A peine promu en D2, le FCV Dender EH a fait la course en tête toute la saison. Champion, il est promu en D1 pour la première fois de son histoire. Le club de Denderleeuw doit son succès à un triumvirat. Le directeur général Patrick De Doncker a une firme de matériaux de construction. Il a rejoint Dender quand Hekelgem a été absorbé par ses voisins. André VanRoy, président du conseil d'administration, possède une entreprise d...

A peine promu en D2, le FCV Dender EH a fait la course en tête toute la saison. Champion, il est promu en D1 pour la première fois de son histoire. Le club de Denderleeuw doit son succès à un triumvirat. Le directeur général Patrick De Doncker a une firme de matériaux de construction. Il a rejoint Dender quand Hekelgem a été absorbé par ses voisins. André VanRoy, président du conseil d'administration, possède une entreprise de conteneurs connue et a toujours été impliqué dans la gestion du club. Enfin, PatrickAsselman, homonyme de l'entraîneur adjoint, s'occupe des aspects commerciaux. Dender a élaboré une excellente cellule de scouting il y a trois ans et remanié son noyau. Il est monté en D3 via le tour final, a été sacré champion à cet échelon puis en D2. Il est dépourvu de dettes. Le club a une moyenne de 2.000 spectateurs dans une région qui constitue un réservoir traditionnel de supporters d'Anderlecht et du Club Bruges tandis que Gand et Alost ne sont pas très éloignés. De Doncker : " Notre groupe est solide, composé de travailleurs, qui s'amusent ensemble. Après l'entraînement, ils regardent ensemble un match de Ligue des Champions. L'équipe a une bonne technique, elle fait circuler le ballon très haut, comme le veut l'entraîneur. Nous avons marqué des buts décisifs in extremis à cinq reprises : nous sommes donc costauds aussi. Nos joueurs vont recevoir leur chance en D1, appuyés par un transfert dans chaque ligne, un homme chevronné ". Dender, entraîné par Jean-Pierre Vande Velde a un stade de 1.600 places assises. Le minimum requis en D1 est de 5.000. Le club doit de plus installer un éclairage. De Doncker " Derrière le but, il y aura une grande tribune. Nous allons aussi flanquer la tribune debout actuelle de nouvelles places. Enfin, nous aménagerons la partie centrale où se trouvent actuellement les vestiaires. Les premiers travaux devraient être achevés en octobre. Roulers est notre modèle. La D1 nous ouvre des portes. Notre budget est de 1,2 million. Il doit tripler ". Dender peut compter sur la commune. Ensemble, ils vont débourser trois millions. Dender ne devient pas professionnel. L'entraînement sera programmé l'après-midi, pour que les joueurs travaillent à mi-temps. Le club compte également sur son accord de collaboration avec Murcie. PETER T'KINT & FRéDéRIC VANHEULE