Il y a six ans seulement que le club est monté en D1, avec Leekens, les frères Mpenza et Lemoine. Puis l'Union Belge débaucha Leekens. Les Mpenza et Lemoine s'en allèrent et Broos arriva. En place pour sa quatrième saison, Broos va participer à sa dixième finale de Coupe de Belgique. Il en a gagné cinq comme joueur et deux comme coach! (cf. STAT.)
...

Il y a six ans seulement que le club est monté en D1, avec Leekens, les frères Mpenza et Lemoine. Puis l'Union Belge débaucha Leekens. Les Mpenza et Lemoine s'en allèrent et Broos arriva. En place pour sa quatrième saison, Broos va participer à sa dixième finale de Coupe de Belgique. Il en a gagné cinq comme joueur et deux comme coach! (cf. STAT.) "Je ne me souviens plus de tout", rigole-t-il. "Je me fais vieux. Mais c'est un avantage que de bien connaître cette épreuve".Dimanche, les Hurlus ont été battus 2-0 à Bruges contre leur adversaire de jeudi. Ils ont caché leur jeu que ça ne nous étonnerait pas. Detrem' peut se permettre beaucoup de choses sans qu'on le traite de mégalomane. Si un autre président de D1 parlait ouvertement de vouloir faire passer son budget de neuf à 25 millions d'euros, beaucoup de gens rigoleraient. Mais quand Detrem' parle, tout le monde écoute. C'est que le bonhomme a réussi dans sa ville à mêler les genres (la politique, le sport et le business) sans soulever le moindre nuage de soufre. Bien sûr, l'opposition au PSC y trouve parfois à redire. Mais Detrem' décline le sport sur tous les tons. L'Excel c'est le haut niveau, mais le Futurosport attire 400 jeunes footeux, qui ne sont pas tous affiliés à l'Excel. Et il y a les autres sports. Ils s'assirent autour d'une grande table et le président déclara à ses joueurs que s'ils voulaient que Broos s'en aille, lui-même s'en irait aussi. Et cela étant dit, il critiqua chaque joueur, les yeux dans les yeux, devant les autres, en leur rappelant à tous leurs manquements récents. Après ça, Broos put à nouveau travailler dans la sérénité et les résultats ont pris une belle ampleur. Ce n'était pas la première fois que le président volait au secours de son entraîneur. Ce dernier a apprécié et a pitié d'un Anthuenis qui avait été très bousculé à Anderlecht par le vote des joueurs. Mais la barre est plus haut que jamais. Broos: "Disputer la finale de la Coupe de Belgique et jouer en Coupe de l'UEFA la saison prochaine n'est pas suffisant. Nous devons gagner cette finale. Ce sera la seule manière d'être encore plus ambitieux par rapport à nos sponsors. Parce que je voudrais conserver le même groupe la saison prochaine. C'est clair, Mbo est revenu chez nous en acceptant d'être moins payé pour se relancer et les frères Zewlakow attirent beaucoup de monde. OK. Si on vend l'un ou l'autre joueur, j'aimerais que ce soit au prix fort. Je veux pouvoir les remplacer. Je ne veux pas qu'on renouvelle l'exemple d'Anderlecht, qui arrive en quarts de finale de la Ligue des Champions une saison, vend ses quatre joueurs essentiels, ne les remplace pas vraiment et rame en championnat. Je veux conserver le niveau". Broos ne doit pas trop s'en faire. Au fil des saisons, Mouscron a successivement vu partir les Mpenza, Lemoine, Vanderhaeghe, Tanghe et Jestrovic mais a continué de progresser. Parce que Detrem' voit clair. John Baete,