Mai 2001, le FC Toulouse est en plein marasme : de sérieux problèmes financiers doublés par de modestes résultats expédient le club en Nationale (D3). Le printemps se termine quand un industriel régional, Olivier Sadran, accède à la présidence. Il part dans l'inconnu mais les performances enregistrées pendant ces deux ans prouvent qu'il avait raison d'y croire. Après deux années de purgatoire, le TFC retrouve l'élite. Mais le président est conscient que le plus difficile sera sans doute de conserver une telle harmonie..
...

Mai 2001, le FC Toulouse est en plein marasme : de sérieux problèmes financiers doublés par de modestes résultats expédient le club en Nationale (D3). Le printemps se termine quand un industriel régional, Olivier Sadran, accède à la présidence. Il part dans l'inconnu mais les performances enregistrées pendant ces deux ans prouvent qu'il avait raison d'y croire. Après deux années de purgatoire, le TFC retrouve l'élite. Mais le président est conscient que le plus difficile sera sans doute de conserver une telle harmonie.. Le mot " harmonie " revient souvent dans les discours du président du club des bords de la Garonne. Il a beau être passionné, il sait que pour s'installer durablement en D1 il faut un groupe solide et directement efficace. Evidemment, la saison dernière l'amalgame des anciens et des vieux a bien fonctionné : le TFC a enlevé le titre, disposait de la deuxième meilleure attaque, de la meilleure défense, de la deuxième meilleure formation en déplacement et de la deuxième meilleure équipe à domicile. Ces résultats ont été obtenus avec des jeunes appelés à le rescousse après que les anciens aient quitté le bateau qui prenait eau de toutes parts. ChristopheRevault (31 ans) est un des rares rescapés. Le gardien se montre élogieux à l'égard de ses jeunes coéquipiers et indirectement critique ceux qui, sportivement, ont fait plonger le TFC : " Les jeunes m'ont bluffé. Je m'entraîne avec des gamins qui se donnent à 100 %, qui courent sans jamais se lasser et travaillent sans relâche. Le plus fort, c'est que ces jeunes m'ont redonné goût à des exercices physiques que je détestais auparavant ". C'est avec ce réservoir humain et 20 millions d'euros que le TFC doit faire son trou. En tout cas Erick Monbaerts, le coach, est bien décidé à faire confiance à ceux qui l'ont soutenu dans sa traversée du désert pendant deux saisons. " Je suis habitué à travailler avec des jeunes. Il y a deux types d'entraîneurs. Ceux qui travaillent avec des mercenaires et ceux, comme moi, qui privilégient la formation ". Pouvait-t-il faire autrement puisque sa direction a opté pour la sagesse et n'a recruté que quatre joueurs dont Eduardo da Silva, l'ex-attaquant du Sporting de Charleroi ? (N. Ribaudo) DEIVID (24 ans), un des meilleurs marqueurs du championnat brésilien, avec 15 buts en 40 matches pour Cruzeiro, a été acquis par Bordeaux pour 4,5 millions d'euros. FLORENT MADOULA, le milieu gauche de Guingamp, a rejoint Lyon pour 5 ans et toucherait un salaire de 90 000 euros. SYLVAIN N'DIAYE ET PHILIPPE CHRISTANVAL seront équipiers à l'OM. Le médian (27 ans), qui évoluait depuis trois saisons à Lille, a signé un contrat de trois ans en faveur de l'OM. International sénégalais (sept sélections avec les Lions de la Teranga et finaliste de la CAN 2002), il était retenu pour la Coupe du Monde à laquelle il n'a pu participé en raison une blessure. Quant au défenseur international français (25 ans), il a paraphé un bail de quatre ans et entend relancer sa carrière après une année difficile au Barça. ANTOINEKOMBOUARE, le nouvel entraîneur de Strasbourg, a été suspendu de banc de touche pour trois mois, dont un avec sursis. EVERSON (28 ans), le médian brésilien de Nice, a prolongé de trois ans son contrat jusqu'en 2008. RICHARD DUTRUEL (30 ans) revient en France. Après sept saisons en Liga ; il portera pour trois ans les couleurs de Strasbourg.. CEDRICBARBOSA (27 ans-médian) quitte Montpellier où il est arrivé en 97 pour Rennes (trois ans), Il y aura pour compagnon le défenseur marocain Abdeslam Ouaddou(24 ans) prêté un an au club breton par Fulham. NOZOMI HIROYAMA (26 ans) sera le premier japonais à évoluer en France. Le médian offensif, qui vient de Braga (D1 portugaise), s'est engagé pour un an avec Montpellier.