BRICE NTAMBWE {RAEC MONS}

Birmingham City a repéré BriceNtambwe au FC Brussels à l'âge de seize ans et l'hiver dernier, après une aventure de trois ans, il est revenu au pays. S'il a choisi Mons, c'est essentiellement grâce au conseiller sportif de l'Albert, Dimitri Mbuyu, une vieille connaissance du FC Brussels. Après une mise en jambes, la saison passée, le jeune Belge s'est érigé en pion important de l'entrejeu pendant la préparation. Le médian défensif présente un profil similaire à PatrickVieira : un bloc de granit doté d'un énorme abattage. Autre atout, son enthousiasme, qui doit toutefois être canalisé. En février, lors de son troisième match, contre Courtrai, une intervention trop musclée lui a valu une exclusion rapide. Il a appelé sa faute un tacle à l'anglaise. Il a opté pour un parcours similaire à cel...

Birmingham City a repéré BriceNtambwe au FC Brussels à l'âge de seize ans et l'hiver dernier, après une aventure de trois ans, il est revenu au pays. S'il a choisi Mons, c'est essentiellement grâce au conseiller sportif de l'Albert, Dimitri Mbuyu, une vieille connaissance du FC Brussels. Après une mise en jambes, la saison passée, le jeune Belge s'est érigé en pion important de l'entrejeu pendant la préparation. Le médian défensif présente un profil similaire à PatrickVieira : un bloc de granit doté d'un énorme abattage. Autre atout, son enthousiasme, qui doit toutefois être canalisé. En février, lors de son troisième match, contre Courtrai, une intervention trop musclée lui a valu une exclusion rapide. Il a appelé sa faute un tacle à l'anglaise. Il a opté pour un parcours similaire à celui de son ami JuniorMalanda, passé de Lille à Zulte Waregem : une formation à l'étranger puis un retour, au bon moment, pour obtenir des occasions de jeu. Mons ne sera sans doute pas son dernier arrêt. Lors de la reprise, en juin, il était le plus jeune du noyau d'Anderlecht, à seize ans et un mois. Quelques semaines plus tard, il n'a déjà plus grand-monde à convaincre. Tielemans, né d'une mère congolaise, joue pour les Mauves depuis l'âge de cinq ans. Contrairement à des pur-sang comme AdnanJanuzaj (Manchester United) et Musonda Junior. (Chelsea), il a signé son premier contrat professionnel à Anderlecht. Tielemans est un médian capable de jouer des deux pieds, au six, au huit comme au dix, pour autant qu'il reçoive suffisamment de ballons. Le responsable de l'école des jeunes, Jean Kindermans, le considère comme un métronome : il a l'art de déterminer le rythme d'un match. Contrairement à LucasBiglia, il sait où se trouve le but. Il a gagné le tournoi de Dublin avec les U16 contre l'Allemagne (3-2), prenant à son compte les trois buts. John van den Brom a déjà annoncé que le championnat régulier serait moins important cette saison et qu'il octroierait plus de repos à ses titulaires. Les jeunes Mauves auront donc plus souvent leur chance. Autre atout : Tielemans est un spécialiste des penaltys... L'école des jeunes de Gand n'a pas fourni beaucoup de talents ces dernières années mais la brillante levée belge de 1996 (avec Pereira, Musonda Junior et Bakkali, entre autres) comporte trois produits gantois. Du trio, ce sont surtout le vif ailier JintyCaenepeel et le défenseur SefaIsci, qui a rejoint Anderlecht, qui sont vantés mais pour le moment, Jari Vandeputte est le plus proche d'une place de titulaire. La lenteur de son éclosion n'est pas illogique : une fracture de la cheville, occasionnée en 2011, lui a coûté beaucoup de temps. Avec son 1m74 et sa stature frêle, Vandeputte semble un peu léger mais il compense ce handicap par l'étendue de son bagage footballistique. Le numéro dix se distingue par ses dribbles, sa lecture du jeu et ses intelligentes passes transversales. Tant que Victor Fernandez sera le patron de Gand, les footballeurs raffinés auront la cote. Vandeputte a le profil requis et il peut espérer entrer au jeu à quelques reprises cette saison. Après Derick Tshimanga (1988) et LaurensDe Bock (1992), Lokeren va-t-il produire un nouvel arrière gauche de talent ? Corryn n'a pas l'explosivité du premier ni la puissance du second mais sa soif d'apprendre fait l'unanimité. Année après année, les entraîneurs de Lokeren lui ont appris les ficelles du métier. PeterMaes (les coups de bâton) et RudyCossey (la pommade) sont convaincus qu'il a tout pour réussir. Corryn a été lancé dans l'arène en mai 2012 pour la première fois, au sein d'une équipe de bric et de broc, contre Zulte Waregem. Au total, il est entré cinq fois en action en championnat et quatre fois en play-offs, la saison dernière. Suite à l'arrivée du droitier Odoi, le jeune du SV Zaffelare dispose d'une année de plus pour mûrir tranquillement. Ensuite, cet étudiant en marketing devra être en mesure d'émerger. Les scouts ont déjà réservé leur place au Daknam. PAR JENS D'HONDT