Difficile de le soupçonner avant de se fondre dans l'univers des motos marines. Mais il en existe une variété impressionnante : assis, debout, à une, deux ou trois places, modèles sportifs ou taillés pour les balades voire même spécialement étudiés pour la pratique de sports nautiques comme le wakeboard... Bref, l'embarras du choix. Une fois le modèle choisi, il restera encore à apprivoiser les différentes fonctions proposées : modes Eco ou Sport, régulateur de vitesse voire même suspensions ré...

Difficile de le soupçonner avant de se fondre dans l'univers des motos marines. Mais il en existe une variété impressionnante : assis, debout, à une, deux ou trois places, modèles sportifs ou taillés pour les balades voire même spécialement étudiés pour la pratique de sports nautiques comme le wakeboard... Bref, l'embarras du choix. Une fois le modèle choisi, il restera encore à apprivoiser les différentes fonctions proposées : modes Eco ou Sport, régulateur de vitesse voire même suspensions réglables et correcteurs d'assiette... Chez Can-Am, on propose même un système de freinage via une inversion de la poussée : une exclusivité mondiale ! Assez bavardé... et à l'eau ! Commençons avec le modèle le moins puissant qui développe déjà 130 ch... l'accélération est démoniaque ! La motricité est excellente et l'engin bondit en se cabrant instantanément. A peine le temps de voir le compteur grimper vers les 80 km/h qu'il est déjà temps de penser à tourner sous peine de finir sur l'autre berge. Et là, nouvelle surprise : il faut avoir une poigne de fer pour arriver à virer court ! Le scooter des mers reste imperturbable et glisse à plat. Mais on se force à allonger la courbe du virage pour soulager un peu ses avant-bras ! On monte en gamme avec un modèle de 215 ch avant de finir, cerise sur le gâteau, sur la Reine de la gamme sportive de Can-Am : le RXP-X RS de... 260 ch ! Heureusement, ce modèle étrenne une autre nouveauté : l'Ergolock. Un siège inspiré de l'univers de la moto qui permet de caler ses genoux contre le tunnel central. Dans cette position, on soulage ses avant-bras et on s'autorise à virer plus serré... De quoi créer des remous pour, ensuite, jouer à saute-mouton ! Les accélérations sont encore plus fulgurantes et on dépasse facilement les 120 km/h ! On est content d'avoir un frein. Mais attention au moment d'actionner la manette : le nez de l'engin pique alors d'un coup et des gerbes d'eau sont propulsées dans les airs. Impressionnant et efficace ! Comme tout loisir mécanique, la pratique de la moto marine impose un investissement assez conséquent. Dans la gamme Can-Am, les prix oscillent entre 10.599 euros (GTI 130) et 20.699 euros (GTX Limited is 260). Reste à ajouter l'achat d'une remorque spécifique pour le transport de l'engin et un sérieux budget carburant (en utilisation intensive, les moteurs utilisés sont assez gloutons). Sinon, reste la possibilité de louer un engin en vacances... Sensations garanties ! PAR JEAN-FRANÇOIS CHRISTIAENS