La traditionnelle messe du sport USs aura lieu dans la nuit de dimanche 2 février (00 h 30, heure belge). Le 48e Super Bowl ne dérogera pas à la règle : environ 500 millions de téléspectateurs, des spots publicitaires vendus à prix d'or (3,5 millions de dollars le spot de 30 secondes), de la chansonnette à la mi-temps avec les grandes stars internationales de la pop (BrunoMars, U2 les RedHotChiliPeppers), l'hymne américain chanté avec émotion et des places qui se vendent pour plusieurs milliers de dollars au marché noir. Un show de plus de 4 heures où s'entremêlent depuis des décennies stars et dollars. Cette fois, c'est dans la ...

La traditionnelle messe du sport USs aura lieu dans la nuit de dimanche 2 février (00 h 30, heure belge). Le 48e Super Bowl ne dérogera pas à la règle : environ 500 millions de téléspectateurs, des spots publicitaires vendus à prix d'or (3,5 millions de dollars le spot de 30 secondes), de la chansonnette à la mi-temps avec les grandes stars internationales de la pop (BrunoMars, U2 les RedHotChiliPeppers), l'hymne américain chanté avec émotion et des places qui se vendent pour plusieurs milliers de dollars au marché noir. Un show de plus de 4 heures où s'entremêlent depuis des décennies stars et dollars. Cette fois, c'est dans la banlieue de New York, au Met Life Stadium, où les températures devraient restées polaires - de surcroît dans un stade ouvert - qu'aura lieu le duel entre les Denver Broncos et les Seattle Seahawks, les deux meilleures équipes de la saison régulière (13 victoires-3 défaites pour chacune des deux formations.) Si Les Broncos partent favoris, c'est en grande partie grâce à leur star : le quaterback, Payton Manning grand vainqueur de son duel en demi-finale (Championship game) face à une autre légende de la NFL, Tom Brady (Patriots de New England). Manning disputera peut-être le dernier match de sa brillante carrière ce 2 février. La décision est suspendue à un examen de ses cervicales qui aura lieu dans la foulée du Super Bowl. A 37 ans, Manning a encaissé quelques chocs dans sa longue carrière. Il fut d'ailleurs privé de la saison 2011 suite à une opération au cou qui mit fin à 13 années avec les Colts d'Indianapolis avec lesquels il remporta en 2006 son seul Super Bowl jusqu'ici (pour deux finales). Transféré en 2012 aux Broncos, pour cinq ans et 96 millions de dollars, Manning est revenu au tout premier plan. Cette saison est celle des records pour Manning, qui devient le quarterback à avoir lancé le plus de touchdowns (55) et à avoir gagné le plus de yards à la passe en une saison (5 477). Né le 24 mars 1977, cet enfant de la Nouvelle-Orléans est sans conteste l'un des plus grands joueurs de l'histoire comme le prouvent ses quatre titres de MVP (2003, 2004, 2008, 2009), il devance même une autre étoile de la NFL, Bret Favre, sacré à trois reprises. Chez les Manning, le foot américain ou plutôt le poste de quaterback est une religion. Son père, Archie, fut l'un des plus grands quaterbacks des années 70. Son frère cadet, Eli, est le quaterback vedette des New York Giants avec lesquels il a décroché deux Super Bowl. Payton espère donc rejoindre son frère au nombre de bagues au soir du 2 février. Si les Broncos ont remporté deux fois le titre en NFL, la dernière fois en 1999, leur adversaire, les Seahawks, n'a jamais connu les joies du succès. Seattle a performé tout au long de la saison mais reste quelque peu l'équipe-surprise vu son jeune âge. Avec un roster (noyau) de 26,4 ans de moyenne d'âge, Seattle sera la deuxième plus jeune formation à disputer un Super Bowl après les Dolphins de Miami en 1971. Dans la banlieue new-yorkaise, la troupe au coach Pete Caroll ne pourra compter que sur une partie de son bruyant public du CenturyLink Filed, capable d'aller jusqu'à créer des microséismes... THOMAS BRICMONT