Chez nos voisins, il est monnaie courante de retrouver des noms d'anciens joueurs dans l'une ou l'autre cellule majeure des clubs, qu'il s'agisse du staff technique, du département scouting ou de la formation. En Belgique, cette pratique est nettement moins répandue. Le foot aux footeux est une expression peu ou prou de mise en D1. L'argent, nerf de la guerre, n'y est sans doute pas étranger car les clubs de notre élite ne bénéficient manifestement pas des mêmes facilités financières que leurs homologues à l'étranger.
...

Chez nos voisins, il est monnaie courante de retrouver des noms d'anciens joueurs dans l'une ou l'autre cellule majeure des clubs, qu'il s'agisse du staff technique, du département scouting ou de la formation. En Belgique, cette pratique est nettement moins répandue. Le foot aux footeux est une expression peu ou prou de mise en D1. L'argent, nerf de la guerre, n'y est sans doute pas étranger car les clubs de notre élite ne bénéficient manifestement pas des mêmes facilités financières que leurs homologues à l'étranger. Dans les pages qui suivent, nous avons répertorié, pour chacun des pensionnaires de la Jupiler Pro League, le nombre d'ex-footballeurs de D1 qui figurent dans leur organigramme. Il est symptomatique de constater qu'il existe une relation évidente entre la position des clubs au classement et l'appel fait à ces compétences : plus un club occupe une position élevée dans la hiérarchie, plus d'anciennes figures de D1 y sont présentes. Anderlecht est le club le plus riche en anciens joueurs de D1 dans son organigramme. Cette expérience eût été plus prononcée encore si l'on avait tenu compte ici d'autres critères, comme le vécu en tant que coach au plus haut niveau par exemple. Ce qui vaut pour l'entraîneur adjoint DanielRenders (ex-entraîneur du Racing Jet Bruxelles) et, surtout, pour UrbainHaesaert, nouveau venu dans la cellule scouting, qui n'a joué que dans les rangs du modeste Sparta Zwijndrecht jadis mais qui a dirigé des clubs comme Lokeren, Waregem, le Germinal Ekeren et l'Antwerp en D1. Le RSCA essaie chaque année de sensibiliser quelques anciens à intégrer l'une ou l'autre de ses cellules. C'était le cas, notamment, pour PärZetterberg (scouting) et MboMpenza (scouting et entraîneur des jeunes). Leur expérience a toutefois été de courte durée, au même titre que celle de Johan Walem, coach des Espoirs parti à l'Udinese cet été. Gilles De Bilde, de son côté, a refusé un job d'entraîneur des attaquants. Bertrand Crasson s'était proposé pour la préparation des défenseurs mais il attend toujours la réponse. 1 BesnikHasi (Entraîneur adjoint), 310 matches en D1 (Genk, 1860 Munich, Anderlecht, Lokeren, Cercle Bruges), 44 caps pour l'Albanie. 2 FilipDeWilde (Entraîneur des gardiens), 518 m. D1 (Beveren, Anderlecht, Sporting Portugal, Sturm Graz, Lokeren), 33 caps chez les Diables Rouges. 3 JeanKindermans (Directeur Technique Neerpede), 2 m. D1 (Lierse) 4 Charly Musonda (Entraînements individuels), 128 m. D1 (Cercle Bruges, Anderlecht, Energie Cottbus), 48 caps pour la Zambie) 5 GeertEmmerechts (Coach U21), 301 m. D1 (RWDM, Antwerp) 6 RenéPeeters (Assistant-coach U21, coach U19), 1 m. D1 (Anderlecht) 7 JoëlCrahay (Coach U17), 2 m. D1 (Courtrai) 8 NourredineMoukrim (Coach U12), 32 m. D1 (Antwerp) 9 PaulSchraepen (Directeur Centre Brussels) 267 m. D1 (Union) 10 Kristof Sas (Médecin en chef), 24 m. D1 (Harelbeke) 11 RikVandeVelde (Directeur Cellule Scouting), 2 m. D1 (Waregem) 12 WernerDeraeve (Head Scout), 48 m. D1 (Anderlecht) Les Vert et Noir tablent essentiellement sur des valeurs expérimentées au sein de leur staff technique, dont la troisième composante, Ronny Desmedt est, lui aussi, un vieux de la vieille, non pas comme ancien de D1 mais comme T2 puisqu'il fut l'adjoint de Georges Leekens à ses débuts dans la corporation des entraîneurs, au Cercle Bruges en 1984-85. Depuis, il s'est toujours complu dans ce rôle, même s'il fut appelé aussi à dépanner entraîneur principal. Il a ainsi relayé Rudi Verkempinck à la tête du noyau pro en cours de saison 1997-98. 1 Bob Peeters (Entraîneur principal), 320 m. D1 (Lierse, Genk, Roda Kerkrade (NL), Vitesse Arnhem (NL), 13 caps chez les Diables Rouges. 2 Lorenzo Staelens (Entraîneur-adjoint), 443 m. D1 (Courtrai, Club Bruges, Anderlecht, Oita Trinita (JPN), 70 caps chez les Diables Rouges. Avant de nommer Luc Devroe au poste de manager sportif, le Club avait travaillé avec une icône locale, Marc Degryse. A ce moment-là, des monuments brugeois étaient aux commandes puisque Jan Ceulemans était entraîneur principal, et Franky Van der Elst son adjoint. La touche brugeoise est aujourd'hui mise par Dany Verlinden, Sven Vermant et Luc Devroe. D'autres anciens de D1 travaillent au Club, dans l'extra-sportif : Pascal Plovie est responsable du matériel et Stefan Vereycken est team manager. Le responsable de la formation, Henk Mariman, est un ancien gardien qui a arrêté de jouer à 19 ans pour se consacrer au travail avec les jeunes. Il avait réussi d'excellentes choses au Germinal Beerschot dans la même fonction, il a une très bonne réputation aux Pays-Bas et donne des conférences aux quatre coins du monde. 1 Adrie Koster (entraîneur principal), 96 m. D1 (Roda JC, PSV), 3 caps avec les Pays-Bas. 2 Dany Verlinden (entraîneur des gardiens), 582 m. D1 (Lierse, Club Bruges), 1 cap. 3 Luc Devroe (manager sportif), 1 m. D1 (Club Bruges). 4 Sven Vermant (entraîneur adjoint des Espoirs), 431 m. D1 (Malines, Club Bruges, Schalke 04), 18 caps. Jef Vanthournout (entraîneur technique U13-U19), 117 m. D1 (Cercle Bruges). Dans sa consommation d'entraîneurs, Abbas Bayat est habitué à donner une chance à des anciens joueurs du Sporting. Il l'a fait avec Enzo Scifo, Dante Brogno, Jacky Mathijssen, Philippe Vande Walle, Thierry Siquet et Tibor Balog. Sans oublier l'ex-Standardman Etienne Delangre. Mais le fait de connaître la maison n'a pas débouché sur le succès pour tout le monde. Une autre vieille gloire du club y a longtemps occupé un rôle de premier plan : Didier Beugnies fut directeur de l'école des jeunes jusqu'en cours de saison dernière. Deux des hommes qui connaissent le mieux Charleroi y sont toujours actifs : Daniel Mathy a été élu meilleur gardien du premier siècle du Sporting et Raymond Mommens y a fait la moitié de son ultra longue carrière de footballeur. Mais on trouvait autrefois davantage d'anciens pros du Sporting à l'école des jeunes ( Bobby Böhmer, Georget Bertoncello, Jean-Jacques Cloquet, René Delchambre, Charly Jacobs, Hervé Royet, etc). 1 Tibor Balog (Entraîneur adjoint), 274 m. D1 (MTK Budapest, Vaci Izzzi MTE, Charleroi, Maccabi Ashdod), 37 caps avec la Hongrie. 2 Raymond Mommens (Responsable du scouting), 614 m. D1 (Lokeren, Charleroi), 19 caps. 3 Alexandre Teklak (Coach des Espoirs), 343 m. D1 (Charleroi, Mouscron, La Louvière). 4 Daniel Mathy (Entraîneur des jeunes gardiens), 117 m D1 (Charleroi, Standard). 5 Atty Affo (Coach U17), 65 m D1 (Charleroi). Emmanuel Massaux (Coach U7), 4 m D1 (Charleroi). Le Kavé pèse lourd, dans toutes les acceptions du terme, à l'échelon de son staff technique, avec près de 900 matches au compteur au plus haut niveau. En profondeur, l'organigramme ne comprend qu'un nom aux consonances plus ou moins familières : celui de l'ancien portier du Cercle Bruges, Gino Devriendt. 1 Hein Vanhaezebrouck (Entraîneur principal), 131 m. D1 (Courtrai, Harelbeke, Lokeren) 2 Yves Vanderhaeghe (Entraîneur adjoint), 341 m. D1 (Cercle Bruges, Eendracht Alost, Excelsior Mouscron, Anderlecht), 11 caps chez les Diables Rouges. 3 Philippe Vande Walle (Entraîneur des gardiens), 460 m. D1 (Charleroi, Club Bruges, Germinal Ekeren, Lierse, Eendracht Alost), 8 caps chez les Diables Rouges. 4 Gino Devriendt (Responsable de la cellule des jeunes gardiens), 50 m. D1 (Cercle Bruges). Le cas d'Eupen est forcément particulier, puisque le club germanophone vient d'accéder pour la première fois à la D1. Ni Danny Ost, ni Eziolino Capuano, les ex-coaches, n'ont tâté de l'élite. Le grand patron, Antonio Imborgia, a joué en Série B et C mais pas en Série A. 1 Albert Cartier (Entraîneur principal), 403 m. D1 (AS Nancy-Lorraine, FC Metz) Au sein du staff technique, seul Jacky Munaron excipe d'un très long vécu en D1. Manu Ferrera, pour sa part, a joué en Superleague japonaise mais a essentiellement une expérience de joueur en D2 chez nous (Crossing Schaerbeek, Eendracht Alost) tout en ayant roulé sa bosse à la fois comme T2 (Standard) et T1 (Charleroi) parmi l'élite. 1 Manu Ferrera (Entraîneur adjoint), 26 m D1 (Hiroshima Soccer) 2 Jacky Munaron (Entraîneur des gardiens), 391 m. D1 (Anderlecht, FC Liège, Standard), 8 caps chez les Diables Rouges. Gilbert De Groote (Head scout), 232 m. D1 (La Gantoise, Lucien Ghellynck (Scout), 248m. D1 (La Gantoise) 3 Erwin Vandendaele (Scout), 427 m. D1 (Club Bruges, Anderlecht, Stade de Reims (F), La Gantoise), 32 caps chez les Diables Rouges. 4 Gunther Schepens (Evaluation technique), 248 m. D1 (La Gantoise, Standard), 13 caps chez les Diables Rouges. Steven De Groote (Coach U19), 29 m. D1 (La Gantoise) Roald Van Peteghem (Coach U17), 29 m. D1 (La Gantoise) Si l'on tient compte que l'entraîneur des gardiens, Guy Martens, a été la doublure du portier Klaus Pudelko au THOR Waterschei jadis, mais sans avoir eu l'occasion de le doubler en D1, le staff technique du Racing Genk flirterait avec pas moins de 1100 présences en D1 ! La transition entre les jeunes et la Première est assurée elle aussi par un gars qui a de la bouteille : Domenico Olivieri. En catégories d'âge, on recense deux ex-joueurs de notre élite. 1 Frank Vercauteren (Entraîneur principal), 418 m. D1 (Anderlecht, RWDM), 63 caps che les Diables Rouges. 2 Pierre Denier (Entraîneur adjoint), 367 m. D1 (FC Winterslag, RC Genk) 3 Hans Visser (Entraîneur adjoint), 388 m. D1 (AZ Alkmaar, Vitesse Arnhem, MVV Maastricht (tous NL), Harelbeke, FC Groningen (NL) 4 Domenico Olivieri (Coach Noyau B), 205 m. D1 (RC Genk, FC Seraing) Marcos Pereira (Coach U16), 108 m. D1 (FC Malines, Saint-Trond, FC Antwerp) Michel Ribeiro (Technique individuelle), 1 m. D1 (RC Genk) Roland Janssen (Head scout), 70 m. D1 (Thor Waterschei, RC Jet Bruxelles) Albert Van Marcke (Scout), 77 m. D1 (FC Malines, RC Jet Bruxelles) Dirk Staelens (Scout), 6 m. D1 (SC Hasselt) Le club du Kiel dispose d'un T1 et d'un T2 rompus avec le football de l'élite, sans oublier l'expérience de l'ancienne icône locale, Gunther Hofmans. 1 GlenDe Boeck (Entraîneur principal), 300 m. D1 (FC Malines, Anderlecht), 36 caps chez les Diables Rouges. 2 StanVanden Buijs (Entraîneur adjoint), 396 m. D1 (Berchem Sport, Lierse, RWDM, FC Malines, Germinal Ekeren) 3 Gunther Hofmans (Directeur sportif), 336 m. D1 (Germinal Ekeren, Germinal Beerschot), 1 cap chez les Diables Rouges. Ervin Kovacs (Entraînements individuels des défenseurs), 123 m. D1 (Germinal Ekeren, Germinal Beerschot), 24 caps pour la Hongrie. 4 Wamberto de Sousa Campos (Entraînements individuels des attaquants), 205 m. D1 (FC Seraing, Standard, Ajax Amsterdam (NL), Mons). Le Lierse recherche spécifiquement d'anciens joueurs de D1, Lierrois si possible, pour constituer son staff, et cela se voit dans l'organigramme. Ils sont nombreux à avoir une fonction. A commencer par Eric Van Meir, promu entraîneur en chef depuis le limogeage d' Aimé Anthuenis. Son adjoint Chris Janssens a lui aussi réalisé une belle carrière parmi l'élite. Comme le directeur sportif (et ancien entraîneur) Herman Helleputte. Le plus frappant est la présence, comme entraîneur des jeunes, de Daniel Simmes, un ancien joueur allemand qui a jadis inscrit un but de l'année en Bundesliga, du Lierse qui a aussi joué en Bundesliga. 1 Eric Van Meir (Entraîneur), 327 m. D1 (Berchem, Charleroi, Lierse, Standard), 34 fois Diable Rouge 2 Chris Janssens (Entraîneur adjoint), 317 m. D1 et 58 aux Pays-Bas, (Lokeren, Willem II Tilburg, Westerlo, Zulte Waregem, Lierse), 7 fois Diable Rouge Corneel De Ceulaer (CEO), 257 m. D1 (Lierse) 3 Herman Helleputte (Directeur sportif, Manager), 348 m. D1 (Lierse) 4 Ives Serneels (Coordinateur des jeunes et coach de l'équipe féminine), 274 m. D1 (Lierse, Westerlo) Daniel Simmes (Entraîneur des Espoirs et des U15), 94 m. D1 (Borussia Dortmund, Lierse) 5 NicoJansen (Entraîneur des attaquants chez les jeunes) 153m. D1 (Feyenoord, RWDM) Lokeren est l'un des clubs les mieux fournis en anciens joueurs de D1. L'entraîneur en chef, Peter Maes, a réalisé une honnête carrière de gardien, même si dans les grands clubs, c'était souvent à titre de remplaçant. Rudi Cossey a fait une belle carrière en D1 comme défenseur. L'entraîneur des gardiens, Erwin Lemmens, a même réalisé une jolie carrière internationale, qui l'a mené dans de beaux championnats comme l'Espagne et la Grèce. Danny Veyt fut un cadre à Waregem avant de partir dans d'autres clubs belges. Il a également joué avec les Diables Rouges. Son adjoint chez les Espoirs, Willy Quipor, a lui aussi joué parmi l'élite. Et Filip Fiers fut, en son temps, un buteur redouté. 1 Peter Maes (Entraîneur), 107 m. D1 (Anderlecht, Beveren, Standard, Germinal Beerschot) 2 Rudi Cossey (Entraîneur adjoint), 177 m. D1, (RWDM, Club Bruges, Lokeren) 3 Erwin Lemmens (Entraîneur des gardiens), 69 m. D1 (Beveren, Santander, Espanyol, Olympiacos, RKC Waalwijk, Dender, Beveren) 4 Danny Veyt (Entraîneur des Espoirs et des U19), 410 m. D1 (Waregem, FC Liège, La Gantoise, Lokeren), 26 fois Diable Rouge Willy Quipor (Entraîneur adjoint chez les jeunes), 129 m. D1 (Gand) FilipFiers (Entraîneur individuel chez les jeunes) 155 m. D1 (Charleroi, La Gantoise, Saint-Trond) Peau de chagrin en ex de D1... L'entraîneur des Espoirs, Olivier Lamberg, est un ancien footballeur d'Alost. Le manager Fi Van Hoof a certes joué à Malines, mais c'était en d'autres temps, dans les années 60. Olivier Lamberg (Entraîneur des Espoirs), 104 m. D1 (Alost) 1 Fi Van Hoof (Directeur sportif), 178 m. D1 (Malines) Saint-Trond est peu fourni en anciens joueurs de D1. Le T2 Peter Voets est en revanche un ancien capitaine des Canaris avec lesquels il a joué dix saisons parmi l'élite. L'ancien joueur le plus renommé est Danny Boffin, qui dispense des entraînements spécifiques aux attaquants. Jules Knaepen, qui fut longtemps assistant, est désormais scout. 1 Peter Voets (Entraîneur adjoint), 287 m. D1, (Saint-Trond) 2 Danny Boffin (Entraîneur spécifiques des attaquants, dans diverses catégories d'âge) 450 m. D1 et 110 en France (FC Liège, Anderlecht, FC Metz, Saint-Trond, Standard), 53 fois Diable Rouge 3 Jules Knaepen (scout), 37 m. D1 (Saint-Trond) Parcours kilométrique et grosse armoire aux trophées de Sergio Conceiçao. C'est lui qui apporte son vécu aux professionnels et Jean-François de Sart fait la même chose à l'Académie. Surprenant : cette Académie, réputée au-delà de nos frontières pour ses installations et son organisation, n'emploie pas un seul entraîneur ayant évolué en première division, belge ou étrangère. Côté gardiens de but, si le coach spécifique pour le noyau A est traditionnellement un ex-gardien moyen de D1 (il y a eu Claudy Dardenne et Jean-François Lecomte avant Hans Galjé), l'éternel Jean Nicolay s'occupe des gamins en étant dans le bain du Standard depuis des dizaines d'années. 1 Sergio Conceiçao (Entraîneur adjoint), 401 m. D1 (Porto, Lazio Rome, Parme, Inter Milan, Standard, Al Qadiziya, PAOK Salonique), 56 caps avec le Portugal. 2 Siramana Dembele (Entraîneur adjoint), 90 m. D1 (Setubal, Standard, Maccabi Tikva). 3 Hans Galjé (entraîneur des gardiens), 125 m. D1 (Courtrai, Waregem, Club Bruges). 4 Jean-François de Sart (directeur sportif de l'Académie), 330 m. D1 (Liège, Anderlecht), 3 caps. 5 Jean Nicolay (responsable technique des jeunes gardiens de but), 280 m. D1 (Standard), 39 caps. Avec Jan Ceulemans, Westerlo possède comme entraîneur en chef le Diable Rouge le plus capé de l'histoire. Son adjoint Frank Dauwen peut également s'enorgueillir d'une longue carrière parmi l'élite. De même que l'entraîneur des gardiens, Carl Engelen. A la tête de l'Académie, on trouve également un nom prestigieux : Barry Hulshoff, qui a remporté à trois reprises la Coupe d'Europe des Clubs Champions avec l'Ajax Amsterdam au début des années 70. L'un des entraîneurs de l'Académie, le Bosniaque Vedran Pelic, a effectué une carrière internationale qu'il a terminée en Belgique, à Mol-Wezel. 1 Jan Ceulemans (Entraîneur), 518 m. D1, (Lierse, Bruges), 96 fois Diable Rouge (recordman), trois fois Soulier d'Or, trois fois Footballeur Pro de l'Année) 2 Frank Dauwen (Entraîneur adjoint), 382 m. D1, (Lierse, Gand, Westerlo) 3 Carl Engelen (Entraîneur des gardiens), m. D1 (Lierse) 4 Barry Hulshoff (Entraîneur en chef de l'Académie), carrière prestigieuse aux Pays-Bas (Ajax, MVV Maastricht), 14 fois international néerlandais Vedran Pelic (Entraîneur adjoint à l'Académie), 107 m. D1 (Anorthosis Famagouste, Den Bosch, Westerlo) Ronny Gaspercic (collaborateur occasionnel), 245 m. D1 (Winterslag, Genk, Harelbeke, Betis Séville, Extremadura, Westerlo) Curieusement, on ne recense qu'un seul ancien joueur de D1 dans le coaching à Zulte Waregem : l'entraîneur en chef Bart De Roover, qui vient d'arriver. Il est vrai que Zulte est encore un jeune club, qui a gravi tous les échelons depuis la Promotion. Le manager Vincent Mannaert a joué une saison en D1 avec Alost. 1 Bart De Roover (Entraîneur), 279 m. D1 (Lokeren, Gand, Lierse, NAC Breda), cinq fois Diable Rouge 2 Vincent Mannaert (manager), 3 m. D1 (Alost) 3 Eddy Mestdagh (scout), 7 m. D1, (Harelbeke) Par Pierre Danvoye, Daniel Devos et Bruno Govers