Luciano D'Onofrio porte certainement le même regard que Cécile Muller sur l'importance d'avoir des visages connus autour de soi. La patronne de l'élection de Miss Belgique incita, vendredi passé, Enzo Scifo à faire partie du jury qui devait choisir le plus beau minois de notre pays. Enzo était un des ambassadeurs de Miss Belgique. La notoriété, c'est vital. A Malines, Luciano s'est une fois de plus rendu compte de l'impact médiatique et populaire de ...

Luciano D'Onofrio porte certainement le même regard que Cécile Muller sur l'importance d'avoir des visages connus autour de soi. La patronne de l'élection de Miss Belgique incita, vendredi passé, Enzo Scifo à faire partie du jury qui devait choisir le plus beau minois de notre pays. Enzo était un des ambassadeurs de Miss Belgique. La notoriété, c'est vital. A Malines, Luciano s'est une fois de plus rendu compte de l'impact médiatique et populaire de MichelPreud'homme dans les deux grandes communauté du pays. Après l'échec de l'opération Robert Waseige, il ne peut plus se passer de la popularité nationale de son directeur sportif. C'est un des atouts de Michel qui, discret durant le dernier passage de Robert Waseige à Sclessin, redevient la voix du Standard. Se sentait-il à l'étroit du temps de Bob-the-coach? Le consultait-on autant que de nos jours dans la vie au quotidien? Etait-il dans une phase d'étude de ses nouvelles fonctions? Il y avait un peu de tout cela même si des observateurs liégeois affirment que l'ancien meilleur gardien de but du monde est trop gentil et écrasé par Luciano, qui le paye grassement pour qu'il accepte les décisions des chefs. L'argent est la religion dominante dans le monde du football. Pourtant, petit à petit, Preud'homme a fait son trou. Diplomate, il a agi sur plusieurs axes. Il a apporté un soutien total à Dominique D'Onofrio. Un duo s'est constitué. Utile car le départ de Waseige a été un sale coup. Le vieux club de Sclessin a les moyens mais un autre coach coûte encore plus cher quand on est demandeur. La doublette Dominique D'Onofrio-Michel Preud'homme tient le coup. Preud'homme arrondit les angles et s'occupe à fond des jeunes qui sont l'avenir du club. Il a récemment visité le centre de formation de Lens afin de noter des idées pour l'Académie Robert Louis-Dreyfus. Il mise à fond sur les jeunes. C'est son dada: il a mesuré que les éducateurs du Standard font du bon boulot, que RL-D et Luciano D'Onofrio veulent réussir dans la formation. Quatre espoirs de la génération 82 figuraient sur la feuille d'arbitre à Malines: Jonathan Walasiak, Cédric Olondo, Mustapha Ussalah et Jinks Dimvula. Avec l'équipe Première, les jeunes, sa popularité et ses missions d'ambassadeur, Michel Preud'homme occupe les carrefours les plus fréquentés du Standard. Alphonse Costantin aurait eu l'intention de quitter son poste de directeur afin d'assurer d'autres responsabilités:Michel Preud'homme a démenti la rumeur.