Il est le plus ancien président du football professionnel espagnol. Voilà 16 ans qu' AugustoCesarLendoiro dirige le Deportivo. Il en avait 43 lorsqu'il est arrivé, et il en a aujourd'hui 59. Et rien ne laisse présager que le cycle va prendre fin bientôt. " Même pendant mon sommeil, je réfléchis à ce que je pourrais faire pour mon club ", avoue-t-il.
...

Il est le plus ancien président du football professionnel espagnol. Voilà 16 ans qu' AugustoCesarLendoiro dirige le Deportivo. Il en avait 43 lorsqu'il est arrivé, et il en a aujourd'hui 59. Et rien ne laisse présager que le cycle va prendre fin bientôt. " Même pendant mon sommeil, je réfléchis à ce que je pourrais faire pour mon club ", avoue-t-il. Même s'il a fait son trou comme footballeur, en tant qu'intérieur droit, c'est surtout dans les études qu'il a brillé. Il a décroché un diplôme de licencié en droit, et ses qualités intellectuelles associées à son intérêt pour le sport l'ont très vite amené à s'occuper de la gestion de clubs sportifs. A 15 ans, il était déjà le président d'un club de quartier. Puis, il fut le président d'un club de hockey sur patins à roulettes, avec lequel il a conquis de nombreux titres. Lorsqu'il est arrivé au Deportivo, en 1988, le club militait en D2. Tout s'est alors accéléré, avec l'accession à l'élite en 1991. La première saison en D1 fut difficile : 17e place malgré l'engagement de joueurs importants comme LopezRekarte et Kiriakov. Pour ne plus vivre de telles frayeurs, Lendoiro délia alors largement les cordons de la bourse et engagea des joueurs comme MauroSilva et Bebeto, pour former ce qui allait devenir le Super Depor. Depuis lors, l'équipe de La Corogne est devenue une valeur sûre de la Liga et a remporté un titre de champion (en 2000), deux Coupes du Roi (en 1995 et 2000) et trois Supercoupes d'Espagne (1996, 2001 et 2003). Cette saison, cela va moins bien : le Depor ne totalise que 13 points, la moitié du Barça où il s'est incliné samedi. Et les finances ne sont pas au mieux. Mais le président reste optimiste : " Dans un délai de sept ans, le club entrera en Bourse ", annonce-t-il. " Les actions auront alors récupéré de leur valeur ". Il annonce aussi la création d'un journal et d'une chaîne de télévision propre au club. (D. Devos.)RAÚL a inscrit, mercredi passé à Kiev, son 48e but en Ligue des Champions pour le compte du Real Madrid. Il se rapproche ainsi à un seul but du record d' AlfredoDiStefano, le légendaire attaquant qui avait contribué aux cinq victoires d'affilée du club madrilène dans ce qui s'appelait encore la Coupe d'Europe des Clubs Champions, à la fin des années 50. STEFANO FIORE, qui avait déjà manifesté son intention de quitter Valence lors du mercato, a été écarté du groupe par ClaudioRanieri, pour indiscipline. CARLOSIDRISSKAMENI, le gardien camerounais de l'Espanyol, intéresse Manchester United. Son départ éventuel ferait les affaires d' ErwinLemmens, qui doit se contenter pour l'instant d'un rôle de doublure. BUTEURS : 1. Eto'o (Barcelone) 9 buts ; 2. Rodriguez (Espanyol), Villa (Saragosse) 6 ; 4. Torres (Atletico), Manchev (Levante), Milosevic (Osasuna), Di Vaio (Valence) 5. D.Devos