves à La Manga, la KUL a transbahuté par camion tout son matos de biomécanique. Proto et Lukaku galopent criblés de capteurs, cinq caméras découpent chaque foulée, l'analyse des postures vise à prévenir les blessures. Moral retrouvé, Wasilewski rebaptise DJ le technicien en blouse blanche... car il en a des platines. Kanu rit moins : il file à l'hosto du coin, sa cheville a dégusté et est toute pâteuse. Jacobs serre encore les dents : privilège des boîtes modernes, il entame en face-to-face l'évaluation de chaque joueur. Ambiance restaurée en soirée : au brûlage de culotte le transfuge Seck met le feu en revisitant le Waka Waka de Shakira. Dites quatorze. Abbas Bayat poursuit la mise en place en tête de gondole : il signe le troisième gardien de l'OM Rudy Riou (30 ans, " Runje en mieux ", jure son ex-coach à Istres) et l'arrière slovène Dzinic (Maribor), présent au Mondial bafana. Le noyau zébré atteint 14 nationalités et vise 15 : les Serbes Dzodzo (gardien) et Milovanovic (défenseur) sont en test. Csaba Laszlö devra veiller au quota belge sur la feuille. Biffez déjà un Congolais : Tshibumbu file à Tubize. Régimes dissociés. A Westerlo Ceulemans acte la blessure de Brüls, qui est tombé dans l'escalier. Sur le cas Chimedza, Sterke Jan garde son humour à froid : " Il progresse, il court chaque jour... cinq minutes. " Le soir, les Campinois fêtent le retour butant de Ruiz, qui frappe contre Lommel (2-0). Amicalement vôtre. En Espagne, Bruges est surpris par La Haye labellisé Bulykin (2-3), pour une fois qu'il jouait Scepovic sort le genou raplapla. En Egypte, le Lierse est taclé par le petit frère Wadi Degla de Meeuws (0-1). A Chypre, Lokeren domine le Chinois Tianjin Teda (2-0) peuplé par Arie Haan et Ogunsoto (ex-Westerlo), mais perd son avant Yagan : bras cassé ! Bom apetite. A Almancil, Berrier a la banane : il joue ses 18 premières minutes en rouche : " Je revis, je me croyais perdu pour le foot. " Le Standard bat Farense (D3) 2-0 et Witsel, auteur d'une sardine, a la frite : " Je vote Lukaku pour le Soulier d'Or. " Confirmé, la paix des ménages est proche. Pocognoli et Goreux n'ont pas joué : ils ont de la morue plein le short, la faute à la turista et d'huîtres avalées lors d'une sortie. A La Manga Jacobs, tourne aussi verdache : grippé, il renonce après cinq minutes et offre aux adjoints Hasi et Renders leur heure de gloire. Le soir pour son bizutage, Veselinovic fait du yaourt en chantant du folklore serbe. Kevin à la wasserette. Le narghilé turc transfigure les Genkois. Pour De Bruyne, le Racing jouera le titre jusqu'au bout vu son beau mercato. Justement, le mercato : " Chelsea c'est sympa, mais je reste ici, j'ai mon nouveau flat à meubler et une lessive à finir. " L'agent de Joao Carlos négocie avec... Krasnodar (Russie). Pour Camus, c'est un retour en enfance : cheville tordue, l'Arlésien fait trempette dans la piscine bébés de l'hôtel. Tata Annemie pas contente. La ministre Turtelboom sort ses stats 2010 des bannis de stade : ils sont 25 % de plus, surtout chez les Mauves à cause de Bilbao et du sacre au Breydel. La ministre tance les acteurs : les pv contre les joueurs, coaches et dirigeants ont... quadruplé, et l'Union belge bâcle son article 55 en réprimant trop peu le racisme. Réaction historique du comité sportif : le Club Bruges paiera... 1.000 euros pour la neige de ses fans contre le RSCA. Legear repart sans rien, il pourra lancer d'autres boulettes. Testez la poudre Bayat. Tonton Abbas liquide ses vieux tonnelets : Charleroi part en Turquie sans 12 joueurs, dont 10 titulaires. Coach Laszlö a fait son Sollied et veut un noyau de 25 pions. Orlando, Gueye, Kage, Tibi et l'ex-capitaine Brillaut sont versés aux eaux usées. Kaya résume : " On dirait qu'un typhon est passé dans le vestiaire, je ne reconnais plus personne. " Drôle d'annif. Wistel reçoit de Conceiçao un gâteau avec 22 bougies dessus... puis se fait rincer à la mer, Coach Dominique dessale à son tour - si même les joueurs le trahissent maintenant... Espinoza aurait bien voulu plonger, mais il n'est plus là. Van Damme découvre l'hôpital voisin : " Une vraie cour des miracles ! " Jelle est venu montrer sa mâchoire, secouée au beach-soccer par Nong : on craint la fracture, ce n'est qu'une contusion, Van Damme sera de la fête au Parc le 23. Opare préface : " On va gagner à Anderlecht. " Jelle, ménage tes maxillaires. Tout fout le camp. Odjidja ose tout : après Koster, il se paie Verheyen, jugé trop critique. " C'est qui, ce Gert ? Il n'a jamais joué plus haut que Bruges ! " Tollé chez les fans sur Facebook : ils sont déjà 2.000 membres du groupe " Vadis n'arrive pas aux chevilles de Gertje ". Et chez les icônes : " Je réclame des excuses publiques ", tonne Borkelmans live from Dender. En vase clos : Vadis bat sa coulpe... sur la télé du Club. L'après-midi les Gazelles ont quartier libre : les minets vont lorgner les yachts de Puerto Banus le Saint-Trop local, Perisic n'a pas cherché de filiale du Carré car le couvre-feu est fixé à 22 h. Vargas l'a joué mollo, le matin Dirar n'a pas loupé sa cheville. Et cette fois, Vadis n'y est pour rien. Eine rap, bitte. Libéré par Bucaspor, Dahmane est passé par Eupen : pas pour le festival local de slam mais pour causer transfert avec Cartier. Aucun impact le soir à l'US Centre, d'où les Pandas repartent tondus (4-0). Prolongations. Les fadas de foot, et leur mégère, en reprennent pour quinze jours : les play-offs commenceront deux semaines plus tard et la saison se traînera jusque fin mai. Joie chez les joueurs : déjà qu'on leur avait raboté leur Noël, voilà que l'été écope itou. Chouchou, prépare la caravane à Middelkerke. Mémé, Bart et Elio sont sur un bateau. Déjà que Carcela, El Ghanassy et Dirar nous ont plantés, v'là le juge qui s'y met. La Cour d'appel de Bruxelles rejette la requête de Tchité, Mémé va en cassation mais ne sera sans doute jamais Diable. Mini-consolation : le pays n'en a peut-être plus pour longtemps. Libérez vos esprits. Van Holsbeeck arrive à La Manga et, c'est magique, ça recause transferts. Galatasaray réattaque pour Biglia. Gillet vit son Sturm und Drang car Leverkusen le courtise et " jouer avec Ballack serait top ". Même Legear reparle Bundesliga même si, juste pour les supporters : " Je veux gagner l'Europaligue avec le Sporting. " L'après-midi, les Mauves et le PSV restent à quai (0-0) ; Veselinovic et Seck ont bien presté. Le soir, place au grand quizz annuel entre joueurs : " Ma belle-s£ur fait du tennis, j'ai des tatouages partout et plein de clubs de c£ur, je suis.. ?" Non-stop. Jelle Van Damme cause à la presse, motus sur Anderlecht, d'autant que : " Je veux finir ma carrière à Liège. " Lucien D'Onofrio passe dire bonjour, mais au pays les affaires tournent. Sclessin rejette une offre de Naples pour Mangala et le Milan AC suit Pocognoli. Rayon menu fretin, le bail de Collet (quatre matches en 18 mois) est résilié et l'ex-espoir rouche passé à Bruges Faycal Rherras (17 ans, avant gaucher) revient au bercail. Le Croate Vucko (Eskisehirspor) passe la journée au pied des terrils mais repart sans accord. A la poche. A Malte, les joueurs du GB Anvers méditent sur leurs talents de parieurs : ils ont cotisé pour le stage à raison de 25 euros la pipe, car ils avaient juré à leurs dirigeants qu'ils battraient Eupen, et c'est raté. Face aux Sliema Wanderers locaux, c'est plus brillant : les Rats passent du 4-0, dont deux roses de Porokora. Un petit nouveau très en confiance : " Quand je suis arrivé à Örebrö l'équipe était dernière, grâce à mes buts on a fini troisième. " Nathan est un Rat. La Manga comme Fatima : Deschacht reprend avec ballon, selon les témoins sur place il est toujours gaucher - pas gauche, gaucher. En bord de touche, Van Holsbeeck tient point-presse sur une chaise en plastoche : " On n'achète plus personne mais on va dégraisser, le Sporting n'est pas un CPAS. " Exact, c'est une SA. Biglia n'est pas du lot : " Je reste en janvier... mais je pars en juin. " Face à Murcie (D3), Wasyl place sa tapa hebdomadaire, et à la sortie Coach Ariel excelle : " C'est un succès en déplacement, et selon la réforme, ça vaut six points. " Scouté naguère par Charleroi, Nathan Kabananga ira finalement au GB Anvers : Mathijssen a obtenu au Kiel ce que son pote Abbas lui avait refusé au Mambourg. Tout le monde à l'eau. Tchité rejoue après deux mois d'entracte, Goreux porte le brassard, mais Utrecht reste impassible : le Standard perd sa clôture de stage (0-1). Pareil pour Bruges contre Nimègue, d'autant plus dur qu'en face Vleminckx le fantasme de Devroe n'a même pas marqué (0-2). En Turquie Genk applique les ficelles rouches : Vercauteren en tête, le staff technique complet vole à la flotte. Avant cela les joueurs ont fait du tir à l'arc, de la pétanque, des courses de sac et... du surf en piscine. Notez, au même moment le gourou team-building de Coach Frankie fait jouer Romeo et Juliette à ses gars du Racing sur un podium public de Nieuport. Super, les stages. On est chez les pros. Non loin du Palais Royal, la Maison de Verre se formate pareil sur les quêtes improbables : G4 et G11+Standard débattent de la réforme, les petits proposent trois montants de D2 mais ne plient pas sur la D1 à 18, les grands recomptent leurs piécettes. Comme chaque fois Ivan de Witte ressort confiant : " Je me sens comme Vande Lanotte. " Ben justement... Décision le 28 janvier, d'ici là chacun pourra placer quelques brûlots gauche-droite. Derby d'expat's. Charleroi et Genk partagent les points en banlieue d'Antalya (1-1) : sous les yeux d'Abbas Bayat, c'est de Cordaro (l'un des quatre titulaires rescapés de 2010) que vient le but zébré, en face Vossen a fait comme d'hab. Fallait bien se taper la Turquie pour ça : mieux, le match a été retardé car le GPS du chauffeur carolo n'était pas configuré Turkish. En clôture, Csaba Laszlö impose à ses Zèbres un bain glacé dans les eaux locales : c'est sûr, le Sporting commando est annoncé. Abbas Bayat confirme : " En trois semaines on a fait le boulot de deux ans, il n'y a plus de touristes chez nous. " On en reparle dans deux mois ? Cahutes en Espagne. A Marbella le Club Bruges rentre le score parfait, une troisième tôle en trois matches de stage. Et quelle tôle, même les gars de Bâle allaient plus vite (0-5). A Cadix, Zulte Waregem est battu par les locaux... malgré leurs mauvaises fiches (2-3) : la presse du matin avait publié une photo du SV 2006 avec De Vliegher, De Brul, Verschuere et Sergeant. Bien réel lui, Hyland est exclu mais reste froid aux offres d'Anderlecht et du Standard : " Ça ne m'intéresse pas, je suis bien ici ", grogne le pitbull local. Sûrement le charme des balades en bord de Lys. Sacré Trond. Fin de stage en Egypte pour le Lierse, Sollied promeut la pensée positive : " J'ai montré aux joueurs le classement à l'envers, ils ont bien vu qu'on était deuxième. " Sonck est conquis : " Avec Vergoossen Sollied est le meilleur coach de ma carrière. " Ibrahim Ayew (médian, Zamalek) pareil : le fils aîné d'Abedi Pelé signe au Lisp, lui aussi est international ghanéen mais l'héritier qui a brillé au Mondial, c'est André, le petit. Walter Baseggio, porté disparu à Tubize, propose ses services, sans succès. Patrick Nys clôture la mue du staff, l'ex-élastique du Brussels sera coach des portiers. Baby, you can drive my car. Van Holsbeeck fixe le prix du Lukaku à la criée : " C'est 30 millions, en dessous on ne discute même pas. " Ça tombe bien, à Liverpool Dalglish met Big Rom en tête de ses budgets. Mais no way pour un échange avec Jovanovic : d'Anfield Road, Bisou embrasse la Belgique mais exclut un retour. Romelu va-t-il apprendre la conduite à gauche ? Il passe au Salon de l'Auto pour un sponsor, l'ex-roi des rallyes Marc Duez sera son guide vers le permis. Un grand crac. Ca rigolait trop pour lui : Derek Tshimanga, le back gauche volant de Lokeren, termine le stage en Chypre avec une fracture du péroné. Ça fera deux mois d'arrêt. Chacun sa route. Dominique D'Onofrio a bon goût, il adore Witsel. Le coach étaye : " Axel progresse chaque jour, il est plus fort que... Zidane quand il a quitté Bordeaux. " Zizou venait de disputer la finale de la Coupe UEFA et s'envolait pour la Juventus... Bokanga est moins pêchu : de commun accord la trouvaille congolaise de l'été 2010, résilie son bail à Sclessin. Même sort, 30 km plus à l'ouest, pour le Trudonnaire Tom Caluwé, qui se souviendra du confort de l'hôtel Stayen : Saint-Trond clôture un stage de deux nuitées... à la résidence Duchâtelet. Mais si Houba Street se cherche un consultant pour 2022, le seul Belge ayant joué au Qatar est dispo. Waka waka. Vercauteren devra encore subir les retards d'Anele, mais l'enjeu sportif vaut l'effort : Genk lève l'option sur son prodige bafana, courtisé par Fenerbahçe. Ngongca restera mineur jusqu'en 2013. Moussaka pour tout le monde. Panthrakikos (Grèce) peut préparer les séances de trot attelé : après Christ et Oulmers, Ferrera accueille son troisième Zèbre, Orlando signe pour six mois. Un transfert signé... Mogi. ERIK LIBOIS