Iker Casillas a disputé son millième match le lundi de Pâques. Malgré les félicitations de Sergio Ramos et de Gianluigi Buffon, son jubilé s'est déroulé en mode mineur. Porto a été défait 2-0 sur le terrain du modeste Belenenses, ce qui a permis à Benfica de reprendre la tête de la Primeira Liga. Un point séparait les deux équipes le week-end passé, ...

Iker Casillas a disputé son millième match le lundi de Pâques. Malgré les félicitations de Sergio Ramos et de Gianluigi Buffon, son jubilé s'est déroulé en mode mineur. Porto a été défait 2-0 sur le terrain du modeste Belenenses, ce qui a permis à Benfica de reprendre la tête de la Primeira Liga. Un point séparait les deux équipes le week-end passé, ce qui confère encore plus d'importance à ce match toujours âpre. Selon toute vraisemblance, ce sera le dernier O Classico de Casillas. Son salaire de deux millions pèse trop lourd sur le budget de Porto, qu'il va donc quitter en fin de saison. À en croire le quotidien britannique The Chronicle, Rafael Benitez serait intéressé. C'est une mauvaise nouvelle pour Matz Sels, que Newcastle United loue à Anderlecht. Dans le passé, José Mourinho s'est également posé des questions sur les exigences salariales du gardien. Ce n'est pas un hasard car San Iker prétend que depuis son départ du Real, Mourinho tente de lui mettre des bâtons dans les roues. " Au début, nous nous entendions bien mais nous nous sommes progressivement éloignés. Il n'acceptait pas que je parle aux Barcelonais Xavi et Carles Puyol afin de préserver la sérénité de l'équipe nationale. Mais j'étais à la fois le capitaine du Real Madrid et celui de l'Espagne ", raconte Casillas. Le gardien de 36 ans a failli devoir se contenter d'une place sur le banc à Porto mais sa doublure, José Sa, de douze ans son cadet, n'a pas réussi à convaincre l'entraîneur, Sérgio Conceiçao. Ce dernier est cité au PSG, pour y succéder à Unai Emery, même si on peut douter que l'ancien médian du Standard entre réellement au service des Parisiens. C'est que ses rivaux ont pour noms Massimiliano Allegri, Paulo Fonseca, André Villas-Boas et José Mourinho...