Rien ne laissait présager un avenir serein pour St-Etienne en fin de saison passée lorsque le club décidait de se séparer de l'entraîneur de la montée, le Corse Frédéric Antonetti. Pourtant, force est de constater qu' Elie Baup, de retour chez les Verts où il avait officié de 1994 à 1996 avant d'émigrer à Bordeaux, a su convaincre en maintenant la philosophie offensive du club et en misant sur des joueurs revanchards comme Frédéric Piquionne (ex-Rennes...

Rien ne laissait présager un avenir serein pour St-Etienne en fin de saison passée lorsque le club décidait de se séparer de l'entraîneur de la montée, le Corse Frédéric Antonetti. Pourtant, force est de constater qu' Elie Baup, de retour chez les Verts où il avait officié de 1994 à 1996 avant d'émigrer à Bordeaux, a su convaincre en maintenant la philosophie offensive du club et en misant sur des joueurs revanchards comme Frédéric Piquionne (ex-Rennes), David Hellebuyck (ex-Lyon) et Pascal Feindouno (ex-Bordeaux). A l'issue du premier tour, St-Etienne possédait la meilleure attaque ex-aequo avec Auxerre grâce notamment aux six buts de Piquionne, élu joueur du mois de décembre de la L1. Dans leur 4-3-3, les Verts restent sur une série de dix matches sans défaite en championnat. Samedi, ils ont tenu le PSG en échec (0-0), les plaçant confortablement dans le ventre mou du classement (8e après la 22e journée). Outre Piquionne et Feindouno, le club a permis à deux autres joueurs de se révéler : le capitaine Julien Sablé et Nicolas Marin, tous les deux âgés de 24 ans. Sans oublier le nouveau chef d'orchestre : Didier Zokora. L'ancien joueur de Genk a été avancé d'un cran sur l'échiquier de Baup où il occupe le poste de médian défensif. Ainsi, à l'issue du match face à Lens en Coupe de la Ligue (0-3), L'Equipe n'a pas hésité à le décrire comme " premier rideau défensif et plaque tournante de l'équipe " en ajoutant que " l'Ivoirien a quelque chose de plus que les autres ". Car c'est dans cette Coupe de la Ligue que St-Etienne pourrait jouer sa meilleure partition. Après avoir maîtrisé Lens à Bollaert, les Stéphanois se déplaceront à Strasbourg lors des demi-finales de l'épreuve. Preuve de l'ambition de la formation du président Bernard Caïazzo, deux nouveaux joueurs sont venus renforcer l'équipe lors du mercato : Lamine Sakho (ex-Marseille) et Alaeddine Yazhia (prêté par Southampton). (EMMANUEL PETIT met un terme à sa carrière. Il s'agit du 7e champion du monde à partir en retraite. Sergei Semak, le joueur russe du CSKA Moscou, sera prêté au PSG. COUPE DE LA LIGUE. Pas de grosses surprises en quarts de finale. Les demi-finales opposeront Strasbourg à Saint-Etienne et Caen à Monaco, l'équipe de Steve Dugardein et de Gregory Dufer tombeuse d'Auxerre aux penalties. STéPHANE ZIANI quitte le Servette de Genève et rejoint Bastia. Christian Karembeu pourrait le suivre. BUTEURS : 1. Kallon (Monaco) 10 buts ; 2. Pauleta (PSG), Frei (Rennes) 9 ; 4. Vahirua (Nice), Ilan (Sochaux), Pagis (Strasbourg) 8.S. Vande Velde)