Tout Palerme attend avec impatience le choc contre l'Inter. Alors que chaque fois que l'US Città di Palermo se produit à domicile il reste des places vides, on pourrait remplir deux fois le stade Renzo Barbera (37.000 places) dimanche prochain.
...

Tout Palerme attend avec impatience le choc contre l'Inter. Alors que chaque fois que l'US Città di Palermo se produit à domicile il reste des places vides, on pourrait remplir deux fois le stade Renzo Barbera (37.000 places) dimanche prochain. Le rendement des Siciliens est extraordinaire : ils ont une attaque qui se déchaîne à domicile (18 buts en six rencontres). Palerme est une réalité mais tout le monde continue à déclarer que le titre est un rêve impossible. Logique, on n'en est qu'au tiers du championnat. Et FrancescoGuidolin adopte un profil bas pour maintenir la concentration : " Je préfère être un fabricant de souvenirs plutôt qu'un vendeur d'illusions. Notre objectif reste de faire mieux que la sixième place d'il y a deux ans ", répète volontiers le coach. Palerme n'est pas un habitué des premières positions au classement et tire sa force, son énergie, de son enthousiasme. Mais il y a également un facteur technique à cette course en tête : c'est l'équipe qui profite le mieux des espaces, transforme un mètre en un contre et le contre, c'est son arme fatale. Jusqu'ici, Palerme évoluait mieux en déplacement, où les espaces sont plus nom- breux ; désormais elle est également terrible à la Favorita, ce qui prouve qu'elle a évolué sur le plan tactique. L'Inter aussi a son style : son jeu se base sur la puissance des milieux, qui multiplient les services aux costauds attaquants. C''est donc toute une masse de force et de jeu qui s'abat sur l'adversaire. Paradoxalement, le départ d' Adriano lui a permis de se libérer. Depuis, elle a enchaîné six victoires et un nul. L' Empereur ralentissait la man£uvre et ne marquait pas mais Roberto Mancini l'alignait dans l'espoir de le récupérer. Apparemment, l'ordre venait d'en haut, d'une direction qui doit finalement se réjouir d'avoir envoyé le Brésilien se changer les idées chez lui. L'attaque de l'Inter tourne mieux depuis qu'elle se passe du centre-avant sud-américain. ZlatanIbrahimovic, suspendu dimanche dernier, est même devenu incontournable, faisant oublier les piètres prestations livrées aux côtés d'un joueur avec qui le feeling ne passait décidément pas. HernanCrespo a retrouvé son meilleur rendement depuis qu'il n'est plus associé à un élément anarchique. Et JulioCesar marque à chaque fois qu'il monte au jeu. Dimanche, il s'est blessé et c'est ce qui a permis à Adriano de renouer avec la compétition (52e). LASQUADRAAZZURRA a partagé l'enjeu contre la Turquie (1-1). Antonio Di Natale, l'attaquant de l'Udinese, a ouvert la marque et Marco Materazzi a battu Gigi Buffon trois minutes plus tard. Cette rencontre amicale n'a valu que par quelques assauts. RobertoDonadoni a présenté deux nouveautés dans la ligne médiane avec Stefano Mauri (Lazio) et Cristian Brocchi (Fiorentina), le dispositif étant celui prévu : 4-1-4-1 avec AlbertoGilardino seul en pointe. A la mi-temps, le sélectionneur effectuait cinq premiers changements, deux autres suivirent à la 59e et deux autres encore à la 71e : difficile d'avoir de la cohésion dans ce cas-là. DAVID TREZEGUET s'est occasionné une élongation à la cuisse gauche et devra observer deux à trois semaines de repos. ATTILIO TESSER a été remercié par Ascoli : après 11 journées, le club n'avait pas décroché le moindre succès. La saison dernière, alors qu'il dirigeait Cagliari, il avait été renvoyé au terme de la première journée ! Le nouveau coach est connu : il s'agit de Nedo Sonetti (65 ans), celui-là même qui l'avait remplacé l'année dernière à Cagliari. Dans la foulée, le président RobertoBenigni a reçu des menaces de mort. LES BELGES : Walter Baseggio a disputé l'entièreté de la rencontre qui a vu Trévise partager l'enjeu à Vicenza (2-2), Jean-François Gillet n'a pu éviter à Bari de subir sa troisième défaite en déplacement et Gaby Mudingayi (Lazio)a été remplacé à la 86e contre Messine. SAISON 2007-2008 : Euro 2008 oblige, le prochain championnat débutera plus tôt, le 19 août, et se terminera le 18 mai. N. RIBAUDO