Si le PSV est champion, il le doit essentiellement à son entraîneur, Guus Hiddink, et à son buteur, Mateja Kezman (24 ans). Cette saison, l'avant serbe a inscrit 35 buts, améliorant ainsi le record de Nikos Machlas (34). Seuls quatre joueurs ont fait mieux avant lui : Coen Dillen (43) , Henk Groot (41 et 38) et Marco van Basten (37). Il devance d'illustres joueurs comme Romario, Ronaldo ou encore Va...

Si le PSV est champion, il le doit essentiellement à son entraîneur, Guus Hiddink, et à son buteur, Mateja Kezman (24 ans). Cette saison, l'avant serbe a inscrit 35 buts, améliorant ainsi le record de Nikos Machlas (34). Seuls quatre joueurs ont fait mieux avant lui : Coen Dillen (43) , Henk Groot (41 et 38) et Marco van Basten (37). Il devance d'illustres joueurs comme Romario, Ronaldo ou encore Van der Kuylen, Gullit et Van Nistelrooy. Kezza a subi une véritable métamorphose cette saison. Alors qu'avant, il faisait du show, en pointant du pouce son nom, sur son maillot, chaque fois qu'il marquait, il s'est mué en véritable joueur d'équipe. En trois ans au PSV, il a mûri, sportivement et humainement. Son comportement égocentrique avait été mal accueilli par la presse néerlandaise. Kezman avait d'ailleurs connu des débuts difficiles, encore compliqués par les méthodes de travail d' Eric Gerets. Ça ne l'avait pas empêché d'inscrire 16 buts lors de ses 17 premiers matches. Dès sa première saison, il avait porté son compteur à 24 buts en 33 matches, permettant déjà au PSV d'être sacré champion. L'année suivante, il a poursuivi sur sa lancée. Il a sans doute marqué le plus beau but de sa carrière contre Manchester United mais la position d'Eric Gerets était chancelante et Kezman a été une des victimes de la crise. Il s'est retrouvé sur le banc. Il a commencé à douter de lui et n'a marqué que 14 buts la saison passée. Le PSV, lui, a terminé deuxième, derrière l'Ajax. Kezman est de ces joueurs qui ont besoin de la confiance de leur entraîneur. Il n'est pas capable de tout relativiser, comme un Néerlandais. Il a besoin d'être titularisé. Guus Hiddink l'a compris et lui a rendu son assurance. Il l'a bombardé premier attaquant. Cette méthode a immédiatement porté ses fruits, puisque Kezman a disputé la meilleure saison de sa jeune carrière. Kezman s'est complètement épanoui. Son éclosion n'a pas échappé à ses confrères. La veille du dernier match de championnat, il a été élu Joueur de l'Année par ses pairs. Les supporters du PSV espèrent maintenant entendre encore longtemps le Batman-tune au stade Philips, car l'attaquant risque d'être courtisé par les plus grands clubs européens. (F. Vanheul) LE PSV est directement qualifié pour la Ligue des Champions, l'Ajax doit disputer le tour préliminaire. Feyenoord, le NAC, le NEC et le FC Utrecht sont en Coupe UEFA. De Graafschap est directement relégué, ADO La Haye promu. PLAYOFFS. Poule A : Helmond Sport, FC Den Bosch, Go Ahead Eagles et FC Zwolle. Poule B : Emmen, FC Volendam, Heracles et Excelsior. JAN VAN HALST (34 ans) arrête le football. Le médian de Vitesse est trop fréquemment blessé. BUTEURS : 1. Kezman (PSV) 35 buts ; 2. Van Hooijdonk (Feyenoord) 28 ; 3. Kuyt (Utrecht) 20 ; 4. Van der Vaart (Ajax), Buffel (Feyenoord) 18.