L'année 2004 sera sportive. Au menu : Jeux Olympiques et l'EURO de foot plus, bien entendu, les classiques que sont la Ligue des Champions, les classiques cyclistes, les tournois de tennis et les différents championnats du monde de sports moteurs. Nos confrères de la Gazette des Sports ont ainsi fait un tour d'horizon de ce que les trois principales chaînes francophones ( RTBF, RTL-TVI et Canal +) nous ont concocté en matière de football.
...

L'année 2004 sera sportive. Au menu : Jeux Olympiques et l'EURO de foot plus, bien entendu, les classiques que sont la Ligue des Champions, les classiques cyclistes, les tournois de tennis et les différents championnats du monde de sports moteurs. Nos confrères de la Gazette des Sports ont ainsi fait un tour d'horizon de ce que les trois principales chaînes francophones ( RTBF, RTL-TVI et Canal +) nous ont concocté en matière de football. La chaîne de l'avenue Ariane continuera bien sûr à retransmettre les matches de Ligue des Champions. Point de vue belge, elle fait cependant grise mine puisque nos deux clubs sont éliminés et Bruges se retrouve en Coupe de l'UEFA, une épreuve à laquelle la RTBF semble bien vouloir s'accrocher cette fois. Pour l'EURO, pareil : ce sera sur la chaîne publique. Laurent Haulotte explique que RTL n'a pas voulu entrer dans la course aux droits parce que les Diables n'étaient pas qualifiés mais l'attribution du marché s'est faite bien avant... En matière de foot, RTL misera donc tous sur les prochains matches amicaux des Diables (de belles affiches face à la France, l'Allemagne et les Pays-Bas) puis sur leur campagne qualificative pour la Coupe du Monde 2006. Georges Grün restera à la présentation des émissions. Laurent Haulotte estime que : " Le milieu n'a pas été très patient avec lui mais la courbe d'audience à la mi-temps remonte car il y a un vrai débat (...) Il devrait se mettre plus en évidence. Qu'il fasse parler son passé de grand joueur ". Enfin, le chef des sports de l'Avenue Ariane (qui conserve également les droits de la Coupe de Belgique et pourrait diffuser La Louvière-Bruges) estime que : " La RTBF n'est pas une référence en matière de football. A RTL, il y a une remise en question permanente, le spectacle passe toujours avant le journaliste ". La réaction de Michel Lecomte est distinguée mais ferme : d'une part parce qu'il persiste à croire que l'idée d'installer Grün à la présentation était bonne, de l'autre parce qu'il défend l'équipe qu'il a reformée en quelques mois seulement. " Avoir des personnalités qui prennent position et laissent une empreinte, c'est nécessaire car le public est plus connaisseur, en attend davantage. Or, à part PierreMigisha et Haulotte, j'ai l'impression que nos voisins manquent d'identité sportive ". Il estime que la véritable concurrence pour la RTBF vient de TF1 et de FranceTélévision mais il ne cache pas qu'en matière de Ligue des Champions et de Diables Rouges, son équipe en a un peu marre d'être sur le banc. Il lui reste Match 1, qui a regagné du punch. Lecomte confie qu'il a demandé à BenoîtThans de se montrer plus concis. Une rediffusion sera ajoutée en plein milieu de la nuit. Puis viendra l'EURO 2004, dont nous vous avons déjà parlé ici : Marc Delire plus Benoît Thans, Hervé Gilbert et Rodrigo Beenkens sur le terrain, Vincent Langendries et Jonathan Bradfer en studio, Emilio Ferrera et Bertrand Crasson comme consultants. A Canal+, enfin, on conserve le même cap : un ou deux matches de championnat de Belgique par semaine plus les plus grands championnats étrangers, soit 200 rencontres par an. (P. Sintzen)P. Sintzen