Un véritable mur, qu'un attaquant éprouve des difficultés à traverser : c'est ainsi que la presse italienne décrit l'impressionnant défenseur central Kalidou Koulibaly (24 ans). Un colosse de 1m95 et de 89 kilos, ancien international Espoir français (11 sélections) qui a définitivement opté pour l'équipe nationale sénégalaise en août 2015.
...

Un véritable mur, qu'un attaquant éprouve des difficultés à traverser : c'est ainsi que la presse italienne décrit l'impressionnant défenseur central Kalidou Koulibaly (24 ans). Un colosse de 1m95 et de 89 kilos, ancien international Espoir français (11 sélections) qui a définitivement opté pour l'équipe nationale sénégalaise en août 2015. Entre 2012 et 2014, Koulibaly a joué 64 matches de championnat pour le RC Genk et a inscrit trois buts pour les Limbourgeois. L'ancien joueur du FC Metz était considéré comme une force de la nature, un talent à l'état brut qu'il fallait encore dégraisser pour qu'il atteigne le tout haut niveau. Cela n'a pas empêché Naples de verser 7 millions d'euros pour acquérir ses services en mai 2014, en lui proposant un contrat jusqu'en 2019. Le coach Rafa Benítez - qui aime baser son organisation sur une défense solide - l'appréciait beaucoup. " Lorsqu'il m'a téléphoné personnellement, je n'ai pas pu refuser ", a expliqué Koulibaly lors de sa conférence de presse de présentation. " J'avais encore beaucoup à apprendre et j'étais disposé à placer mon sort entre ses mains. " Ses débuts furent pourtant hésitants. Il devait surtout améliorer son jeu de position. " En Italie, on trouve beaucoup d'attaquants rapides et malins ", a-t-il constaté. " Mais je ne pouvais pas modifier mon style de jeu du jour au lendemain. Je savais que ma taille pouvait être utile à l'équipe. J'ai choisi Naples parce que la Série A est réputée pour la robustesse et la science tactique de ses défenseurs. Je voulais remercier Benítez de m'avoir fait confiance. Je rêve toujours de remporter le titre avec Naples. " Koulibaly, qui n'est devenu titulaire et professionnel qu'au printemps 2011 après avoir rejoint le centre de formation du FC Metz, est devenu ces derniers mois, sous la direction de Maurizio Sarri, la clef de voûte de la défense napolitaine. Il en impose par ses qualités athlétiques. Devant le gardien PepeReina, et aux côtés de l'inamovible trio Maggio-Albiol-Strinic, il forme une défense quasiment infranchissable. Le défenseur, qui réside à Posiilipo avec sa petite amie française Charline Oudenot (22 ans), est un voisin de DriesMertens. Il se sent heureux à Naples. " Lorsque nous partons en mise au vert, mon compagnon de chambre est Jorginho et je côtoie sur le terrain un joueur de la trempe de Gonzalo Higuaín, l'attaquant le plus dangereux de la Série A. " Il en avait été épargné en France et en Belgique, mais la semaine dernière contre la Lazio, il a été confronté pour la première fois à des chants racistes. L'arbitre MassimilianoIrrati a même interrompu le match pendant quelques minutes. " C'est honteux ", s'est exclamé Sarri. Et Koulibaly ? Il a fait référence à son idole Lilian Thuram, qui a écrit un livre sur le racisme et qui donne également des conférences sur le sujet, et a posté un message de remerciement sur Instagram. " Pour la solidarité. Et pour l'arbitre, qui a fait preuve de courage. " PAR FRÉDÉRIC VANHEULE