Des bagarres musclées sur des tracés mi-terre mi-asphalte, des contacts parfois violents, du bruit, de la fureur, un show rythmé avec de nombreuses sprints, le rallycross a tout pour séduire un public très large... mais ne parvient pourtant pas à conquérir vraiment ses lettres de noblesse dans le paysage automobile. Pour se convaincre que le spectacle vaut le coup, les sceptiques peuvent mettre le cap ce week-end sur Maasmechelen où le circuit du Duivelsberg accueille la manche belge du championnat d'Europe.
...

Des bagarres musclées sur des tracés mi-terre mi-asphalte, des contacts parfois violents, du bruit, de la fureur, un show rythmé avec de nombreuses sprints, le rallycross a tout pour séduire un public très large... mais ne parvient pourtant pas à conquérir vraiment ses lettres de noblesse dans le paysage automobile. Pour se convaincre que le spectacle vaut le coup, les sceptiques peuvent mettre le cap ce week-end sur Maasmechelen où le circuit du Duivelsberg accueille la manche belge du championnat d'Europe. La réglementation y autorise des voitures très spéciales disposant d'une transmission 4X4 et d'un moteur turbocompressé dont la puissance dépasse largement les 500 CV ! Skoda Fabia, Ford Fiesta et Focus, Volvo S40, Saab 9-3, Citroën Xsara et C4, Peugeot 207, l'éventail est large tandis que rayon pilotes, les Scandinaves tiennent le haut du pavé. Disposant d'une Ford Focus, notre compatriote Koen Pauwels espère réussir un gros coup devant ses fans et améliorer sa 14e place actuelle au classement. Un autre Belge attend beaucoup de ce rendez-vous : Michael De Keersmaecker (Opel Corsa) mène en effet la danse en D1A qui met aux prises des tractions avant 1600cc. Avec 83 points, il devance le Tchèque Jaroslav Kalny (Peugeot 206-71 pts) et le Français Olivier Bossard (Citroën Saxo-67). Son objectif est tout tracé : faire définitivement le break et filer vers la couronne européenne !MARCUS GRÖNHOLM se détache en tête du championnat mondial grâce à sa victoire au rallye de Finlande devant Mikko Hirvonen, Sébastien Loeb et Chris Atkinson épaulé par le Belge Stéphane Prévot. RALLYE DE FINLANDE : 1. Grönholm-Rautiainen (Ford) ; 2. Hirvonen-Lehtinen (Ford) ; 3. Loeb-Elena (Citroën) ; 4. Atkinson-Prévot (Subaru) ; 5. Solberg-Menkerud (Ford) ; etc. Championnat du monde - pilotes : 1. Grönholm 75 pts ; 2. Loeb 62 ; 3. Hirvonen 49 ; 4. Sordo et Solberg 28 ; etc. Constructeurs : 1. Ford 141 pts ; 2. Citroën 92 ; 3. Subaru 48 ; 4. Ford-Stobart 45 ; etc. FREDERIC VERVISCH a gagné une manche du championnat allemand de F3 mais a renoncé dans l'autre au Lausitzring où Nico Verdonck s'est classé 2e et 3e. Au championnat, Carlo Van Dam (84 pts) précède Vervisch (71) et Verdonck (63). MARC GOOSSENS a fini 2e de la course de Grand-Am à Montréal sur une Riley-Pontiac et il participera aux 24 H de Zolder sur une Porsche avec Maxime Soulet, Guillaume et Maxime Dumarey. BERND CASIER (Peugeot) a pris la 5e place du rallye de Madère gagné par Giandomenico Basso (Fiat), Freddy Loix (Fiat) a abandonné. GP DE HONGRIE : 1. Hamilton (McLaren) ; 2. Raikkonen (Ferrari) à 0.715 ; 3. Heidfeld (BMW) ; 4. Alonso (McLaren) ; 5. Kubica (BMW) ; 6. Schumacher (Toyota) ; 7. Rosberg (Williams) ; 8. Kovalainen (Renault) ; etc. Championnat du monde - pilotes : 1. Hamilton 80 pts ; 2. Alonso 73 ; 3. Raikkonen 60 ; 4. Massa 59 ; 5. Heidfeld 42 ; 6. Kubica 28 ; 7. Fisichella 17 ; 8. Kovalainen 16 ; etc. Constructeurs : 1. McLaren-Mercedes 138 pts ; 2. Ferrari 121 ; 3. BMW 70 ; 4. Renault 33 ; 5. Williams 20 ; etc.PAR eric faure