Lewis Hamilton quitterait Mercedes ? Le constructeur allemand est conscient que cette possibilité existe. L'Anglais lui est lié depuis 2013. Il a remporté cinq titres en sept saisons et a porté son total à six championnats du monde mais même le patron de l'écurie, Toto Wolff, n'ose exclure que son pilote entame sa toute dernière saison chez Mercedes. " J'estime à 2...

Lewis Hamilton quitterait Mercedes ? Le constructeur allemand est conscient que cette possibilité existe. L'Anglais lui est lié depuis 2013. Il a remporté cinq titres en sept saisons et a porté son total à six championnats du monde mais même le patron de l'écurie, Toto Wolff, n'ose exclure que son pilote entame sa toute dernière saison chez Mercedes. " J'estime à 25% les chances que Lewis nous quitte. En 2013, quand il a quitté McLaren, les observateurs pensaient qu'il commettait une erreur mais nous avons prouvé le contraire, ensemble. Je ne veux pas faire la même erreur en sous-estimant le potentiel de Ferrari. Le développement d'une équipe est dynamique et constamment sujet à des changements. " Le contrat du Britannique arrive à échéance à la fin de l'année prochaine. Il aura 35 ans et signera probablement son dernier contrat de longue durée. Hamilton a démenti les propos de la Gazzetta dello Sport, qui a fait part de deux réunions avec John Elkann, le CEO de Ferrari, mais il n'exclut pas pour autant un transfert à Maranello. " Je suis heureux chez Mercedes mais dans cette phase de ma carrière, il n'est pas illogique de revoir tranquillement ma position ", a réagi Hamilton aux propos élogieux de Mattia Binotto, qui l'a qualifié de " pilote exceptionnel ". Le chef de la scuderia a déclaré que " Ferrari serait très heureux de l'accueillir. " " C'est le premier compliment que m'adresse Ferrari en treize ans de Formule 1 alors que j'ai toujours vivement apprécié cette écurie. Mais il n'est jamais trop tard pour reconnaître le talent de quelqu'un ", a souri le Britannique. Le milieu pense que son avenir dépendra de la direction prise par Wolff. L'Autrichien de 47 ans est le moteur du succès de Mercedes mais il a également des chances de succéder à Chase Carey, le CEO du Formula One Groupe. Un nouveau défi.