LUNDI 27 DÉCEMBRE MARCIN SANS SON AXEL

erik libois
...

erik liboisTous responsables. Le Père Noël défend son foot : confronté au chaos des remises, Ivan De Witte persiste et signe, le cuir façon sapin est une bonne idée. Et l'an prochain, le règlement sera même durci : les clubs devront aussi assurer la sécurité des voies d'accès et des parkings. Le message percute à Liège : c'est le maïeur en personne qui réclame le report du duel face à Malines. Marc Brys résume à sa façon : " Le Standard est dans une mauvaise passe, ses joueurs sont en méforme ou blessés, son coach est contesté, un simple coup de fil à la Ville et le tour est joué. " Impossible ! A Liège, on ne fait jamais des trucs comme ça. Carton plein. Le Parquet réclame trois matches de colle pour Witsel pour son cirage de pompe sur Neto (Cercle). Le Standard trouve ça dur, mais s'incline : Axel manquera deux fois Malines et le Clasico du 23 à Anderlecht. Le hasard fait quand même bien les choses... Père indigne. Koster gère son conflit du lundi : il explique à Odjidja et à son père-manager les raisons de sa non-sélection de la veille à Gand. Le paternel accepte les arguments, le fiston doit plus bosser. Mais Vadis s'entête : " Il y a deux poids deux mesures, certains se battent en semaine et sont titulaires. " Si le père Adrie génère en plus des conflits de famille... Pater familias, suite : Pol Jonckheere a le bras en écharpe, il s'est tanné une côte et l'épaule en loupant une marche à Gand la veille. Cher payé, le succès chez l'ennemi. Les rois de la récup. Westerlo soigne sa réputation de relanceur de cramponnés : le FC Kuipje accueille l'ex-Trudonnaire Chimedza, revenu d'une lourde opération du genou. Le Zimbabwéen se revalide avec les Espoirs, et Ceulemans lui permet d'espérer : " Il ne jouera plus cette saison, mais comme joueur libre de contrat, c'est une occasion à saisir. " Pour vérification, voir les fiches un peu jaunies de Van Kerkhoven, Brogno, Thans, etc. Le c£ur et l'esprit. Lukaku fait ses comptes 2010 : " J'ai progressé, j'ai réussi mes examens scolaires et j'ai une copine stable. " Et pour 2011 Rom ? " Je peux encore m'améliorer de 100 %. Mais ma priorité reste l'école : c'est pour ça qu'après chaque but, je touche ma tête. " Richesse intérieure toujours, mais surtout celle du portefeuille : Boussoufa et Van Holsbeeck seraient en plein négoce, le salaire annuel du Moubarak mauve passerait de 1,6 à 2 millions d'euros. Démenti officiel de l'intéressé : " C'est n'importe quoi. On n'a même pas commencé à négocier. " Bonnes vacances. La commission calendrier ne change rien aux bonnes habitudes, elle sort ses deux premiers formulaires de report de la semaine, Standard-Malines et Saint-Trond-Cercle n'auront pas lieu. Le laïus des bourgmestres a percuté, les joueurs sont en vacances, sortez le gui les gars. Mais Malines est tout colère car il a déjà six matches de retard. " C'est de la falsification, j'exige le report des play-offs sinon nous irons au tribunal ", tempête le président du Kavé. Par bonheur, le comité sportif lui fait déjà gagner un replay via tapis vert : Saint-Trond prend le forfait pour le coup de la bâche trop courte et du dérapage élégant mais peu contrôlé de son chairman-linesman. Intransigeant sur son honneur de patineur stylé, Duchâtelet va illico en appel. La jungle du Lisp. Au Lierse, le noyau XXL façon Mondiovision fait grandir rapidement. Voisinage de Wesley Sonck oblige, le gentil Dequevy balance solide sur ses pairs : " Depuis sa vraie-fausse démission plus per-sonne ne prend Van Meir au sérieux, il est temps qu'on le remplace. " Ni une ni deux, Coach Eric écarte son blondinet du noyau pour la der de l'année contre Westerlo. Sur ce, bonne année à tous. Promotion moquette. Rotation à la com de l'Union belge : Stefaan Van Loock, ex- VTM, Exqi Sport et proche du Club Bruges, relaie Nicolas Cornu comme porte-parole de la Fédé. Cornu devient team-manager. C'est quoi déjà, team-manager ? Offre privée d'achat. De passage en Belgique pour les fêtes, Daniel Van Buyten n'écarte pas l'hypothèse d'un retour au Standard d'ici deux-trois ans : " Mais pour y jouer ou pour racheter le club ? ", interroge-t-il. La nuance est d'importance. Cyriac a mal au genou et renonce au stage hivernal : dans la grande congrégation des blessés rouches, ils seront bientôt 13 à table. Empreinte carbone. Le chauffagiste a déjà envoyé sa note, et la D1 s'étrangle : chaque terrain de l'élite coûte en moyenne 5.500 euros de chauffage... quotidien. Soit trois fois le régime annuel d'une famille ! Et tout ça, pour quand même remettre les matches... Ils aiment le foot au GIEC ? KV Camp Nou. Exploit mauve pour terminer l'année : Anderlecht s'impose chez le Barcelone ouest-flandrien : 0-2 à Courtrai. Vanhaezebrouck a tout tenté pour développer son jeu blaugrana ( sic), mais Gillet passait par là et Gershon n'a pas encore le rayonnement de Piqué. Le Sporting empoche sa sixième excursion de suite à trois points et ferme derrière : Courtrai avait toujours marqué lors de ses... 24 dernières exhibitions at home. Question marquoir, Perisic joue les Vargas en frappant quatre fois, Bruges enfile à Charleroi le tarif de l'aller (5-0), au vestiaire zébré aucun Abbas à signaler pour virer le coach. Encore trois jours de patience, et le président peut revoir ses tribunes de l'intérieur. La maison Mambourg reste sur un 0/21, série en cours. Tant qu'à prendre des scores de forfait, pourquoi encore jouer ? Pour les records peut-être. Merci Joeri. Dequevy a sans doute assuré le choc psychologique : le Lierse domine le biface Westerlo (2-1), Kawashima a encore joué hara-kiri mais la vieille canadienne de Radzinski fait toujours le job par temps glacial. Au bowling du Kiel, le GB Anvers et Eupen alignent les strikes ratés et rentrent une double boule sous le sapin (0-0) : Mathijssen ferait bien de quémander une mire, car Custovic a encore foiré un péno et les Rats sont dégoûtants face au but depuis le 16 octobre ! C'est magique. Les valises sont prêtes au Parc : pas de panique Ariel, les joueurs ne partent qu'en vacances. Gillet et Legear vont s'acheter des iPads à Dubaï, Boussoufa hésite entre New York et Marrakech, Proto valide l'abonnement familial à Eurodisney, les Tchèques retournent dans leurs forêts, Kanu sur ses plages et les Argentins près de leur barbecue. Biglia a déjà prévu les cocktails mais Lucas le jure, il travaillera aussi un peu avec le gourou Mendoza. L'Ordre belge des Médecins réagit sans tarder : " Moi, j'aurais guéri Frutos ", avance le Doc Martens. " Ces Mendoza et Cie sont les parasites du milieu, ce sont des zéros, les traitements qu'ils appliquent frisent la démence. " Pleine lucarne, imparable. Déjà vu. Toujours stakhanoviste Vercauteren kiffe le minerai : le coach de Genk resigne jusqu'en 2013. Et réalise son rêve mauve avorté : Frankie cumulera jogging de coach et cravate de DT, il chapeautera transferts formation et scouting. Le soir, ses joueurs lui postent déjà la carte de v£ux. Mené par Kevin De Bruyne re-titulaire après deux mois, le leader s'arrache et gomme un retard de deux buts à Lokeren, l'équipe du moment (2-2). Buteur improbable Tshimanga monte encore sa cote. En face, Ogunjimi a résolument repris les barrettes butantes de son pote Vossen. Waka waka B-A BA. A Zulte l'autre Francky, le Buffalo, se trompe de vestiaire puis voit ses Indiens vendanger à pleines barriques : pour le retour du Dury prodigue, La Gantoise recolle, domine, torpille avant d'offrir ses plumes à Traoré à la 95e (2-2). Ou comment bousiller sa dernière copie 2010, et le gaspi Francky n'aime pas ça. Heureusement, Louwagie a pensé à tout : enrubanné d'une jolie couleur, le DT gantois offre à son coach le Sénégalais Alpha Ba, élu meilleur stoppeur local avec l'US Ouakam. Nouvelle pioche de génie ou v£u(x) pieux ? Qué tal, Abbas ? Tonton tient toujours ses flingues bien chauds, Abbas Bayat annonce un Charleroi tout neuf pour la reprise : " Des transferts se préparent, vous n'allez pas nous reconnaître. " Des joueurs de foot alors ? Ce ne sera pas Xavi Martos : l'ex du Barça décline le contrat-type label zébré. Vu les tarifs en vigueur, le gaillard avait demandé à réfléchir... Naguère Bayat louait le jeu à l'espagnole de ses ouailles, mais l'argument n'a pas porté. Pas mieux chez Philippe Léonard, le prince Rainier d'outre Meuse souhaite le pire aux Zèbres : " Qu'ils aillent en D2 et qu'on n'en parle plus ! " Rétrogradation, suite : Mogi Bayat a refusé la bascule à Namur en D3, c'est le président des Merles locaux qui le chante : " J'ai essayé, mais Mogi a un train de vie incompatible avec les moyens de la D3. " Qu'est-ce à dire ? Qui dit mieux ? L'andouillette messine pouvait tâter du kebab de Gençlerbirligi, il rempile finalement à l'archevêché : Julien Gorius prolonge pour deux ans à Malines : " Je me sens bien dans ce club, et le nouveau contrat me satisfait pleinement. " Tu parles Charles. Et encore merci au poto Mununga d'avoir fait monter les enchères. Miles à saisir. Malki a tout compris : lassé des frimas belgicains, le Lokerenois s'en va disputer la Coupe d'Asie sous les couleurs de la Syrie. Son voisin de vestiaire Perbet a trouvé moins exotique : il est sur les listes de Mons et de Tubize. Santé à GAIA. Habibou s'envole vers London on Thames, l'ami des canards passe le réveillon avec Drogba, Malouda, Mandanda, Chamakh et Gallas et Zulte Waregem a édité une série de photos. Broos calé au fond d'un fauteuil de maître avec autour de lui ses joueurs, brûlé avec sa voiture durant l'été Chevalier pose avec un extincteur, l'ex-carreleur Van Nieuwenhuyze a sorti sa plus belle truelle et Habibou un foie bien gras avant le déplumage. Meilleurs v£ux. Leekens a tellement apprécié 2010 et la finale du Mondial qu'il l'annonce tout de go : " Dans deux ans, les Diables auront le niveau des Pays-Bas. " Avec qui dans le rôle du découpeur de Jong ? Le grand Georges a surtout retenu le Koh-Lanta de Voronezh : " Mes joueurs ont prouvé qu'ils avaient du mental, et n'étaient pas des starlettes. " Qui avait dit qu'Eden ne fichait rien à l'entraînement ? Solide comme un Trond. Le Lierse investit dans du Sollied : le sorcier norvégien signe pour six mois avec son adjoint habituel Vermeulen, Van Puyvelde étant coincé au stade Machtens. Le (Vi)king du rendement est chargé de sauver le Lisp du chavirage avec option de le faire briller en Coupe. Première mission : purger le noyau de son pot pourri et renforcer certaines positions faibles. Pour le back gauche, Michael Klukowski tient la corde : le Canadien, fréquenté par Sollied au temps du Breydel, n'est plus payé à Ankaragücü (Turquie) où son contrat est caduc. Cocorico. Le réveil francophone existe aussi côté cuir : l'ACFF (Association des clubs francophones de football) voit le jour, avec statuts, conseils d'administration, et tout le toutim. Le CA de25 personnes devra comprendre un sportif en activité et au moins 20 % de membres féminines. Herman Wijnants et sa ligue flamande (VFV) n'ont qu'à bien se tenir. Le boulet II. Benoît Poelvoorde aurait-il forci ? Non, il s'agit bien de Dmitri Bulykin. Le contrat du tracteur russe pèserait un million annuel et, malgré la quote-part mauve, il est trop élevé pour l'ADO La Haye, dixit le Van Holsbeeck local. Le Parc peut donc s'attendre à voir revenir son boulet dès le mois de juin. A moins qu'un petit geste du vrai Herman ? Monsieur l'agent. Rudy Riou, troisième gardien à Marseille, résilie son contrat sur la Canebière et se lie à Charleroi. A 30 ans, Riou a une expérience de 150 matches de L1 avec Istres et Montpellier, mais n'a porté qu'une fois le maillot bleu ciel. Il dispose du même agent que Chabbert, Brillaut et Tshibumbu : ça facilite les affaires. Parfum nostalgie. L'an passé Malines avait pensé à Monsieur : le fan-shop proposait une ligne de montres perclues de sang et d'or. Mais comme le Kavé est d'abord un club familial, il n'oublie pas Madame et sort un... parfum pour les fêtes. Bienvenue, Teranga. Avoir le gamin qui porte le maillot mauve en jeunes, ça aide : Khalilou Fadiga étrenne ses galons de manager en refilant au Parc le dénommé Abdoulaye Seck. Défenseur central de Niary Tally le club vice-champion du Sénégal et membre des Lions de la Teranga, Seck (22 ans) débarque en prêt pour six mois. AUSSI SUR VIVACITÉ ET WWW.RTBF.BE/SPORT